Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2017 2 08 /08 /août /2017 11:30

Le prestigieux domaine des Côtes-du-Rhône de la famille Guigal, surtout implanté en Côte-Rôtie et en Saint-Joseph, vient d'acquérir un vignoble réputé en Châteauneuf-du-Pape.

 

La famille Marcel Guigal a acquis il y a quelques semaines le domaine de Nalys, qui s'étend sur 50 hectares. Ce vignoble est surtout connu pour ses vins blancs. Nalys appartenait jusqu'à présent à Groupama.

« La Maison Guigal s'implante à Châteauneuf-du-Pape »

Le Domaine de Nalys est un des plus vieux domaines de l'appellation Châteauneuf-du-Pape puisque ses origines remontent au XVIIème siècle.

 

Il aurait été vendu pour un montant de 40 à 45 millions d'euros, selon des experts locaux des ventes foncières.

 

(Source AFP)

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 09:38

Les représentants de la distillerie Neisson sont revenus de Londres les bras chargés de trophées. Le rhum vieux 12 ans d'âge a même remporté le prix du meilleur rhum.

 

Cette année, elle monte une marche de plus en remportant le trophée pour son rhum vieux « 12 ans d’âge ». Il s’agit de la plus haute distinction de ce concours qui reconnait que le rhum dégusté est le meilleur de tous (industriel et agricole confondus).

« Un rhum vieux martiniquais désigné meilleur rhum du Monde au concours de Londres »

"Le concours de Londres est l'un des plus anciens concours de spiritueux. qui regroupe l'ensemble des spiritueux produits à travers la planète. C'est un des rares concours où les rhums agricoles et industriels se retrouvent dans un même groupe".

"Et depuis quelques années les rhums de Martinique sont montés en force. C'est une reconnaissance du monde professionnel et on espère également une ouverture du marché britannique qui est l'un des plus gros marchés au monde et qui est encore fermé aux rhums agricoles de Martinique", a réagi Grégory Vernant, directeur des rhums Neisson.

« Un rhum vieux martiniquais désigné meilleur rhum du Monde au concours de Londres »

Il s'agit d'une vraie marque de reconnaissance de la part des professionnels des spiritueux.

Ce rhum vieux « 12 ans d’âge » a également remporté une médaille d’or cette année encore.

 

600 rhums à travers le monde ont participé à ce concours. 200 ont été primés. Quatre autres cuvés de la distillerie du Carbet ont aussi été récompensées : le rhum Bio par Neisson, le 52,5, le vieux et le X.O remportent eux une médaille d’argent.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 08:56

Bordelais, mais aussi Charentes, Alsace et Jura, ..., les vendanges devraient être lourdement pénalisées cette année par les gels du printemps et les volumes de vin attendus pourraient être "historiquement bas", selon le ministère de l'Agriculture.

 

"À 37,6 millions d'hectolitres, la vendange 2017 devrait être inférieure de 17% à celle de 2016 et de 16% à la moyenne des cinq dernières années", indique Agreste, le bureau des statistiques du ministère de l'Agriculture, dans sa dernière parution. Cette récolte serait alors "historiquement basse et inférieure à celle de 1991, concernée elle aussi par un gel sévère", souligne Agreste.

 

Tous les bassins viticoles ont été touchés par un gel sévère au printemps. Mais les bassins du Sud-Ouest, notamment du Bordelais et des Charentes, mais aussi ceux d'Alsace et du Jura seraient les plus affectés. Des pertes dues à la grêle sont aussi à prévoir en Bourgogne-Beaujolais, Sud-Ouest, Languedoc et Sud-Est.

Lutte contre le gel

Lutte contre le gel

Et les vignobles du pourtour méditerranéen sont affectés par un autre phénomène, également lié à un aléa météo, la "coulure", c'est-à-dire la chute des fleurs ou des jeunes baies, due en général à un incident au moment de la floraison et de la fécondation. Ce phénomène touche particulièrement les cépages grenache de la vallée du Rhône.

 

Pour les vins AOP (appellation d'origine protégée), le recul devrait atteindre 12%, à 18,45 millions hl contre 20,9 en 2016. La récolte des vins IGP (indication géographique protégée) devrait baisser de 15%, à 10,89 millions hl contre 12,8 l'an passé. Enfin, pour les vins sans indication géographique, la diminution de production est estimée à 27%, à 2,9 millions hl contre 3,9 millions en 2016.

 

Pour tenter de dédramatiser, le sommelier Philippe Faure-Brac, qui a remporté le concours de meilleur sommelier du monde en 1992, a rappelé à l'AFP ce dicton de vigneron: "Août fait le raisin, septembre fait le vin."

"Il est encore trop tôt pour tirer une conclusion sur la qualité du vin de cette année qui dépendra du climat jusqu'aux vendanges, et des conditions de récolte. Pour l'instant, les conditions climatiques ne sont pas mauvaises du tout, mais sur la quantité, ce sera économiquement très tendu, c'est sûr", a-t-il dit.

Autre technique de lutte contre le gel par aspersion

Autre technique de lutte contre le gel par aspersion

Principal espoir de rééquilibrage, les systèmes de "réserves" pratiqués par certains vignobles (par exemple, le chablis ou le champagne), où une partie du vin est gardée d'une année sur l'autre sans être commercialisée, comme assurance.

Cela permet de lisser l'incidence des aléas climatiques. "Comme 2016 était un grand millésime, cela permettra dans certaines régions de réguler les volumes et la qualité", a estimé M. Faure-Brac.

 

Mais toutes les régions ne pratiquent pas ce système. Et les viticulteurs français sont loin d'être tous assurés contre le gel ou la grêle, seuls 25% d'entre eux le sont.

 

« Certaines propriétés qui ont "peu de stock", "peu de trésorerie", et qui ont déjà subi un gel ou de la grêle l'an passé vont être en situation "difficile" », a relevé Bernard Farges, président du comité national des AOP/AOC.

 

 

(Source AFP)

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 11:51

Pour compléter notre article précédent et répondre un peu plus au commentaire de "Les Food Amour", voici que la Cité du Vin a consacré ce mardi 13 juin, son débat bimestriel "C dans le vin" au vin rosé ou les dessous d'une succès story!!

 

Alors que la consommation de vin rouge stagne, celle du rosé explose en France et partout dans le monde depuis une dizaine d’années.

Le rosé accompagne nos pique-niques d’été et nos grillades en famille. Il est aujourd’hui ultra tendance, jeune, féminin, glamour, décomplexé et se boit toute l’année. Il se consomme dans tous les hauts-lieux de la jet-set, il se marie avec fêtes, fun, luxe, couleurs et légèreté.

Ces grandes bouteilles frôlent les prix des meilleurs grands crus classés.

 « Cité du vin consacre un débat sur le succès fulgurant du vin rosé »

Mais le rosé est-ce vraiment du vin ou un énorme coup marketing ?

Rosé rime-t-il seulement avec Provence ?

Combien de "nuances de rosé" existe-t-il ?

Le rosé est-il encore un vin de terroir ?

 

C’est à toutes ces questions que les invités de ce nouvel opus de "C dans le Vin" ont tentées de répondre.

 

Distance oblige et n'ayant pu participer à ce débat, j'espère, pour ma gouverne personnelle, savoir si une partie du voile a été levée et bien sûr partager ces réponses avec vous!!

 

Affaire à suivre....

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 14:26

Le tribunal correctionnel de Dijon a reporté au 15 mai son jugement, initialement attendu lundi 10 avril, dans une affaire de fausses bouteilles du prestigieux domaine bourguignon de Romanée-Conti pour laquelle un Russe et deux Italiens sont poursuivis.

 

A l'audience du 27 janvier, le parquet avait requis des peines de trois ans de prison dont deux ferme contre le Russe et un an avec sursis contre les deux Italiens, pour "escroquerie en bande organisée" et "utilisation frauduleuse" d'une appellation d'origine contrôlée.

 

Au cœur de l'affaire, la vente entre 2012 et 2014 de quelque 400 bouteilles portant une étiquette contrefaite de Romanée-Conti mais aussi, dans une moindre quantité, de crus Musigny du Domaine Leroy.

« Fausses bouteilles de Romanée-Conti, le jugement reporté au 15 mai »

Au cours du procès, le Russe Aleksandr Iugov, seul à comparaître, avait dit ignorer qu'il s'agissait de fausses bouteilles et nié tout lien avec les prévenus italiens.

Les avocats d'Enzio et Nicola Lucca avaient plaidé qu'il était impossible de les juger une seconde fois pour des faits qui leur avaient déjà valu une condamnation en Suisse en mars 2015.


 

Sur une parcelle de moins de deux hectares, le Domaine de la Romanée-Conti produit chaque année entre 5.000 et 6.000 bouteilles, écoulées via un réseau de distributeurs exclusifs et revendues à des prix pouvant dépasser 10.000 euros la bouteille.

Le domaine a demandé 500.000 euros de dommages et intérêts.


(Source AFP)

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 11:12

La Cité du vin de Bordeaux tentera de répondre à cette question lors de sa prochaine soirée débat mardi 11 avril à 19h. L’entrée est libre et gratuite.

Depuis l’automne dernier, la Cité du vin a initié un cycle de débats autour du vin, intitulé "C dans le vin". Ils ont lieu tous les deux mois et remplissent quasiment l’auditorium Thomas Jefferson (300 places environ).

Le débat du mois de février, sur le thème "Le vin est-il aphrodisiaque ?" avait rencontré un beau succès. Le prochain rendez-vous, prévu mardi 11 avril, s’articulera autour d’un clivage politique : "Le vin est-il de gauche ou de droite ?"

« Le vin est-il de gauche ou de droite ? »

Le vigneron est-il conservateur ou progressiste ? Le buveur de vin est-il un défenseur de la liberté ou de l’égalité ? Le vin, symbole d’identité et d’appartenance, est-il nationaliste ?

Produit social et culturel certainement, le vin est une figure de notre civilisation et de notre identité. Le vin est le compagnon de l’ouvrier et du paysan, garnissant leur besace, mais le vin s’invite aussi à la table des puissants.

 

Il cristallise les passions autour de la loi Evin et séduit les candidats à la présidentielle. Le vin a accompagné les révolutions, il a été l’otage de certaines guerres comme il est à l’honneur des dîners d’État et des toasts d’alliance.

Quel animal politique est le vin ?

"Dis-moi ce que tu bois et je te dirai comment tu votes…"

 

La rencontre sera animée par Jacques-Olivier Pesme (directeur de Kedge Wine & Spirits Academy), avec Jérôme Baudouin (La Revue du vin de France), Jean-Marc Albert (historien spécialiste de l’histoire culinaire) et Gérard César (sénateur).


Cité du vin de Bordeaux
Auditorium Thomas Jefferson
Mardi 11 avril 2017 à 19h

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche