750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 11:00

Le-Sillage-de-Malartic-2006.JPGBelle couleur jaune or reflets verts.

Nez de buis, boisé puis des fruits blancs (pêche et poire), plutôt expressif.

Première bouche aussi sur de notes de buis et de bois avec un peu d’acidité et minéralité qui lui donnent beaucoup de fraîcheur puis arrivent le fruité (pêche et poire) sur une finale boisé avec une bonne longueur.

Un vin déjà très agréable à boire et pouvant encore patienter en cave au moins 3 à 5 ans.


La famille Maurès de Malartic fait l’acquisition du Domaine de la Gravière à la fin du XVIIe siècle. Racheté en 1850 par Madame Arnaud Ricard, celle-ci lui donne son nom actuel en accolant à La Gravière, le nom de son ancien propriétaire, le Comte Hippolyte Maurès de Malartic, illustre amiral des Rois de France. Le domaine acquiert peu après sa taille actuelle.

 

Il reste aux mains de la famille Ricard et, par alliance, des familles Ridoret et Marly jusqu’en 1990, date à laquelle il est vendu aux Champagnes Laurent-Perrier.

Durant cette longue période de plus d’un siècle, les vins maintiennent leur réputation et le domaine est classé en rouge et en blanc en 1959.

 

C’est à partir de 1997 que le domaine prend vraiment un nouvel essor avec son rachat par Michèle et Alfred-Alexandre Bonnie, homme d’affaires belge passionné de vin.

 

Un vaste plan de rénovation est alors engagé aussi bien à la vigne (arrachages et replantages, extension avec l’achat de 18 ha voisins), qu’au chai (nouveau chai équipé de cuves inox et bois de petites dimensions) et qu’au château.

C’est maintenant Jean-Jacques Bonnie, fils d’Alfred-Alexandre, qui dirige l’exploitation. Michel Rolland et Athanase Fakorellis sont les œnologues conseil.

 

Le vignoble de 53 ha, dont 7 ha de blanc, s’étend sur un sol de graves sur sous-sol argileux et calcaire coquillé.

Le-Sillage-de-Malartic.jpg

 

L’encépagement est constitué de Merlot (45%), Cabernet sauvignon (45%), Cabernet franc (8%) et Petit verdot (2%) pour le rouge et de Sauvignon (80%) et Sémillon (20%) pour le blanc.

L’âge moyen des vignes est de 30 ans et la densité de plantation de 10.000 pieds/ha.

 

La protection du vignoble suit les principes de l’agriculture raisonnée (certification Agrocert obtenue en 2008).

 

Depuis 1990, Malartic-Lagravière produit, outre ses 2 grands vins, deux seconds sous le nom"Réserve de Malartic" ("Le Sillage de Malartic" jusqu’en 2006).

Il est l’un des six crus bordelais classés tant en blanc qu’en rouge.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bonjour Bob,<br /> Une totale découverte pour moi que ce vin ! "le Sillage de Malartic" m'était inconnu jusqu'alors... je suis ravie d'une telle découverte d'ailleurs, les cépages qui le constituent sont les<br /> meilleurs que peut offrir cette région si féconde en vins superbes... j'avoue un faible pour le sémillon que j'adore mais je ne renie pas pour autant les autres, bien sûr... Un tout grand merci à<br /> toi pour cet article qui donne envie d'aller plus loin dans cette dégustation... je te souhaite une très belle journée de samedi, bises<br /> Jacqueline
Répondre
L
Une bien belle propiété, tu nous donnes envie de déguster se vin sur place. Bises et bon week-end à toi.
Répondre
B
<br /> <br /> Si tu as l'occasion!!<br /> <br /> <br /> Bonne semaine<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche