Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 18:55

La viticulture aux États-Unis existe depuis le 16ème siècle. Aujourd’hui, on trouve des productions vinicoles dans les cinquante États de l'Union, la Californie en tête, suivie par l'État de Washington, l'Oregon et l'État de New York.

 

En 2010, Les États-Unis étaient le quatrième producteur mondial de vin derrière la France, l'Italie et l'Espagne.

La production californienne à elle seule représente 90 % de la production américaine.

 

Ce sont des Huguenots français qui furent les premiers à produire un vin dans ce qui est aujourd'hui les États-Unis, plus exactement dans les environs de Jacksonville, à partir de grappes de « scuppernong », entre 1562 et 15[64.

 Le-Pinot-Made-USA.JPG

La fabrication de vin est un objectif décrit dans la charte des premières colonies américaines, notamment celles de Virginie et des Carolines. Les colons découvrent cependant rapidement que le vin produit à partir des vignes indigènes a un goût curieux qu'ils n'apprécient guère. Ces échecs conduisent à la plantation de différents pieds de « Vitis vinifera » grâce à l'importation de cépages et de vignerons français par la Compagnie de Virginie en 1619, mais ces cultures sont détruites par une maladie.

 

La première exploitation viticole de Californie est fondée en 1769 par le missionnaire franciscain Junípero Serra, près de San Diego. D'autres missionnaires contribuent à la plantation de vignes plus au nord, et le premier vignoble de Sonoma est planté vers 1805.

 

Napa Valley
Dès les années 1960, la Napa Valley devient le porte-étendard de la viticulture américaine de qualité, sous l’impulsion notamment de Robert Mondavi et de quelques autres vignerons visionnaires. Dans cette vallée située au nord de San Francisco, les domaines les plus prestigieux produisent des vins rouges issus majoritairement de cabernet-sauvignon, de merlot, et des blancs à partir de chardonnay.

 

C’est aujourd’hui l’AVA (American Viticultural Area, «aire viticole américaine») la plus connue dans le monde. Elle rejoint la Sonoma Valley, au sud, par l’entremise de l’AVA Los Carneros.

Sonoma Valley
Coincée entre l’océan Pacifique et la Napa Valley, la Sonoma est aujourd’hui l’étoile montante de la viticulture californienne. La région est plus fraîche que sa voisine, plus accidentée et les vignerons actuels ont su démontrer le potentiel de certains terroirs d’altitude.

 

L’Oregon

Cette région viticole des Etats-Unis est considérée comme l’équivalent américain de la Bourgogne française. Abritant de petits domaines, avec des conditions climatiques tempérées, l’esprit de l’Oregon rejoint celui de la Bourgogne.

 

Les vins dégustés :

 

KISTLER SONOMA COAST 2008

Maison familiale située en Californie dans les hauteurs des monts Mayacamas, au-delà de la vallée de Sonoma, le vignoble Kistler a été fondé en 1978. Il est exploité par les viticulteurs Steve Kistlern, son frère John, et Mark Bixler.

Le premier millésime a été créé en 1979, 3 500 caisses de vin ont été produites. Depuis, la production augmente peu à peu. Le vignoble est le fruit d'une politique de la vigne méticuleuse afin de produire des vins dotés d'une concentration intense et d'un bel équilibre.

Soucieux de la qualité de leurs vins, la vinification est réalisée dans le respect de la tradition bourguignonne que ce soit pour le Chardonnay ou le Pinot Noir.

 

 

Robe rouge violacée, foncée, dense, presque noire

 

Nez fermé, fruits mûrs

 

Bouche sur les fruits, sucre, puissance, longueur moyenne. Finale sur l’alcool et les fruits

 

Note : 13,5/20

 

Domaine-Drouhin---Erik-Wait.JPG 

JOSEPH PHELPS FREESTONE 2007

Créé en 1972 par Joe Phelps, un magnat de la construction ancienne, Joseph Phelps Vineyards est aujourd'hui propriétaire de plus de 350 hectares dans la Napa Valley.

Amoureux du vin, Joe s'est mis à chercher l'endroit idéal afin de produire du Chardonnay et du Pinot Noir. Sa recherche a pris fin lorsque la combinaison parfaite du climat, du sol et de l'emplacement a été trouvée dans le Freestone, situé dans l'AVA Sonoma Coast.

En 1999, 200 hectares ont été acquis. Aujourd'hui, 80 hectares de Pinot Noir et 20 hectares de Chardonnay produisent des vins remarquables.

 

 

Robe rouge violacée, foncée, dense, presque noire

 

Nez fumé, oxydatif, animal, étable (Rien à voir avec un Pinot noir !!)

 

Bouche sur la fraicheur, légèrement pétillante, très particulier. Difficile à apprécier car ne correspond pas à nos « standards »

 

Note 13/20

 

 

DOMAINE DROUHIN OREGON 2007

Joseph Drouhin, fonda la maison à Beaune en 1880. Son petit-fils, Robert Drouhin, fît de la maison l’une des plus belles de Bourgogne. La maison possède aujourd’hui 3 vignobles établis à Beaune, Chablis et en Oregon. (Voir ici)

 

Robe rouge rubis à grenat, légèrement orangée

 Nez fruits rouges et noirs mûrs (cerise, groseille, cassis), notes de champignons et sous-bois

 

Bouche finesse, équilibré entre fruité et sucre. Bonne longueur et persistance sur la griotte et fruits confits. Légère amertume en finale

 

Note : 14/20

 

 

 

 

AU BON CLIMAT “ISABELLE” 2007

Au Bon Climat est né en 1982 d'un partenariat entre Adam Tolmach (qui dirige aujourd'hui The Ojai Vineyard) et Jim Clenenden.

La cave a rapidement établi une réputation enviable pour son Chardonnay et son Pinot Noir, mais ils produisent également du Pinot Blanc et du Pinot Gris à partir de raisins cultivés dans le comté de la Californie à Santa Barbara.

Robe rouge rubis à grenat, légèrement orangée

Nez groseille, puissant, boisé

Bouche agréable, équilibre entre sucre et alcool, belle longueur, finale fruitée et boisée. Un vin bien fait

Note 15/20

 

UN INVITE SURPRISE

 

Gevrey-Chambertin 1er cru « Les Champeaux » 2007 – Olivier Guyot

Robe rouge violacée, foncée, dense

Nez ferme, peu expressif, demande du temps pour s’ouvrir et exprimer quelques notes de fruits

Bouche puissante entre fruits et alcool, bonne longueur. Persistance fruitée. Si on reconnait un vin au style plus Bourguignon, il est encore trop fermé et jeune pour se dévoiler et doit être attendu patiemment.

Note 14/20

 

Sans atteindre les sommets des grands bourgognes rouges, ces pinots noirs « made in USA » ne sont pas sans intérêt et cette dégustation aura eu le mérite d’ouvrir nos horizons gustatifs

 

 

 

Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus sur le vignoble californien, je ne peux que leur conseiller de voir ou revoir le très divertissant « Sideways » d’Alexander Payne.

 

 Sideways.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Dégustations 2014
commenter cet article

commentaires

Messergaster 01/07/2014 16:44

décidément le vin a gagné du terrain partout aux States!

Bacchus & Dionysos 08/07/2014 21:25



Effectivement!!



Fabymary POPPINS 01/07/2014 07:28

j'ai goûté il y a longtemps un vin californien et il était sympa, bisous à toi

Bacchus & Dionysos 08/07/2014 21:24



Bonsoir,
Quand ils ne sont pas trop marqués "nouveau Monde", ils sont souvent fort agréable à boire.
Belle soirée et bises.



Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche