Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 11:58

Napa-Valley.jpgNon bien sûr la viticulture n'est pas née un 4 juillet au Etats-Unis mais en ce jour de fête nationle au pays de la bannière étoilée, il était de notre "devoir" de dire deux mots sur la viticulture américaine.

 

La viticulture aux États-Unis existe depuis le XVIe siècle.

Aujourd'hui, on produit du vin dans les cinquante États de l'Union.

 

La Californie est le premier état producteur de vins, suivie par l'État de Washington, l'Oregon et l'État de New York.

La production californienne à elle seule représente 90% de la production américaine.

Les États-Unis sont le quatrième producteur mondial de vin derrière la France, l'Italie et l'Espagne.

 

Ce sont des Huguenots français qui furent les premiers à produire un vin dans ce qui est aujourd'hui les États-Unis, plus exactement dans les environs de Jacksonville, entre 1562 et 1564.

 

La fabrication de vin est un objectif décrit dans la charte des premières colonies américaines, notamment celles de Virginie et des Carolines.

Les colons découvrent cependant rapidement que le vin produit à partir des vignes indigènes a un goût curieux qu'ils n'apprécient guère.

Ces échecs conduisent à la plantation de différents pieds de Vitis vinifera grâce à l'importation de cépages français par la Compagnie de Virginie en 1619, mais ces cultures seront détruites par une maladie.

 

La première exploitation viticole de Californie est fondée en 1769 par un missionnaire franciscain près de San Diego.

D'autres missionnaires contribueront à la plantation de vignes plus au nord, et le premier vignoble de Sonoma est planté vers 1805.

 

À la fin des années 1880, le retour progressif des vignobles européens, sauvés du phylloxéra par la greffe de leurs cépages sur des pieds de vignes américains, entraîne une baisse de la demande pour les vins californiens, malgré la qualité grandissante de la production, reconnue notamment lors de l'Exposition Universelle de Paris de 1889.

Des hivers rudes et une épidémie de phylloxéra ravagent les vignes américaines, et à partir de 1893 une dépression économique affecte sévèrement les domaines viticoles du pays.

 

C'est le Français Georges de Latour qui importe en 1902 les premiers pieds de vigne bordelais qui vont résister au phylloxéra, contribuant à la renaissance de la viticulture américaine.

La Prohibition porte un nouveau coup rude au secteur vinicole américain. La plupart des viticulteurs arrachent leurs pieds de vignes et plantent à leur place des arbres fruitiers.

Cette période est désormais totalement oubliée et le vignoble américain est devenu un de ceux qui compte dans le monde viticole.

Napa-Valley-1.jpg 

La règlementation américaine en matière d'appellation reste quasi-inexistante.

Les viticulteurs américains et embouteilleurs sont donc libres d'utiliser des désignations souvent inspirées des appellations européennes pour leurs vins, qui pour l'immense majorité sont destinés au marché domestique.

Un vin peut être étiqueté selon un cépage donné à condition qu'au moins 75 % dudit cépage soit entré dans la fabrication du vin.

 

De nombreux vins américains étiquetés d'après leur cépage dominant sont en fait des assemblages.

Un cabernet sauvignon pouvant donc avoir été élaboré avec du cabernet franc ou un ou plusieurs autres cépages. Cette réglementation est indépendante de celle portant sur les régions.

Un vin peut donc être étiqueté suivant le cépage dominant, même si les grappes utilisées proviennent de régions différentes.

 

Le jugement de Paris

Le Jugement de Paris, parfois aussi appelé la Dégustation de 1976, est le nom donné à un concours de vin qu'organisèrent le 24 mai 1976 à l'hôtel InterContinental de Paris le marchand de vin britannique Steven Spurrier et l'Américaine Patricia Gallagher, raconté par le journaliste George Taber.

 Dominus-2000.jpg

Prenant comme prétexte la célébration du bicentenaire de l'Indépendance américaine, la dégustation se fit à l'aveugle, rassemblant des vins français et californiens, des blans à base de chardonnay et des rouges à base de cabernet sauvignon.

 

Spurrier, alors propriétaire des Caves de la Madeleine à Paris, ne vendait pratiquement que des vins français et ne pensait pas que les vins californiens pourraient gagner.

 

Et pourtout, c'est un vin blanc americain, Chateau Montelena 1973 qui arriva en tête ainsi que pour les vins rouge avec Stag's Leap Wine Cellars 1973 et cela devant de très grands domaines français.

 

Bien sûr, depuis de très nombreuses "revanches" ont été organisées avec plus ou moins de bonheur pour les uns et les autres.

Tout cela pour dire que les vins américains méritent notre respect et qu'il faut savoir abolir les frontières de nos goûts et préjugés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Connaissance du vin
commenter cet article

commentaires

Jeanne 09/07/2012 23:34

Merci pour toutes ces informations très intéressantes ! Belle semaine. Jeanne

Bacchus & Dionysos 10/07/2012 22:44



Toujours heureux de partager.
A bientôt pour d'autres échanges.
Belle journée de mercredi



kola 08/07/2012 16:04

Oups ! désolée, je passe mon tour... peux pas me prononcer sur ce vin... et n'y tiens pas non plus... excellent dimanche pour toi, bises
Jacqueline

Bacchus & Dionysos 09/07/2012 17:56



Dommage...
Il y a des vins qui méritent que l'on s'y intéresse...
Belle soirée



les-voyages-de-gridelle 08/07/2012 15:53

le vin américain, j'avoue que cela me laisse sceptique... bonne fin de week end!

Bacchus & Dionysos 09/07/2012 17:52



C'est un tort!! Il y a des très jolis vins qui méritent d'être découverts.
Bonne semaine



EnviesDélices 06/07/2012 21:23

je te souhaite un bon week end

Bacchus & Dionysos 09/07/2012 17:50



Une belle semaine



Miamana 06/07/2012 17:30

Je ne savais pas que les Américains produisaient du vin, merci de cette info...

Bacchus & Dionysos 06/07/2012 18:37



Et comme tu vois cela ne date pas d'hier.
Heureux d'avoir partager cette info.
Bonne soirée



Fraizy 06/07/2012 14:41

Bonne fête de l'indépendance et vive les deux oies graciées par Monsieur OBAMA. Bonne après midi

Bacchus & Dionysos 06/07/2012 18:50



Un beau jeste.
Bonne fin de semaine



signe-deco.over-blog.com 06/07/2012 10:09

Ok alors je suivrais tes conseils, car je n'en ai jamais goûté. Je dois dire que je m'en méfiais. Bises

Bacchus & Dionysos 06/07/2012 18:49



Tu me diras tes impressions si tu en goûtes.
Et pour continuer dans la série des vins de l'été, le Zinfandel américain peut faire de jolis mariages avec la cuisine ensoleillée des vacances.
Bonne soirée et bises.


 



Val 06/07/2012 08:24

Merci encore pour ton message. Malheureusement, je ne peux rien t'apporter en contre-partie à part mes recettes, hi!!!! Bisous et bonne journée ensoleillée!

Bacchus & Dionysos 06/07/2012 18:42



Ne dis pas ça!! C'est toujours agréable d'échanger et tes délicieuses recettes me plaisent beaucoup.
Bonne fin de semaine et bises



Katy's Eats 05/07/2012 21:07

ça me tenterais bien :) Je découvre ton blog avec beaucoup de plaisir
Bbises

Bacchus & Dionysos 05/07/2012 23:06



A la conquête de l'Ouest viticole!!


Bises



EmilieRD 05/07/2012 17:31

effectivement, ils ont de très bons vins! par chez moi on en trouve beaucoup, et ils sont délicieux!

Bacchus & Dionysos 05/07/2012 23:04



J'ai affaire à une spécialiste!!
Bonne journée



Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche