Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 21:28

Tire-bouchon, corkscrew, sacacorcho, korkenzieher, cavatappi, autant de noms que de langues (français, anglais, espagnol, allemand ou italien) qui nomment cet ustensile indispensable pour satisfaire notre plaisir et sans lequel, il est aujourd'hui, bien difficile d'avoir "accès" à la boisson de Bacchus et Dionysos.

tire-bouchon-2.JPG

Mais tous les tire-bouchons n'ont pas la même valeur!!

À ce titre, la vente aux enchères, en l’Hôtel des ventes Lyon Brotteaux le 11 avril 2013, est instructive. Un tire-bouchon de poche en or jaune, élaboré au XIXe à Sheffield, au Royaume-Uni, y a trouvé preneur à 510 €.

 

Des centaines de clubs, cercles et associations regroupent les héliatophiles, collectionneurs de ce petit outil devenu culte. Objet utilitaire mais aussi décoratif, la valeur d’un tire-bouchon dépend de facteurs propres à toute œuvre d’art, à ses matériaux (essence de bois, corne, ivoire, argent et or), aux décors ou incrustations, à son façonnage (artisan ou manufacture), à son numéro de série, à la complexité du mécanisme ou à son état de conservation. Une expertise proche de celle d’un grand vin.

La comparaison avec le breuvage ancestral est d’autant plus étonnante que si boire et entreposer du vin est une pratique attestée depuis le néolithique – 5 000 ans avant Jésus-Christ – l’usage du tire-bouchon est quant à lui étrangement récent. Créé, selon les versions historiques, par les Français dès 1650, ou bien officiellement en 1795 par le dépôt du brevet de l’Anglais Samuel Henshall, il fut néanmoins longtemps possible de se passer d’un tel instrument.

Le vin étant longtemps entreposé dans des jarres ou amphores en terre cuite puis en barriques, il revenait  à l’échanson ou au sommelier de le garder en fûts au cellier. Lorsque le besoin de le servir se présentait, on le soutirait et le transposait directement dans des pichets, carafes ou autres contenants avant de le verser, à la demande, dans des gobelets, coupes ou verres. Par ailleurs, en France, la vente du vin en bouteille ne fut autorisée qu’en 1728.
tire-bouchon-3.JPG
Dans un premier temps, l’usage de broquelet, d’étoupe de chanvre ou de linge ciré colmate l’ouverture des cols de bouteille. Mais très vite, le souci d’efficacité des négociants britanniques et le constat d’une meilleure conservation du vin en bouteille amèneront les embouteilleurs à introduire un bouchon en liège, provenant notamment des chênaies du Portugal, où les Anglais possédaient de nombreux vignobles.

 

Simple ustensile ou objet de collection

Si pour vous le tire-bouchon est avant tout un ustensile pour ouvrir vos (précieux) flacons alors il n'y a pas de danger que pour vous offrir le modèle adéquat vous ayez besoin de casser votre trirelire. Par contre, si ce petit objet vous fait tourner la tête plus que le bouchon, alors là attention à l'addition (voir l'addiction) qui peut vite devenir salée.

 

(Avec le RVF)

 

Lire aussi  "L'ai-je bien débouchéé"

Partager cet article

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Connaissance du vin
commenter cet article

commentaires

Méline 09/08/2013 16:06

En effet, il en existe de toutes sortes, mais toujours plus ou moins fonctionnels, cela dit, il faut tout de même une certaine force lorsque le bouchon devient plastique... dommage...
Excellente journée pour toi, bises
Jacqueline

La serviette sur la table par Signé-Déco 06/08/2013 20:29

Et bien je ne connaissais pas le nom des collectionneurs, moi j'aurais dit cochonophile à cause de la queue du cochon en tire bouchon :-) Bizzz du Perche

Bacchus & Dionysos 07/08/2013 06:14



Alors là, j'aime beaucoup le "cochonophile". Hihihi!!!
Bises ensoleillées de Martinique.



EmilieRD 06/08/2013 16:19

Un indispensable qui peut parfois être bien joli!

Bacchus & Dionysos 07/08/2013 06:15



Et oui.
Bon mercredi.



Messergaster 06/08/2013 09:08

intéressantissime cet article!!! merci!!!
[et dire qu'en allemagne, je trouve souvent des bouchons à devisser au dessus des bouteilles.. ça craint!]

Bacchus & Dionysos 07/08/2013 06:16



Effectivement, L'Allemagne, comme les Pays Scandinaves ou les Etats-Unis ont "adopté" la capsule à vis!!
Bien dommage.



corinnette 06/08/2013 08:24

pas de collection à la maison il faut juste en avoir un sous la main qui puisse ouvrir la bouteille au bon moment!!!(surtout facile pour moi quand j'en ai besoin pour cuisiner)
bonne journée

Bacchus & Dionysos 07/08/2013 06:17



Belle journée de mercredi.



Fabymary POPPINS 06/08/2013 07:31

je ne les collectionne pas et toi? et le seul qui me permet avec fierté de déboucher une bouteille est mon SCREWPUL chéri, bises

Bacchus & Dionysos 07/08/2013 06:19



Je ne collectionne pas mais toujours un à portée de main, juste au cas où!!
Bises.



Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche