Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 17:48
Philippe de Rothschild (13 avril 1902 - 20 janvier 1988) appartient à l'une des trois branches des Rothschild en France. Jeune homme, contrastant avec les traditions aristocratiques de sa famille, Philippe de Rothschild devint plus qu'une simple personnalité de la bonne société. Il n'avait que vingt ans lorsqu'il reprit l'exploitation du vignoble de Château Mouton Rothschild et deux ans plus tard, en 1924, avança l'idée de la mise en bouteille au château de l'entier de la production, une idée que d'autres producteurs de Grand crus adoptèrent ensuite.                                                                                                                               

 

Auparavant les exploitations vendaient en gros leurs vins, laissant le soin de son élevage, de son embouteillage et de son étiquetage aux marchands de vin. L'idée de Philippe de Rothschild était de conserver le contrôle de la qualité de son produit et de permettre la commercialisation et la notoriété de l'appellation.

Deux ans plus tard, il développa un accord de fixation des prix avec les autres producteurs de grands Bordeaux.                                                                                                                                                        Philippe de Rothschild resta actif dans le marché du vin jusqu'à sa mort en 1988 à l'âge de 85 ans, la relève est maintenant assurée par sa fille.

 

PETIT MOUTON                                                                                                              

Fruit d'un terroir d'exception, le Petit Mouton de Mouton Rothschild est le second vin de Château Mouton Rothschild.

Petit-Mouton.jpgIssu d'une sélection des vignes les plus jeunes de cet illustre Premier Cru, il est récolté, vinifié et mis en bouteilles avec les mêmes soins minutieux : vendanges en cagettes, fermentation dans le légendaire cuvier en chêne de Mouton, élevage en barriques selon les méthodes traditionnelles.          

Tout est donc réuni pour que s’expriment ici l'élégance et la richesse d'un grand Pauillac.                            

Le premier millésime - 1993 - s'est appelé "le Second Vin de Mouton Rothschild", mais à partir de 1994, il a porté son nom définitif, à connotation plus familiale : en effet, "Petit Mouton" est le nom de la résidence de la Baronne Philippine, au cœur même du domaine.

 

CHATEAU D’ARMAILHAC – 5ème cru classé

En 1933, le Baron Philippe de Rothschild fit l’acquisition de ce cru qui depuis le XVIII ème siècle appartenait à la famille d'Armailhac dont il portait le nom.

Entre 1956 et 1989, il s’appela successivement Château Mouton Baron Philippe puis Château Mouton Baronne Philippe. Depuis 1989, la Baronne Philippine de Rothschild lui a rendu son identité d’origine.        

Le Château  est situé au cœur de l’appellation Pauillac, contigu, au nord et à l’est à Château Mouton Rothschild.  

Les parcelles s’étendent à la fois sur le plateau des Levantines constitué de graves légères et très profondes, terroir de prédilection des cabernets et sur les graves profondes de Pibran reposant sur un sous-sol argilo-calcaire donnant la finesse et l’élégance caractéristiques des vins de Château d'Armailhac.                                                                                                                                 

Le Château compte 50 hectares plantés de vignes, réparties entre les cépages traditionnels du Médoc : le cabernet sauvignon (57%), le merlot (23%), le cabernet franc (18%) et le petit verdot (2%).

 

CHATEAU CLERC MILON – 5ème cru classé

Château Clerc Milon a été acheté en 1970 par le Baron Philippe de Rothschild. A l’époque, il s’agissait d’un cru à l’abandon. Remembré et rénové par les mêmes équipes que celles de Château Mouton Rothschild, Château Clerc Milon est devenu l’un des Crus Classés les plus recherchés du Médoc.

Le château compte 43 hectares de vignes sur la commune de Pauillac. Le vignoble s’étend sur les croupes graveleuses de Milon et de Mousset, entre deux des plus grands crus du Médoc, Mouton et Lafite.              

 Les vignes sont plantées en cépages typiques de la région : le cabernet sauvignon (46%), le merlot (39%), le cabernet franc (12%), le petit verdot (2%) et le carmenère (1%).

 

ALMAVIVA

En 1997, la Baronne Philippine de Rothschild et Eduardo Guilisasti Tagle, alors président de Viña Concha y Toro, ont signé des accords de partenariat afin de créer un grand vin franco-chilien : Almaviva. Depuis son lancement en 1998, Almaviva connaît un succès international.

C'est sur le terroir de Puente Alto, reconnu il y a plus de vingt ans comme réunissant toutes les conditions pour le développement optimal du cépage cabernet sauvignon, qu'ont été sélectionnés 85 hectares remarquablement exposés.

Ce terroir se caractérise par un sol rocailleux, des hivers froids et humides, et des étés marqués par la chaleur le jour et la fraîcheur la nuit.
Almaviva est issu de l'assemblage de trois cépages typiquement bordelais : le cabernet sauvignon (68%), dominant, le cabernet franc (4%) et le carmenère (28%).

 

Les vins dégustés

 

Baron d’Arques 1998

Robe rouge violacée, foncée, dense

Nez puissant, animal, musc, puis boisé et évolution

Bouche avec de la matière et du corps, longueur moyenne, mais bonne persistance, équilibré, finale légèrement acidulée

Note : 12,5/20

 

Petit Mouton 1996

Robe rouge noir fonce, dense, profond

Nez sous bois, champignons, havane, finesse.

Bouche équilibrée, belle longueur, matière et tannins fondus mais présents, finale sur l’évolution, bien à boire.

Note : 14,5/20

 

Château D’Armailhac 2000

Robe rouge noir fonce, dense, profond

Nez lacté, beurre frais, puis boisé fin, fumé.

Bouche superbe, bel équilibre, très belle longueur, matière et corps présents mais bien en place, finale boisée, bien à boire, pouvant attendre pour belle évolution.

Note : 16,5/20

 

Château Clerc Milon 2000

Robe rouge violacé profond, bordures tuilées

Nez complexe fumé, sous bois, végétal, poivron, épices, herbacé.

Bouche très bel équilibre, matière et corps présents mais sur la finesse, belle longueur, finale sur le poivron et les épices, attendre.

Note : 16/20

 

 AlmavivaAlmaviva 2001

Robe rouge foncé dense profond presque noire

Nez de sucre, fruits surmuris, confiture de pruneaux, nouveau mode

Bouche sur le fruit très mur, du boisé de l’élevage, à attendre pour voir si l’ensemble se fond.

Note : 13,5/20

Partager cet article

Repost 0
Published by Bacchus & Dyonisos - dans Dégustations 2007
commenter cet article

commentaires

Alex MONTROSE 16/05/2011 18:32


Bonjour,
bu ce hier midi un Armailhac 2000.
Vin dégagé à l'épaule 2 heures avant d'être bu.
Il se présente avec une couleur pourpre sans trace d'évolution, nez sur le grillé , épicé. La bouche est soyeuse, les tanins sont presques imperc
eptibles, le fruit est absent , épicé avec une finale fugace sur le clou de girofle. La longueur est moyenne.
Au final un vin bien construit mais qui m'a laissé un peu sur ma faim ou ma soif!!
A+
Alex


mathieu Elsea 25/04/2011 04:00


Bonjour,
Almaviva 2001
Robe grenat, brillante aux reflets légèrement tuilés. Nez élégant sur les fruits noirs, rouge et une note mentholée. La bouche est bien structurée, puissante, d’une bonne longueur, mais n’a pas la
texture soyeuse d’un très grand vin. Les tannins ne sont pas encore complètement fondus.
Une belle expression du Cabernet mais qui ne me procure pas vraiment d’émotions.
Matthieu


Bacchus & Dionysos 29/04/2011 00:24



Bonsoir,


c'est vrai qu'au début, quand on a découvert ce vin, on a été plutôt séduit. Maintenant, je le trouve moins intéressant et avec un rapport qualité/pris plus que moyen. Il faut croire que l'effet
découverte a fait son temps ou que nous sommes devenus plus exigeants. Enfin, il y a bien mieux ailleurs.


Cdt


Bacchus & Dionysos



Daniel Gairmin 24/04/2011 19:51


Bu hier un Clerc-Milon 2000, au restaurant payé 84 euros
nez avec des fruits noirs mûr, cassis.
La bouche est ample, toujours le cassis, tanins vifs, une légère acidité qui ma gêné au départ en dégustation simple mais qui au final donne beaucoup de charme et d'élégance au vin accompagné du
plat ici un sauté de biche délicieux.
cordialement.
DG


Bacchus & Dionysos 29/04/2011 00:30



Salut,


D'Armailhac et Clerc Milon 2000 sont deux très beaux vins dont je garde un excellant souvenir. Je pense que l'on va les régoûter dans quelques temps lors d'une dégustation pour apprécier
leur evolution. Affaire à suivre!!


Bacchus & Dionysos



Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche