Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Le PodiumBenjamin Roffet, du Trianon Palace, est élu meilleur sommelier de France 2011

A l’issu du concours français de sommellerie qui s’est achevé lundi 17 janvier, le chef sommelier du Trianon Palace de Versailles remporte le titre national.

 

Huit des meilleurs sommeliers français se sont affrontés les 16 et 17 janvier derniers à l’abbaye royale de Fontevraud, lors des épreuves finales du concours du meilleur sommelier de France : Jonathan Bauer-Monneret (Royal Monceau, à Paris), Guillaume Favereau (L’Orangerie, à Charmey, en Suisse), Romain Iltis (La Verte vallée, à Munster), Pascaline Lepeltier (Rouge Tomate, à New York), Florent Martin (Four Seasons hôtel Georges V, à Paris), Antoine Petrus (Le Crillon, à Paris), Benjamin Roffet (Le Trianon palace, à Versailles) et Pierre Vila Palleja (Le Crillon, à Paris). C’est finalement Benjamin Roffet qui remporte le titre.

 

Au programme du concours, on comptait des épreuves théoriques liées à la connaissance des vins, des spiritueux et de leurs terroirs, puis des épreuves pointues de dégustation. Il fallait par exemple reconnaître le millésime de sept vins pour l’un des concurrents, ou déterminer l’origine et la nature de cinq eaux de vie pour un autre, ou encore savoir situer dans le monde une vingtaine de vins, uniquement à partir de leur étiquette, en quelques minutes.

 

Ce concours a mis à l’honneur une nouvelle génération de sommeliers qui se révèlent être de fins connaisseurs et de grands passionnés. Le grand gagnant du concours est âgé de 29 ans. Benjamin Roffet, qui prépare également l’épreuve finale du concours du Meilleur Ouvrier de France, officie au Trianon Palace. Ce restaurant, qui compte trois étoiles dans l’édition britannique du Guide Michelin, a pour chef l’Ecossais Gordon Ramsey.

Benjamin Roffet portera le titre prestigieux de meilleur sommelier de France jusqu’en 2013.

 

Pour mémoire :

Le Suisse Paolo Basso a été élu meilleur sommelier d’Europe, Jonathan Bauer-Monneret est Meilleur Jeune Sommelier de France et Gérard Basset, meilleur sommelier du monde

 

Deux grands crus de Bordeaux passent au 100% bio

Le château Pontet-Canet et le château Guiraud sont les premiers des crus classés de Bordeaux à être certifiés Agriculture Biologique.

Les châteaux Pontet-Canet à Pauillac et Guiraud à Sauternes ont achevé leur certification avec l’Agence Bio, et commercialiseront leurs premiers millésimes 100% bio en 2010 pour Pontet-Canet et 2011 pour le château Guiraud.

 

La démarche bio du château Guiraud s’accompagne aussi de réflexions sur l’agriculture durable et le respect de l’environnement. Cette certification AB couvre l’ensemble des 100 hectares du vignoble de ce 1er cru classé de Sauternes. La mention Agriculture Biologique sera indiquée sur l’étiquette du château Guiraud dès le millésime 2011, tandis que Pontet-Canet souhaite se faire plus discret et ne fera pas mention de cette certification sur sa bouteille.

L’objectif premier d’une telle démarche consisterait surtout à augmenter la qualité des vins des châteaux, et laisser ainsi s’exprimer plus librement les terroirs et leurs richesses.

 

Cultiver en agriculture biologique ou en biodynamie demande d’importants investissements financiers et humains, ainsi qu’une très grande rigueur dans la conduite de la vigne. Les châteaux Climens (Sauternes) et Sénéjac (Haut Médoc) sont en cours de transition vers la biodynamie, et rejoindront ainsi les 59 domaines viticoles français certifiés par Biodyvin (l’agence de certification de l’agriculture en biodynamie).

 

Cette démarche qualitative semble séduire de plus en plus de vignerons, convaincus de l’efficacité de la biodynamie ou de l’agriculture bio.

 

Le château Les Carmes Haut-Brion cédé pour 18 millions d’euros

Le château les Carmes Haut-Brion a été acquis pour la bagatelle de 18 millions d’euros par un promoteur immobilier aquitain.

 

Situé dans la région de Graves, dans l’appellation Pessac Léognan, le château Carmes Haut-Brion a été vendu en novembre dernier à Patrice Pichet, important promoteur immobilier de la région. Ce château, qui appartenait à l’origine au même propriétaire que celui de son illustre voisin, le Château Haut-Brion, a été acquis pour une somme record dans la région.

En effet, le promoteur immobilier a déboursé près de 18 millions d’euros pour se porter acquéreur de ce domaine de 4.7 hectares de vignes, ainsi que son magnifique parc de 3 hectares et sa demeure du XIXème siècle.

 

Le montant de la transaction attire particulièrement l’attention, car le prix de l’hectare de vignes a atteint un peu plus de 3.8 million d’euros.

Après le  rachat du château Montrose par Martin et Olivier Bouygues, qui avaient dépensé 140 millions d’euros en 2007 (soit plus de 2 millions d’euros/hectare), le promoteur suivrait une tendance à la hausse du prix des vignes réputées. En comparaison, le prix moyen de l’hectare de vigne dans cette appellation est de 140 000€.

 

Le promoteur entend investir dans les installions techniques et sur l’ensemble du domaine, pour stimuler la biodiversité et exprimer encore mieux le potentiel de ce terroir magnifique qu’est celui du plateau de Graves.
Source : Decanter

 

La France, 1er pays producteur de vin au monde

Une étude de VINEXPO vient d’établir le nouveau classement de “qui est le premier producteur au monde”. Cocorico, on a gagné ! Dépassés d’une tête l’année dernière par les Italiens,    nous voici de nouveau sur la plus haute marche du podium, avec une production de 419 millions de caisses neuf litres (soit un peu plus de 3,7 milliards de litres de vin).

En valeur, la France demeure le premier pays exportateur au monde.

 

Côté consommation, si la consommation globale de vins en France diminue (entre 2005 et 2014, on estime une baisse de 12%), elle progresse sur les vins à plus de dix dollars, également sur les effervescents et les rosés. La France est le deuxième consommateur au monde d’effervescents, et le premier de rosés.

En termes de part de marché, le vin rouge reste toutefois prioritaire.

 

Autre résultat de l’étude : la croissance des spiritueux qui ne cessent de progresser, notamment le Scotch Whisky, toujours leader du marché, la vodka et le rhum.

Côté international, les Etats-Unis deviennent le premier marché mondial de consommation de vins tranquilles, en valeur, et en volume dès 2012.

La Chine aussi se démarque : elle est le 7e pays producteur aujourd’hui. D’ici 2014, sa production devrait augmenter de 77%.

A l’échelle de la planète, la consommation de vin repart à la hausse, à un bon rythme (+4,5% par rapport à 2005), après des années molles en 2008 et 2009.

 

Tous ces signaux sont de bon augure pour les producteurs et pour les amateurs qui devraient trouver là matière à partager leur passion avec de nombreux autres aficionados aux quatre coins de la planète.

Tous à vos verres!

 

Texte et photo IDEALWINE (http://www.idealwine.net/blog/).

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche