Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 15:58

Chateauneuf-du-pape.jpgLe côtes-du-rhône est une AOC située sur les rives droite et gauche du Rhône. Il fait partie de l'ensemble géographique et économique formé par le vignoble de la vallée du Rhône. Les étés sont chauds, hivers longs et rigoureux. Les niveaux d'ensoleillement et de pluviométrie varient considérablement d'une année sur l'autre, rendant extrêmement vulnérable la qualité comme la quantité de chaque millésime. Autre contrainte, les gelées de printemps, qui ont longtemps pesé comme une menace redoutée sur les récoltes.

Ils s'étendent de Vienne au Nord jusqu'à Avignon au Sud. Le vignoble se répartit en deux régions :

  • Les côtes-du-rhône septentrionales (de Vienne à Valence)
  • Les côtes-du-rhône méridionales (de Montélimar et Bourg-Saint-Andéol à Avignon)

La surface de production est de 73 000 hectares. La production annuelle est en moyenne de 3,5 millions hectolitres (465 millions de bouteilles) et provient de 7000 exploitations, dont la superficie moyenne est de 10 ha. Seules 2000 de ces exploitations sont des caves particulières ; les autres sont regroupées en coopératives

L'appellation côtes-du-rhône, créée par un décret de 1937 se répartit sur 44 000 hectares de six départements (Rhône, Loire, Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard).

Deux appellations produisent exclusivement du vin rouge : Cornas et Côte Rôtie.
Quatre ne font que des vins blancs : Château Grillet, Condrieu, Saint-Péray et Muscat de Beaumes-de-Venise.

Les côtes-du-rhône sont divisées en 4 appellations :

  • Côtes-du-rhône
  • Côtes-du-rhône Villages
  • Côtes-du-rhône Villages avec nom de commune
  • Appellations locales (ou crus) des côtes-du-rhône

Le CROZES-HERMITAGE est un des crus des côtes-du-rhône situé dans la partie septentrionale de l'appellation. Avec ses 1 128 ha et ses 43 103 hl, c’est le plus grand vignoble des côtes du Rhône septentrionales. Le rendement de ses vignes a été plafonné à 45 hl / ha. Le vignoble est implanté soit sur des coteaux granitiques, soit sur les anciennes alluvions glacières du Rhône, soit sur des terrasses de cailloux roulés et de lœss.

 

Ce terroir bénéficie d'un climat tempéré dont la principale caractéristique est un vent quasi permanent qui souffle et assèche l'air le long du couloir rhodanien. Ses syrah, marsanne et roussanne, avec un rendement de 45 hl / ha, fournissent des rouges et des blancs de grande classe. Le rouge à la robe vermeille et brillante a un nez de fruits rouges, de cuir et d’épices que conforte une bouche élégante, gracieuse et franche. Du blanc, à la robe jaune d’or pâle, émane une grande floralité ponctuée de notes de fruits secs. En bouche, ce vin est gras tout en restant sec et bien équilibré.

Les vins ont une grande parenté avec l’Hermitage. Comme lui, pour les rouges la syrah peut recevoir un ajout de 15 % de roussanne et de marsanne, les deux cépages qui entrent dans la composition des blancs. Le vin rouge, à la robe rouge grenat, est un vin de moyenne garde, savoureux dès sa prime jeunesse. Il dégage alors un nez de fruits rouges qui va évoluer au fil des ans vers les épices et le cuir.

 

SAINT-JOSEPH est un des crus de la côtes-du-rhône. Le vignoble s'étend sur près de 50 km sur la rive droite du Rhône et dans les départements de l'Ardèche et de la Loire. Les vignes sont situées sur des sols légers de schiste et de gneiss dominant un socle granitique, avec une exposition sud et sud-est. D’une superficie de 795 hectares à la fin du 20ème siècle, ce terroir produisait 25 681 hectolitres pour un rendement fixé à 40 hl / ha. En 2005, 1 082 ha en culture ont produit 3 9171 hl de vin, dont plus de 90% de vin rouge.

De robe pourpre soutenue, le rouge, vin fin, équilibré et élégant où domine la syrah, dégage au nez des arômes de cassis et de framboise qui évolue vers des notes de réglisse et de cuir

 

L'HERMITAGE est l'une des dix appellations locales de la côtes-du-rhône. Elle se situe dans sa partie septentrionale et dans le département de la Drôme. Il y a trois communes pouvant produire les vins de cette AOC : Tain-l'Hermitage, Crozes-Hermitage et Larnage.                                                                       

On attribue l'origine de l'appellation au chevalier STERIMBERG qui, rentrant de la croisade contre les Cathares voulait se repentir en vivant dans un ermitage sur la colline de Tain.

Le vignoble de l’appellation couvre 117 hectares, produit 3 635 hectolitres et son rendement est limité à 40 hl / ha. Ce grand vin, qui se présente en rouge et en blanc. Le terroir exceptionnel de ce haut lieu de la viticulture, est composé d’arènes granitiques sur des gneiss et des micaschistes.

Le vin rouge, à base de syrah, peut recevoir un ajout de 15 % de roussanne et de marsanne. Sa robe somptueuse est d’un rouge rubis profond. Ses arômes de fruits rouges, dans sa jeunesse, évoluent, au fur et à mesure de son vieillissement vers des notes de fruits à noyau et d’olives vertes pour arriver ensuite vers un nez où dominent les senteurs de sous-bois, de cuir et de truffe. En prenant de l’âge, ce vin puissant, charnu et vigoureux acquiert alors une étonnante rondeur et une grande souplesse.

 

CHATEAUNEUF-DU-PAPE est une appellation locale ou cru de la côtes-du-rhône méridionale dont le terroir s'étend dans le département de Vaucluse. L'appellation, la seconde en importance après celle de Saint-Émilion, couvre la commune de Châteauneuf-du-Pape et une partie de celles d'Orange, Bédarrides, Sorgues et Courthézon.

C'est ici que prit corps pour la première fois la notion d'AOC appellation d'origine contrôlée avec la constitution en 1923 par le baron Pierre Le Roy de Boiseaumarié d'un syndicat de défense.

 Grenache.jpg

 Le grenache est le plus souvent majoritaire (74 %) dans les cuvées de châteauneuf. Syrah (10 %) et mourvèdere (6 %) contribuent par leur assemblage avec celui-ci à donner une couleur soutenue et une palette aromatique plus riche. (Exception notable, le Château Rayas est constitué de 100% de grenache provenant de très vieilles vignes) Il existe quelques cuvées avec une majorité de syrah ou de mourvèdre (Beaucastel). Un très grand nombre de cépages sont présents dans l'appellation, ceci est dû au complantage en vigueur au début du siècle ; mais, sur les treize cépages, grenache, mourvèdre, syrah, cinsault, muscardin, counoise, clairette, bourboulenc, roussanne, picpoul, picardan, vaccarèse et terret noir, les plus utilisés sont les huit premiers.

    

Les Cépages

Le grenache (ou grenache noir) est un cépage rouge espagnol. C'est un des cépages les plus cultivés au monde.

Cépage très qualitatif, il peut donner des vins rouges puissants, colorés et généreux, des vins rosés aromatiques et soyeux ou des vins doux naturels très sucrés au potentiel de garde très important.

La syrah est un cépage noir français caractéristique de la partie septentrionale des Côtes du Rhône. Aujourd'hui en augmentation de surface, elle est en passe de devenir un cépage à vocation mondiale.

Le mourvèdre est un cépage de cuve noir d'origine espagnole. Il reste, avec 7500 hectares en France, un cépage important de la Provence et du Languedoc.

                                               

Les vins dégustés

 

            CROZES-HERMITAGE Dme de Thalabert 2003 P. Jaboulet

Robe violacée, foncée, dense

Nez fruits noirs, cassis, puissant, confituré

Bouche puissante, alcool, confiture, fruits noirs, belle longueur, finale sur le boisé

Note : 13/20

 

            Domaine du Grand Veneur Châteauneuf-du-pape 2003

Robe rouge violacée, foncée, dense

Nez boisé, grillé, torréfie, puis végétal, confituré, puissant

Bouche avec du corps et de la puissance, mais bel équilibre, puissance maîtrisée, belle longueur et persistance.

Note : 14,5/20

 

            « Les Granits » Saint-Joseph 2000 M. Chapoutier

Robe rouge grenat, légèrement trouble

Nez épices, poivre, piment

Bouche sur la minéralité, bel équilibre, bonne longueur, persistance sur le boisé.

Note : 14/20

Beaucastel 1 

Château de Beaucastel 2003

Robe rouge violacée, foncé, dense

Nez finesse, fruits noirs surmuris, confituré et boisé précieux

Bouche minéralité, équilibre, finesse, belle expression du fruit sur un boisé élégant, bonne longueur et persistance. Superbe

Note : 16,5/20

 

Hermitage Marquise de la Tourette 2002 Delas

Robe rubis clair violacé

Nez fruits rouges et boisé

Bouche puissante, réglisse, tannins et boisé présent mais avec bel équilibre et élégance générale.

Note : 15/20

Partager cet article

Repost 0
Published by lescompagnonsdelagrappeausoleil.over-blog.com - dans Dégustations 2009
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche