Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 21:57

On parle souvent des Chinois qui achètent des châteaux dans le Bordelais, mais…..

La maison Louis Jadot, en Bourgogne, vient d’acquérir un domaine américain, Resonance Vineyard, dans l’Oregon.

 

Cette région viticole des Etats-Unis est considérée comme l’équivalent américain de la Bourgogne française. Abritant de petits domaines, avec des conditions climatiques tempérées, l’esprit de l’Oregon rejoint celui de la Bourgogne. C’est pour cela que Louis Jadot, pour son premier investissement hors France a choisi cette région.

 

C’est donc sur un domaine de 8 ha dans la Willamette Valley que Jacques Lardière, l’ancien winemaker de la maison durant 42 ans et récemment retraité, supervisera le vignoble et les premières vinifications qui commenceront dès cette année.

 

Domaine-Louis-Jadot.jpg 

Ce n’est pas la première fois que des Français investissent à l’étranger en Oregon : nombreux sont ceux qui s’y trouvent déjà, dont de grandes maisons comme Joseph Drouhin ou Laurent Perrier.

 

La maison Louis Jadot estime qu’elle produira cette année 30 000 bouteilles de pinot noir sur le sol américain. Le vin sera vinifié chez Trisaetum, une winery de la région.

 

La PDG, Pierre-Henry Gagey, confie « c’est une région que nous connaissons bien, nous y venons chaque année pour le festival du pinot noir. On y produit des vins raffinés ». Et d’ajouter, « C’est un projet viticole à long terme. Nous allons sur une autre terre. Il faut que l’on apprenne ».

 

En achetant le domaine Kenwood, le groupe Pernod-Ricard renforce sa présence à l’international en diversifiant son portefeuille de domaines viticoles.

 

Situé dans la Sonoma Valley, le domaine Kenwood a récemment été racheté par le Groupe Pernod-Ricard. S’étendant sur une centaine d’hectares, l’exploitation produit principalement des vins distribués aux Etats-Unis au rythme de 500.000 caisses par an.

Les vins de la propriété sont généralement commercialisés à un prix supérieur à 10 dollars et sont élaborés à partir des cépages suivants : Le cabernet-sauvignon, le chardonnay et le sauvignon.

 

Selon, Thierry Billot, le directeur général adjoint des marques du groupe, ce rachat s’insère dans une politique dite « multi-origines ». Laquelle consiste à acquérir un ensemble varié de domaines viticoles répartis sur l’ensemble du monde et produisant des vins plutôt haut de gamme ou « premiums ».

 

En effet Pernod Ricard possède déjà des domaines réputés en Nouvelle-Zélande (Brancott Estate), en Australie (Jacob’s Creek), en Argentine (Graffigna) et en Espagne (Campo Viejo). Ces propriétés couvrent d’ores et déjà plus d’un millier d’hectares.

En déployant cette stratégie de diversification de son portefeuille de domaines, Pernod-Ricard a pour objectif de toucher une clientèle mondiale.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche