750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 16:14

Crozes-Hermitage-Clos-des-Grives-2009.jpgLe Clos des Grives 2009 est un vin à la robe rubis pourpre intense aux reflets violets.

 

Il possède un nez agréable et complexe qui dévoile des arômes de violette, de cassis, puis des notes d'épices, dominées par la réglisse sur un fond délicatement boisé.

 

En bouche, il se montre dense et concentré avec une structure puissante et une finale épicée, boisée, se terminant sur une belle longueur avec une pointe de minéralité.

 

Laurent Combier est sans nul doute l’un des viticulteurs de référence de l’appellation Crozes Hermitage.

 

C’est au début des années 1970 que Laurent Combier prend la tête du domaine familial, succédant à son père, Maurice qui avait acquis les vignes vers 1960.

 

L’appellation Crozes Hermitage n’est alors connue que de rares amateurs. Les 21 hectares de vignes cultivées en Agriculture Biologique depuis près de 30 ans témoignent de la philosophie de Laurent Combier : « l’expression d’un grand terroir repose avant tout sur le respect des fruits qui y poussent ».

 

Chaque cuvée du Domaine Combier possède une identité qui lui est propre. Cependant, ces dernières ont toutes en commun de bénéficier d’un élevage et d’une vinification de haut vol.

 

La célèbre et rare cuvée Le Clos des Grives est un vin que bon nombre de critiques classent au sommet de la hiérarchie des vins du Rhône Septentrional.

 

Le Clos des Grives est issu de vieilles vignes qui jouxtent le domaine d’Alain Graillot, une autre référence de l’appellation.

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
<br /> Bonsoir,<br /> j'ai bu ce vin dimanche à midi et si je suis assez d'accord avec vos impressions, le bois en moins, je ne comprends pas bien le "sur une pointe de minéralité"<br /> merci de m'éclairer<br /> cdt<br /> Bernard<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Bonsoir Bernard,<br /> La pointe de minéralité vient pour moi d'un goût de pierre à fusil, mine de crayon que je ressens parfois dans les vins jeunes puissants, mais peut-être que je n'exprime pas très bien mon<br /> ressenti.<br /> J'ai eu la même impression sur le premier millésime - 2005 - lors d'une verticale de Crozes-Hermitage « Guiraude » d'Alain Graillot mais cette impression avait totalement disparue sur les<br /> millésimes suivants plus vieux (1999 - 1996 - 1995 & 1986).<br /> <br /> <br /> cdt <br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche