Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 11:00

Pavillon-Rouge----Chateau-Margaux.jpgUne robe rubis, légèrement évoluée avec des nuances orangées à tuilées en bordure du disque.

 

Un nez impressionnant, délicat et envoutant, d'une belle complexité, évoquant les fruits mûrs, la fumée, la torréfaction, les épices, le bois noble et un peu de rose fanée.

 

En bouche, on a un vin délicat, subtil, dense sur des tannins fins et veloutés, avec des arômes de cerise, mûre et cassis.
Un joli boisé fondu, une belle longueur. Une finale fruitée et une persistance torréfiée.

 

Un vin superbe qui rivalise avec bon nombre de grands crus classés mais aussi au niveau du prix!!

Un moment exceptionnel à plus d'un titre.

 

Cépages : Cabernet Sauvignon, Merlot, Petit Verdot et Cabernet Franc.

 

Le deuxième vin de Château Margaux est apparu dès le XIXème siècle et a pris son nom définitif, Pavillon Rouge du Château Margaux, en 1908.

Après une éclipse entre les années 30 et le milieu des années 70, sa production a repris dès l'arrivée d'André Mentzelopoulos aux commandes de la propriété en 1977, et n'a cessé de croître afin d'améliorer la qualité du premier vin.

Depuis quelques années, la sélection d'un troisième vin vient à son tour renforcer la qualité du Pavillon Rouge.

 

Il est élaboré à partir des vins qui, lors des assemblages, ne sont pas retenus pour composer le Château Margaux.

Les raisons qui conduisent certaines parcelles à ne pas donner le meilleur d'elles-mêmes sont diverses.

 

Parmi elles, la jeunesse des vignes joue un rôle primordial ; avant dix ans, parfois quinze, ou même davantage dans certains cas, les parcelles de vignes donnent des vins fruités et tanniques mais qui n'ont pas la complexité, la profondeur et la richesse de ceux produits par leurs aînées.

Enfin les relations mystérieuses entre le sol des parcelles et le climat des millésimes, les hasards du temps et du travail sont autant d'éléments d'incertitude qui pèsent sur leur réussite.


Chaque année, la qualité du Pavillon Rouge est évidemment en rapport avec celle du premier vin.

Il procède d'ailleurs des mêmes techniques traditionnelles de vinification et d'élevage en barriques, mais il est souvent mis en bouteilles trois ou quatre mois plus tôt que le Château Margaux, car sa structure plus fine ne requiert pas un élevage aussi prolongé.

 

Il a l'avantage d'évoluer plus vite en bouteilles et donc d'être bon à boire plus rapidement, tout en gardant, dans les grands millésimes, un excellent potentiel de vieillissement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Moments exceptionnels
commenter cet article

commentaires

Laurent 08/10/2012 18:24

Bonsoir,
Une bien belle rencontre samedi soir avec ce vin poétique et romantique.
Un nez impressionnant, délicat et envoutant, évoluant sans cesse, d'une belle complexité, plein de secrets qu'il dévoile petit à petit.
En bouche, le vin est délicat, subtil, mais la matière est là, dense.
Dégusté sur quatre heures sans carafage, le vin, très bon dès le départ, n'a jamais cessé d'évoluer et de séduire.
Laurent

floencuisine 08/10/2012 11:08

moi suis nulle en vin

R'Evelyne 08/10/2012 00:12

Et oui hors de prix mais c'est la rançon de la gloire ou plutôt de la notoriété!
bonne semaine

Bacchus & Dionysos 08/10/2012 18:16



Belle soirée



mimicooking 07/10/2012 15:50

Super comme article, ça me permet d'en savoir un peu plus sur le vin

Bon dimanche

Bacchus & Dionysos 08/10/2012 18:13



Merci.
Bonne semaine



Flo 06/10/2012 18:32

Merci pour votre visite ce qui me permet de découvrir votre blog.

Bacchus & Dionysos 06/10/2012 18:43



Plaisir partagé.


Bon week-end



Méline 05/10/2012 23:01

Bonsoir Bob,
En lisant ton article, je relève pas mal de points positifs et très intéressants pour ce "Château Margaux" ! pour moi, le principal réside tout de même dans cette comparaison avec les "grands" tant
au niveau qualité qu'au niveau prix, et la possibilité de voir son apogé "précoce" tout en étant de grande garde dans les années d'exception... donc j'en conclue que c'est presque le "phénix" des
Margaux....
belle fin de journée pour toi, bises
Jacqueline

Bacchus & Dionysos 06/10/2012 18:45



Bonsoir Jacqueline,
Le second vin du Château Margaux est comme sont ainé une pure merveille qu'il faut savoir attendre et apprécier.
Dommage qu'un tel vin soit hors de prix!!
Belle soirée et bises.



Fabymary POPPINS 05/10/2012 21:45

j'adore ton article sur ce si beau vin, merci et bises

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche