750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 01:00

Chablis-2006-William-Fevre.JPGRobe blanc or reflets verts, légère évolution

 

Nez beurré, pain grillé, très chardonnay puis des fruits comme abricot et pêche

 

Bouche souple et équilibrée, finale toastée, beurré, acidité et minéralité.

 

Un vin déjà agréable à boire et qui peut bien sûr encore évoluer.

Il ira parfaitement avec vos plats de fruits de mer ou de poissons des menus du Réveillon du Nouvel An, avec en plus un très bon rapport qualité/prix (entre 12 et 15 €). 

 

Issu d’une famille présente dans la région de Chablis depuis plus de 250 ans, le père de William Fèvre était déjà un important viticulteur après la seconde guerre mondiale.
Son fils William fonda le Domaine de la Maladière et déclara sa première récolte en 1959.

 

Pendant de longues années, William Fèvre, qui jouit encore aujourd’hui d’une très bonne réputation en tant que défenseur des terroirs historiques, a exploité chaque parcelle avec compétence et attention afin de produire des vins de Chablis dont la personnalité reflète l’authenticité du terroir dont ils sont issus. Depuis 1998, une très ancienne famille champenoise lui a succédé.

 

Pour poursuivre les efforts développés, le Domaine a été repris avec un constant souci de produire des vins d’une authenticité et d’une qualité indiscutable, et surtout une volonté indéfectible de rester fidèle au terroir, tout en y apportant une expertise très personnelle du Chardonnay. Tous ces efforts dans un seul but : exprimer au mieux les plus subtiles variations des meilleurs climats de Chablis.

 

Avec un Domaine de 48 hectares, dont plus de la moitié en Premiers crus (12 hectares) et Grands crus (15.2 hectares) de Chablis, le Domaine William Fèvre possède une large palette de Grands crus et bénéficie des conditions idéales pour produire d’excellents vins de Chablis.

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
le chablis est et restera LE vin blanc que je préfère, en fait du chablis sinon rien ... et j'espère un jour pouvoir a nouveau trouver une bouteille de 2003, une année exceptionnelle !! merci pour<br /> ton article, bonne journee
Répondre
B
<br /> <br /> Je te comprends. J'aime beaucoup le Chablis et pour avoir goûté le William Fèvre en 2003, j'espère que tu trouveras une bouteille.<br /> Belle soirée<br /> <br /> <br /> <br />
P
Bon dernier dimanche de 2012 !
Répondre
B
<br /> <br /> Belle journée de lundi et bon 31.<br /> Meilleurs voeux pour 2013.<br /> <br /> <br /> <br />
M
Bonjour Bob,<br /> Le Chablis de William Fèvre m'est bien connu, le 2006 j'ai eu l'immense bonheur de le goûter, un nectar ! je suis ravie que tu le mettes ainsi en valeur à l'occasion de cette fin d'année, un choix<br /> sublime, bravo à toi !<br /> Je te souhaite une très belle journée, bises<br /> Jacqueline
Répondre
B
<br /> <br /> Bonjour Jacqueline,<br /> Merci<br /> Bon dimanche et bises<br /> <br /> <br /> <br />
P
Très beau vin que j'ai eu l'occasion de déguster également.
Répondre
B
<br /> <br /> Merci.<br /> Bon dimanche<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche