750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2019 4 14 /02 /février /2019 15:42

La France a atteint un nouveau record d'exportation pour ses vins et alcools l'an passé avec 13,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires à l'étranger, malgré une baisse globale des volumes et des reculs sur certains marchés sensibles comme la Chine.

 

Entre les inquiétudes liées au Brexit, le "risque" de se voir imposer des taxes sur le vin aux États-Unis ou des "difficultés de négociation" sur des certificats sanitaires en Chine, l'année 2018 a été une année "pleine d'incertitudes politiques" pour les exportateurs, a expliqué Antoine Leccia, le président de la Fédération des Exportateurs de vins et spiritueux (FEVS), au cours d'une conférence de presse mercredi 13 février à Paris.

« Record d'exportation pour les alcools français avec 13,2 milliards d'euros en 2018 »

En volume, les exportations françaises de vins et spiritueux ont reculé de 2,7% l'an passé, les vins d'appellation non effervescents chutant de près de 10%, en grande partie en raison de la récolte "historiquement faible" de raisin en 2017 liée à des problèmes climatiques.

 

En valeur néanmoins, le montant des exportations françaises a continué de grimper (+2,4%) par rapport à 2017, grâce notamment au cognac.

La Fédération s'est ainsi félicitée de la "quatrième année consécutive" de hausse du chiffre d'affaires global, qui passe "pour la première fois" de son histoire au-dessus des 13 milliards d'euros

 

Les vins et spiritueux constituent le deuxième poste d'excédent de la balance commerciale française, derrière l'aéronautique.

Les cinq premiers marchés restent les États-Unis (3,2 milliards d'euros, +4,6%), le Royaume-Uni (1,3 milliard d'euros, -0,6%), la Chine (un milliard d'euros, -14,4%), Singapour (901 millions d'euros, +8,3%) et l'Allemagne (878 millions d'euros, +4%).

« Record d'exportation pour les alcools français avec 13,2 milliards d'euros en 2018 »

Les bordeaux, touchés de plein fouet par la chute de moitié de la récolte en 2017 et la baisse des exportations de vins AOC, ont connu une année "compliquée", voire "difficile", mais s'en sont "plutôt bien sortis", a estimé Philippe Casteja, le PDG du groupe familial Borie-Manoux qui possède dix châteaux, notamment à Saint-Émilion, Pomerol et Saint-Estèphe.

 

Le cognac a encore réalisé une "très bonne année 2018 en volume et en valeur", selon le PDG de Courvoisier, Patrice Pinet, également président du syndicat des maisons de cognac. Le chiffre d'affaires à l'exportation s'est élevé à 3,12 milliards d'euros (+1,7%). Dont 90 millions de bouteilles (+5%), expédiées aux États-Unis, le premier marché du cognac.

« Record d'exportation pour les alcools français avec 13,2 milliards d'euros en 2018 »

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
C'est la faute aux Japonais encore! Ils boivent des bouteilles, hors de prix, au moindre prétexte! Avec les Chinois derrière ça, on est bon!
Répondre
P
La France a atteint un nouveau record d'exportation pour ses vins et alcools l'an passé avec 13,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires à l'étranger, malgré une baisse globale des volumes " <br /> Faut-il comprendre qu'il en résulte une augmentation du prix de chaque bouteille vendue à l'export? Si cela profite aux vendeurs et à l'Etat, le consommateur français, éclairé ou non voit son patrimoine devenir de plus en plus inaccessible! <br /> Pas vraiment une bonne nouvelle, en vérité. ????
Répondre

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche