750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 12:32

Carte-de-Meursault.jpgAppellation Village de la Côte de Beaune, en Côte-d’Or.

Cette appellation comporte 21 climats classés en Premier Cru.

Commune de production : Meursault.

Les appellations Meursault et Meursault premier cru peuvent être suivies ou non du nom de leur climat d’origine.

Vins blancs essentiellement, cépage Chardonnay.

Vins rouges, cépage Pinot Noir.

 

Le Chardonnay

Le chardonnay est un cépage blanc français, originaire de Bourgogne, qui aurait pour berceau le village de Chardonnay.jpgChardonnay dans le Haut Mâconnais. Fort des qualités qu'il a montrées en Bourgogne, il est devenu un cépage international ayant conquis de très nombreux pays producteurs de vin. Il a un potentiel qualitatif élevé, permettant de donner des vins secs, effervescents ou même liquoreux. La teneur en sucre peut atteindre un niveau élevé en conservant un bon équilibre sucre acidité ; cette caractéristique permet de donner des vins équilibrés, amples, puissants, aux arômes puissants et complexes. Les flaveurs généralement citées vont des fruits frais (banane, cassis, poire, mangue) aux fruits secs (amande, noisette) agrumes (citron, fleur d'oranger) aux épices (poivre, vanille, cannelle) aux arômes floraux (acacia, rose, lilas, lys, ou miel) ou beurre frai et cuir.

                                                    

Situation

Disparu dans les profondeurs du sol à la hauteur de Nuits-Saint-Georges, le calcaire dur de comblanchien réapparaît ici tandis qu’allant vers le sud, on quitte les vins rouges pour visiter les blancs. Ce que le Chardonnay fait de mieux en Côte de Beaune ! Ce bourg étendu voit une succession de petites maisons vigneronnes et de vastes propriétés bourgeoises. La flèche du clocher semble l’oeuvre des fées, son aiguille en pierre culmine à 53 mètres de hauteur.

Ces excellentes terres à vigne ont été mises en valeur par les moines de Cîteaux dès 1098. L’appellation d’origine contrôlée a été instituée en 1937.

Meursault produit aussi une petite quantité de vin rouge.

 

Terroirs

Les meilleurs terrains se situent autour de 260 mètres d’altitude, selon une exposition qui oblique du levant au midi. L’étage bathonien (jurassique) a rendez-vous avec la Côte. Une nuance de calcaires magnésiens apparaît parfois. Le vignoble trouve son excellence sur des marnes calcaires. La vieille roche calcaire callovienne et la roche marneuse argovienne se partagent les crus.

 

Les climats classés en premier cru

Les Cras, Les Caillerets, Les Santenots Blancs, Les Plures, Les Santenots du Milieu, Charmes, La Jeunellotte ou Blagny, La Pièce sous le Bois ou Blagny, Sous le Dos d’Ane ou Blagny, Sous Blagny ou Blagny, Perrières, Clos des Perrières, Genevrières, Le Porusot, Les Bouchères, Les Gouttes d’Or, Les Ravelles ou Blagny, Porusot, Blagny.

Les vins rouges provenant des lieux-dits : Les Santenots Blancs, Les Plures, Les Santenots du Milieu, Les Santenots du Dessous, Les Vignes Blanches constituent ensemble le climat des Santenots et peuvent donc bénéficier de l’appellation VOLNAY-SANTENOTS

 

Caractéristiques des

vins                                                                                                                             

Selon les premiers crus et les différents climats (lieux-dits attachés à un terroir), des nuances apparaissent.

Le Meursault blanc se présente le plus souvent sous une robe or vert, jaune serin, légèrement accentuée ou or bronze poli selon l’âge. Limpide et brillante, elle s’accompagne souvent de reflets argentés. Son bouquet évoque la grappe mûre.

En vin jeune : l’amande et la noisette grillées dans un environnement végétal et floral (aubépine, sureau, fougère, tilleul, verveine) et minéral (silex). Beurre, miel, agrumes sollicitent également le nez. Au palais, un vin riche et gras, à la saveur de noisette friande et joyeuse : l’équilibre entre l’onctueux et la fraîcheur, déclinant tous les registres de la soie. Long, structuré, il a besoin de maturité. C’est un grand blanc de garde.

 

Conseil du sommelier

Sa puissance aromatique et son équilibre exceptionnel basé sur le gras et l'acidité font de lui l'un des grands seigneurs de la Bourgogne, d’où un penchant naturel pour les viandes et poissons nobles et de belle texture.

Sans les dominer, il les transcende, c'est le cas des belles pièces de veau ou de volaille en sauce blanche, sublimées par la texture onctueuse du vin et par sa longue acidité distinguée.

Encore mieux, avec les crustacés grillés et en sauce, comme les gambas, le homard ou la langouste, dont l'intensité aromatique et la texture craquante jouent avec son équilibre vif et souple.

Même les fromages bleus et le foie gras l'adoptent au premier essai.

Température de service : 12 à 14 °C

 

Les vins dégustés de chez BOUCARD Père et Fils

 

Depuis 1995, la qualité s'est encore accrue dans cette vénérable maison depuis son rachat par Joseph Henriot le champenois. Les blancs ont été renforcés par l'achat de premiers crus de Meursault, venant de chez ROPITEAU.


Les 0.28 hectares de Charmes (sur 31.12 !!) ne font pas partie de la plus belle parcelle de ce grand premier cru. Le sol est caillouteux, argilo-calcaire avec des traces de fer. Proche de celle de JM ROULOT, elle s'exprime outre les fruits et fleurs blancs tout en rondeur, un gras noisette conséquent alors que les charmes dessus, la plus belle parcelle, est proche des perrières avec une minéralité et une droiture affirmées. Il est toujours équilibré et sensuel moins minéral que le perrières et moins exotique que le Genevrières.

Les Genevrières sont une spécialité de cette maison qui en possède 2.65 Ha (sur 16.5). Le sol y est maigre et caillouteux. Ce vin est voluptueux voire exotique dans sa jeunesse, mais perd son gras,  la minéralité ressortant avec la garde, contrairement à son voisin très proche le perrières. Il reste toujours élégant mais avec moins de grandeur qu'un perrières bien interprété.

Bouchard a de la chance de posséder une magnifique parcelle de Perrières de 1.2 Ha (sur 13.7 Ha au total) en partie sur le bas du cru, la plus belle,  toute proche du clos des perrières, "le futur grand cru" du secteur. Il exprime une grande minéralité avec beaucoup de longueur et de grandeur, mais moins de gras que dans tous les autres crus.

Les deux parcelles du haut sucent les cailloux comme le dit Christophe Bouchard, en charge du vignoble. Il le paille dans certaines périodes pour éviter de perdre toute humidité, la terre y étant quasiment absente.

 

            Meursault 2006

            Robe blanc clair, reflets verts, brillante et lumineuse

            Nez de fruits exotiques, orange, ananas, légèrement boisé

            Bouche avec du gras, équilibrée, bonne longueur, des fruits bien mûrs, minéralité et acidité.

            Note : 13/20 

 

            Meursault « Les Clous » 2005Meursault-Bouchard.jpg

Robe blanc clair, reflets verts, brillante et lumineuse

Nez minéral, pierres humides

Bouche plus minérale, belle acidité et fraîcheur, équilibre et finesse.

Note : 14/20

 

            Meursault « Les Charmes » 2002

Robe blanc jaune vert reflets or

Nez toasté, beurré, pain d’épices

Bouche boisée, toastée, gras de l’élevage, équilibrée, finale sur la confiture de clémentine

Note : 15/20 (le préféré des dégustateurs)

 

            Meursault « Les Genevrières » 2000

Robe blanc or jaune, marquée par l’évolution

Nez fruits exotiques confits, noisette, minéralité

Bouche agréable fraîcheur et minéralité, équilibrée, belle longueur, finesse et finale sur les fruits exotiques.

Note : 17/20 (mon préféré)

 

            Meursault « Les Perrières » 2000

Robe blanc or, âgée

Nez poussière, bouchon !!

Bouche équilibrée mais poussière et bouchon. Dommage !!

Note : 11/20

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

B

"Les Genevrières" 2000
Un vin impressionnant de complexité et de matière qui est aujourd'hui à point.
Au nez le vin est sur des parfums épicés et presque musqués, très différent du Perrières 2000 beaucoup plus racé (mais moins gourmand et ample).
Ce nez d'une grande intensité commence aussi à montrer l'âge du vin avec des notes de miel.
En bouche, on reste sur le même registre aromatique avec toujours une grande intensité et complexité, une matière dense, beaucoup de gras ainsi qu'une bonne longueur sur une finale citronnée qui
apporte de la fraîcheur.
Excellent !
Bernard


Répondre

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche