Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 08:33

Romanée ContiIl y avait le « fameux jugement de Paris », désormais il y aura le « redoutable jugement de Singapour ».

 

Le 8 avril dernier à Singapour, les vins de la Romanée Conti étaient dégustés à l’aveugle face à quatre crus d’autres pays, eux aussi issus du cépage pinot noir.

Et voici les résultats.

 

Une centaine d’invités se sont retrouvés  à l’hôtel Saint Régis à Singapour pour une dégustation de deux heures consacrée au pinot noir, organisée par la société Hermitage Wines.

L’effervescence était au rendez vous. La Romanée Conti faisait face à des adversaires venus du monde entier :

 

Felton Road, Central Otago – Nouvelle Zélande île du Sud)

Bass Phillip, Léongatha South Victoria – Australie

Domaine Serene, Oregon – Etats-Unis

Markowitsch, Carnutum – Autriche

 

Il est important de bien garder à l’esprit que, plus qu’une compétition, cette dégustation se voulait avant tout un bel hommage au pinot noir.

Découverte et convivialité ont été les maîtres mots de cette manifestation qui, au-delà de la dégustation à l’aveugle, se déroulait sur ces trois jours.

Des invités de prestige étaient conviés à cet événement.

Parmi les Français, on trouvait Véronique Boss-Drouhin, redoutable dégustatrice qui représente à la fois la Maison Joseph Drouhin en Bourgogne et le Domaine Drouhin en Oregon aux Etats-Unis, mais aussi François Labet, du Château de La Tour en Bourgogne.

 

Pour ce match dédié au pinot noir, chacune des douze tables comprenait 9 convives (8 consommateurs et un professionnel, écrivain, dégustateur ou producteur).

Chaque table dégustait trois séries de 5 pinots noirs dont un était issu du domaine de la Romanée Conti. Chaque convive devait attribuer une note sur 100 à chacun des vins avant de créer son « top five ».

88 feuilles de résultats personnels ont été collectées. La procédure de résultats a été strictement surveillée et aucun résultat personnel n’a été publié. Aucun des professionnels n’a participé, de quelque manière que ce soit, à l’organisation ou à l’exécution de cette dégustation. Chacun restait maître de sa propre décision.

 

Un classement par série a été effectué, suivi d’un classement général des vins et enfin un classement général des vignobles.

En raison à leur jeunesse, les vins de la Romanée Conti se présentaient dans cette compétition avec un relatif désavantage. Ces crus mythiques de la côte de Nuits doivent en effet être attendus au minimum 10 ans avant de pouvoir se révéler en plénitude.

 

Et, au final, c’est le vin autrichien Markowitsch qui s’est démarqué.

Ce n’est pas la première fois qu’un vin de ce pays se place en tête d’un palmarès international. Il est donc urgent de se pencher sur les pépites que produit l’Autriche.

 

Bass Phillip Réserve 2003 a été considéré comme le vin le plus apprécié par les invités amateurs. Un beau témoignage de reconnaissance à l’égard des vins australiens.

Enfin, l’un des résultats les plus marquants est la 1ere position, ravie au Grand Cru La Tâche 2007, par la cuvée Bloc 3 de Felton Road.

Un vignoble reconnu en Nouvelle Zélande, qui pourrait donc se hisser à l’égal d’un grand cru.

Ainsi, le domaine de la Romanée Conti obtient la troisième place au classement général des vignobles derrière l’impressionnant vin autrichien Marcowitsch et l’extravagant Felton Road.

 

Un résultat qui peut paraître surprenant, voire sacrilège, mais qui ouvre l’esprit et l’envie de découvrir ces crus étrangers !

 

Texte IDEALWINE (http://www.idealwine.net/blog/).

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Bernard POLLETTI 06/05/2011 18:32


Salut,
"Que des crus bien moins réputés et bien moins chers peuvent, à un instant "T", m'offrir d'avantage de plaisir qu'un vin de la DRC. Et c'est déjà pas mal."
Voilà, ce qui compte, c'est la relation prix-plaisir, et cette relation à tendence à fort diminuer quand le prix monte, en Bourgogne comme à Bordeaux et comme partout!
BP


Alex MONROSE 06/05/2011 16:30


Bonjour,
On peut bien entendu considérer qu'on ne peut comparer des vins qui n'ont comme seul point commun que le cépage (et voir parfois le millésime).
Certains considèrent même que toute comparaison est vaine, même entre deux vins d'une même AOC et du même millésime.
Alors, à quoi servent ces dégustations ?
Personnellement, à me conforter dans l'idée que mettre un prix démentiel dans une bouteille (en l’occurrence un GC du Domaine de la Romanée Conti) ne m'offre aucune garantie d'accéder à l'extase
vinique.
Que des crus bien moins réputés et bien moins chers peuvent, à un instant "T", m'offrir d'avantage de plaisir qu'un vin de la DRC.
Et c'est déjà pas mal.
Alex M.


Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche