750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 12:39

Le-Tannat.jpgCe cépage noir est probablement issu du Béarn. D'après Guy Lavignac, il appartient à la famille des cotoïdes (Cot, Négrette, etc.) qui est présente dans le sud-ouest depuis les Romains, peut-être même avant.

 

En 1783-1784, il est mentionné dans le Gers par l'intendant de Guyenne Dupré de St-Maur comme récemment cultivé et correspondant mieux aux labours et d'un meilleur rapport.    

      

En 1841, des plants de tannat sont expédiés pour la collection du Jardin des plantes de Paris.

Il est présent sur plus de 3000 ha dans plusieurs vignoble: Madiran, Cahors, Floc de Gascogne, Côtes du Brulhois, Irouléguy, Tursan, Côtes de Saint Mont

 

Il est plus cultivé en Argentine et en Uruguay que dans le Sud-Ouest de la France. Il y est arrivé au 19ème siècle, et il s'y nomme Harriague. (Du nom de Pascual Harriague qui l'a amené du Pays basque en 1870). Il est aussi cultivé au Brésil.

Le terme tannat vient de la langue d'oc « tanat », de tan ou tanin, c’est-à-dire « tanné », ce qui s’explique soit par sa richesse en tannin, soit par la couleur violacée des baies, soit encore par l’aspect basané du feuillage.

 

Comparés aux autres cépages, les raisins de Tannat ont manifesté la plus forte proportion de tanins dans les pépins et la plus faible dans les pellicules. Les vins de Tannat présentent un contenu phénolique et une intensité de couleur significativement plus grands que les vins des autres cépages.



(Guy Lavignac, cépages du sud-ouest 2000 ans d'histoire, Editions du Rouergue, 2001)

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche