Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 10:11

Le Clos des LambraysOh, le joli mois de décembre que voila. Ce sera noël avant l’heure pour les Compagnons de la Grappe au Soleil qui l’ont bien mérité.

Cette dégustation « spéciale » devrait laisser de beaux souvenirs sur nos papilles et nos yeux émerveillés, comme de grands enfants ouvrants leurs cadeaux, se souviendront longtemps des merveilleux flacons dégustés.

 

Tous les vins dégustés sont de 1998

Si 1998 n’est pas le « Grand » millésime par excellence, la qualité générale est bien présente et les vins sont aujourd’hui, toutes régions confondues, très agréables à boire.

 

EN BOURGOGNE


Vins blancs : des rendements peu élevés favorables à une maturation de qualité. A la dégustation, les vins se révèlent déjà très plaisants. Leurs robes se sont légèrement intensifiées en un beau jaune or. Leurs nez expriment des odeurs de fruits mûrs (pomme, poire, coing, abricot..) avec un fond minéral plein de fraîcheur. En bouche, ces vins gras et amples se terminent un peu sèchement et laissent ainsi présager une belle évolution. Donc, grande qualité d’ensemble des vins blancs bourguignons.

Vins rouges : sont d’excellente facture. Les robes sont d’un rouge rubis intense. Les nez aux arômes séduisants de fruits très mûrs (cerise, cassis, prune…), se mêlent à des de réglisse et d’épices (tabac blond). Les bouches sont fermes, voire parfois encore un peu austères : ce sont des vins charpentés, aux tanins encore présents et à l’acidité légèrement marquée. Ces vins vont s'assouplir en vieillissant. Le millésime 1998 révèle une forte personnalité qui ravira le consommateur patient.

 

A BORDEAUX

 

Millésime caractérisé par un débourrement et une floraison précoces et homogènes. Le mois d'août, particulièrement chaud et sec, a favorisé la maturation des raisins et contribué à développer leur richesse aromatique. Les pluies de septembre ont eu peu d'influence sur le potentiel qualitatif des raisins et les soins des vignerons ont permis de préserver l'acquis d'août.

Vins rouges : Belle couleur, joli fruit et bonne fraîcheur, tannins denses et de belle qualité.

Vins Liquoreux : Belle complexité aromatique. Elégants en bouche, concentrés, avec des notes rôties ou bien tendres et joliment fruités.

Chablis occupe les coteaux qui

Les vins  dégustés

 

Corton-Charlemagne – Bouchard Père & Fils

Appellation Grand Cru de la Côte de Beaune, en Côte d’Or.

« Or pâle dans sa jeunesse et orné de reflets verts, le Corton-Charlemagne prend avec l'âge des nuances ambrées et plus jaunes. D'une infinie délicatesse, son bouquet exprime, sur des tonalités beurrées, la pomme au four, les agrumes, l'ananas, le tilleul, la fougère, le genévrier, la cannelle et le silex. Les notes miellées sont fréquentes. Le cuir et la truffe font escorte aux millésimes anciens (jusqu'à 25 à 30 ans). Le verre et le palais sont emplis d'un souffle puissant. D'une richesse virulente, le Chardonnay étonne ici par sa concentration, sa distinction et son équilibre. Rarement la grâce du cépage établit un lien aussi étroit avec le caractère de son terroir ».

 

 Robe jaune or pale, brillante et lumineuse

Nez ananas confit, agrumes, miel, puissant et finesse, minéralité et boisé, bien.

Bouche superbe, équilibre, expressive, miel, agrumes, minéralité et fraîcheur, finale sur le beurre et la brioche. Grand vin.

Note : 17,5/20

Entrée : Déclinaison de langouste à la façon de Jean.

     

Clos des Lambrays – Morey Saint-Denis grand cru

Appellations Grand Cru de la Côte de Nuits, en Côte d'Or.
Commune de production : Morey-Saint-Denis.

Sur l'étiquette, la dénomination GRAND CRU doit obligatoirement figurer immédiatement au dessous du nom de chacune de ces appellations dans une taille de caractères identique.

« Le domaine a connu plusieurs propriétaires, mais c’est Thierry Brouin qui le tient actuellement d’une main d’autant plus ferme que c’est un amoureux de grands bourgognes. Si elle ne l’affiche pas, la culture est extrêmement « bio » et plus d’un tiers du vignoble est cultivé à l’aide d’un cheval. Le domaine est partisan d’une récolte précoce, mais avec un tri sévère ; la vinification s’effectue en général en vendange entière. Il en résulte un vin classique et très régulier, moins spectaculaire et surtout moins boisé que celui du Clos de Tart, qui vieillit à la perfection.»
Les meilleurs vins de France – la revue du vin de France

 

Robe rouge rubis, clair, lumineuse, bordures orangées, tuilées.

Nez torréfaction, griottes, alcool, cerise, petite pointe de poussière

Bouche sur la finesse et l’équilibre, finale acidulée, cerise et alcool, présence du boisé et de la poussière, (presque pointe de bouchon), acidité et fraîcheur, bien

Note : 15/20

 

Château LYNCH-BAGES – 5ème grand cru classé Pauillac

 Le château Lynch-Bages doit son nom au domaine de Bages (hameau habité, alors par de très nombreux vignerons) et à Monsieur Lynch, d’origine irlandaise, qui l’acheta en 1749. Implanté sur une large croupe de graves profondes du " plateau de Bages ", ce beau domaine est resté pratiquement inchangé depuis le XVIe siècle. C'est sous l'influence du propriétaire actuel, Jean-Michel Cazes, que Lynch-Bages a gagné le caractère éminemment généreux et profond qu'on lui connaît aujourd'hui.

La vendange, faite à la main, est dirigée vers un cuvier de 35 cuves d'acier équipées d'un système de régulation des températures de fermentation. Le vin est élevé traditionnellement pendant 12 à 15 mois dans des barriques en chêne.

73% Cabernet Sauvignon - 15% Merlot - 10% Cabernet Franc - 2% Petit Verdot

Age moyen : 35 ans

 

Robe rouge grenat, violacée, foncée et dense, pas marquée par l’âge

Nez superbe de bois précieux, havane, sous bois, expressif, complexe.

 Bouche sur un bel équilibre, matière et corps présents mais souples, belle longueur, finale sur le bois précieux, la torréfaction, café et havane, encore du potentiel, superbe.

Note : 16,5/20

 

Château MASSAMIER LA MIGNARDE - DOMUS MAXIMUX 1999

Domaine viticole de 70 hectares situé au pied de la Montagne Noire dans le Minervois. AOC Minervois La Livinière Cépages : 80% Syrah, 20% Grenache

Vinification : Vendanges manuelles, vinification en grappes entières. Elevage en barriques neuves et d'un vin.

  

Robe rouge grenat, violacée, foncée et dense, très légèrement tuilée

Nez cassis, fruits noirs très murs, sous bois.

Bouche agréable, alcool, fruits très murs, sucrée, mais bon équilibre général, matière et tannins fondus, bonne longueur, du potentiel, finale sur le sucre.

Note : 13,5/20

 

Plat : Chapons, pommes sautées et poêlée de champignons

 

Château COUTET – 1er cru Barsac

Coutet possède un terroir et un patrimoine architectural d'exception, inscrits dans le temps et l'histoire du vignoble bordelais. Il bénéficie dans cette vallée de la Garonne, à deux pas du Ciron, d'un climat original et fécond. Ce sont ces éléments et une tradition qualitative qui depuis des siècles président à l'élaboration d'un vin de Barsac à caractère unique.
Château Coutet est l'une des plus anciennes exploitations viticoles du Bordelais, puisqu'on retrouve son existence en 1643, propriété de Charles Le Guérin, seigneur de Coutet.
 

En 1977 la propriété est cédée à Marcel Baly qui entreprend un vaste programme de rénovation. Deux de ses fils, Philippe et Dominique, continuent aujourd'hui ce travail de fond : remise en état des 38,5 hectares de vignes clos de murs, révision des méthodes de travail, puis la réfection des chais, de la cuverie et du château lui même. En 1994, Philippe et Dominique Baly signent avec la Baronne Philippine de Rothschild un contrat qui donne la distribution exclusive de Château Coutet à sa société Baron Philippe de Rothschild SA. Une coopération aussi bien technique que commerciale contribuant au renouveau mondial de Château Coutet.

 

Robe jaune ou pale virant vers le vieil or, brillante et lumineuse

Nez abricot, coings,  fruits confits, agrumes, miel, puissant et finesse, superbe.

Bouche équilibrée, gras et rond, finale sur le miel, les fruits confits, du boisé et de la fraîcheur, à attendre des années, grand. (Hugues, une fois de plus on a pensé à toi!!).

Note : 17/20

       

Dessert : Tarte aux abricots

 Dégustation du 1 dec

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Dégustations 2010
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche