Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 23:56

Château Massamier La Mignarde, Domus Maximus 1999Robe rouge grenat, tuilée, marquée par l’âge.

 

Nez cassis, fruits noirs très murs, sous-bois.

 

Bouche agréable, alcool, fruits très murs, sucrée, mais bon équilibre général, matière et tannins fondus, bonne longueur, finale les fruits mûrs et la torréfaction.
Ce vin a bien évolué mais il arrive à son apogée et doit être bu.

 

Lorsque Frantz Vènes reprend le domaine familial, il a dans l'idée de créer un grand vin. Avec son talent et tout son savoir-faire, il a créé Le Domus Maximus du Château Massamier La Mignarde.

 

En 2005, dans un concours international aux Etats-Unis, International Wines Challenge, regroupant tous les plus grands domaines et châteaux, son vin ressortira 1er : meilleur vin français toutes catégories confondues et meilleur vin rouge du monde dans la catégorie Syrah, Grenache Mourvèdre.

 

L’AOC Minervois-La Livinière est une appellation issue de l’AOC Minervois. Elle définit un terroir qui se trouve au cœur du Minervois dans la région naturelle, dite du « Petit Causse », située au bas du piedmont de la Montagne Noire.

 

Le vignoble s’étend sur une superficie de 300 hectares et produit environ 7 700 hectolitres par an. Géologiquement, l’AOC Minervois-La Livinière est une réplique miniature du territoire du Minervois.

Les sols présentent une alternance de calcaires compacts et de marnes. Sur les coteaux dominent marnes gréseuses et grès. C’est un secteur très sec où les précipitations sont comprises entre 400 et 500 mm avec un déficit hydrique estival important.

Chateau-Massamier-La-Mignarde--Domus-Maximus.JPG 

Les cépages majoritaires de l’AOC Minervois-La Livinière sont la syrah, le mourvèdre et le grenache. Ils doivent représenter au minimum à 60% dans l’encépagement (dont 40% minimum de syrah ou de mourvèdre), avec un complément possible de Carignan, cinsault, etc.

 

Les vins produits sur cette AOC sont exclusivement vinifiés en rouges. L’aridité encore plus importante du terroir de cette appellation développe la complexité aromatique de ces Minervois.

Les vins tendent des arômes de cassis et d’olives noires, sur des notes de cuir. Volumineux en bouche, les AOC Minervois-La Livinière sont charnus et suaves, aux tanins élégants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article

commentaires

Fabymary POPPINS 02/06/2013 11:39

j'espère car j'y suis allée en 1992 et avais beaucoup aimé, bises

Fabymary POPPINS 28/05/2013 07:08

et hélas je ne peux me rendre en martinique de sitôt, mais on se verra peut être ici un jour du moins j'espère, bises

Bacchus & Dionysos 02/06/2013 02:48



Bonjour Fabymary,
J'espère que cela se fera un jour!!
Bon dimanche.
Bises



La serviette sur la table par Signé-Déco 27/05/2013 20:34

Comme j'aime ta conclusion, elle fait réver. Bises

Bacchus & Dionysos 28/05/2013 05:23



Merci.
Belle journée.
Bises.



Fabymary POPPINS 27/05/2013 18:07

des bises et je le gouterai bien en ta compagnie là ce serait le must

Bacchus & Dionysos 28/05/2013 05:23



Alors, je garde précieusement ma dernière bouteille en cave pour la déguster avec toi!!! Mais, il ne faudra pas trop tarder car il est a son apogée.
Bon mardi et bises.



Aurélien O. 27/05/2013 05:39

Château Massamier-la Mignarde Cuvée Aubin 2005

A l'ouverture, le vin se goutait mal, j'ai donc décidé de le passer en carafe pendant deux heures.

Nez expressif, sur des notes, de fruits rouges, d'épices, de garrigue, et quelques touches de cacao.
En bouche, les tanins sont fondus, la matière est là, c'est ample et structuré.
La finale est équilibrée et de bonne longueur.

Pour conclure, nous sommes face à un bon Minervois à maturité, bien représentatif de l'appellation, il est à apprécier avec plaisir dès maintenant, avec un carafage préalable.

Aurélien.

Daniel 27/05/2013 02:04

J'ai pu déguster le Domus Maximus 2001 il y a un mois de cela et j'en garde un très bon souvenir.

Les arômes complexes et très accessibles à mon nez de néo-amateur m'ont fait faire un beau voyage dans le sud de le Languedoc : le cassis, la garrigue, l'olive mais aussi quelque chose qui
ressemblait à de l'artichaut(!)

La bouche très agréable, enlevée contrairement à ce que je cherchais dans le verre, avec une belle finale riche et sereine. Une grande classe.

De très loin le meilleur Languedoc que j'ai eu l'occasion de boire dans ma courte expérience.
Amitiés.

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche