750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2022 2 09 /08 /août /2022 09:10

Le Saint-Amour est un vin d'appellation d'origine contrôlée produit à l'extrémité méridionale du département de Saône-et-Loire dans la région viticole du Beaujolais.

 

L'appellation couvre la commune de Saint-Amour-Bellevue, dans le vignoble du Beaujolais.

Elle est l'un des dix crus de ce vignoble, qui sont du nord au sud : le Saint-Amour, le Juliénas, le Chénas, le Moulin-à-Vent, le Fleurie, le Chiroubles, le Morgon, le Régnié, le Brouilly et le Côte-de-Brouilly.

 

Barman à Paris avant la guerre, Louis Dailly côtoie le monde du vin où il rencontre son épouse, Thérèse Bridet, elle-même originaire de Saint-Vérand à quelques kilomètres de Saint-Amour, son village natal. Ils se marient et reviennent à Saint-Amour pour exploiter le domaine familial.

« 9 Août, Saint-Amour, le vin du jour !! »

A l’époque des décrets des appellations des Crus de Beaujolais (1936), les vignes situées sur la commune de Saint-Amour sont encore en appellation Beaujolais-Villages.

 

Par militantisme et par conviction que le vin issu de ce terroir méritait par sa qualité de devenir un Cru à son tour, et avec l’aide de dirigeants de l’INAO, Louis Dailly s’est battu pour enfin faire signer le décret, acte de naissance du Saint-Amour le 8 février 1946.

Le Saint-Amour doit son nom, dit-on, à un soldat romain.

Les coteaux de Saint-Amour reçoivent un bon ensoleillement. L'altitude y varie de 250 à 470 mètres. Les coteaux orientés est et sud-est culminent à 300 mètres au Bourg.

Les ceps sont posés sur une arène de granite de Fleurie en décomposition. L'appellation couvre 320 hectares en 2017, ce qui représente 2 % de la superficie du vignoble du Beaujolais.

C'est le deuxième plus petit cru du Beaujolais, mais il est celui qui a la plus grande variété de terroirs (17 sont identifiés sur la carte des sols réalisées en 2014).

« 9 Août, Saint-Amour, le vin du jour !! »

Le cépage essentiel est le gamay noir à jus blanc ; trois autres sont autorisés comme cépages accessoires, limités à 15 % au sein de chaque parcelle, l'aligoté, le chardonnay et le melon.

 

On peut distinguer deux types de vins, selon les choix de vinification pratiquée par les vignerons.

Les premiers, de macérations plus courtes, sont plus légers, plus aromatiques, séducteurs et joyeux. Ils peuvent être consommés tôt après la récolte.

 

Avec une macération plus longue, ils seront plus charpentés et plus tanniques, plus gras aussi et ce seront des vins à « attendre », en moyenne 4 à 5 ans.

Grappes de Gamay

Grappes de Gamay

Cette différence jouera également sur la robe qui ira de rubis étincelante pour les premiers au pourpre profond pour les seconds. Jeune, il sera typé et complexe. Il dégagera de délicats arômes de fruits rouges, de pivoine et, parfois, de pêche et d'abricot.

 

Les vins plus charnus évoqueront le kirsch, les épices et le réséda. Quelle que soit la vinification adoptée, le Saint-Amour conjugue élégance et finesse. Vin très fruité, particulièrement agréable en bouche, il gagnera en puissance avec le temps. Les vins aux cuvaisons plus longues seront profonds et voluptueux.

 

Alors bonne dégustation, mais toujours avec modération.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche