750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 11:56

La robe est d’un rouge grenat orangée, tuilée, marquée par les années.

 

Le nez est puissant et complexe sur des arômes tertiaires de sous-bois, havane, champignons et truffe, café grillé.

 

La bouche est soyeuse, équilibrée, corps et tannins sont fondus, superbe longueur et très belle persistance sur la torréfaction. Un Saint-Julien tout en finesse à boire pouvant encore patienter mais pas trop longtemps car proche de son apogée.

« Château Léoville Barton 1988, un Saint-Julien dans toute sa splendeur »

Le Château naît en 1826, lorsque l'irlandais Hugh Barton achète une partie du vignoble de Léoville.

Le domaine comprend 45 hectares en vigne. Jusqu'à aujourd'hui, Château Léoville Barton est resté la propriété de la famille Barton. Actuellement, Anthony Barton et sa fille Lilian en assurent la gestion.

Encépagement : 72 % cabernet sauvignon, 20 % merlot et 8 % cabernet franc.

Le vin séjourne 18 à 20 mois dans des barriques de chêne en moyennes neuves à 60 %.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche