750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2022 5 28 /10 /octobre /2022 09:57

L'acteur Benoît Magimel et l'animatrice Flavie Flament présideront les 162èmes ventes des vins des Hospices de Beaune, en Côte d'Or, plus anciennes enchères caritatives au monde, le 20 novembre prochain, ont annoncé les organisateurs.

 

La "pièce du président", un fût de 228 litres traditionnellement destinée à une œuvre caritative autre que les Hospices, sera cette année réservée à la cause des enfants. Il s'agira d'un prestigieux Corton grand cru dans un fût signé de la maison Louis Latour.

« Benoît Magimel et Flavie Flament parrains des enchères des Hospices de Beaune »

Les fruits de la vente de ce fût, qui avait établi l'an dernier un nouveau record, à 800.000 euros (hors frais), iront aux associations Princesse Margot, qui accompagne les enfants atteints de cancer, et Vision du Monde, qui vient en aide aux enfants les plus vulnérables dans le monde.

 

Flavie Flament et Benoit Magimel représenteront ces deux associations et auront pour mission de faire monter les prestigieuses enchères qui pourraient une nouvelle fois franchir un record tant le nombre de lots est impressionnant. Récolte abondante oblige (malgré la sécheresse), 802 pièces (fûts de 228 litres) seront proposées à la vente, pas très éloigné du record de 2018 (828 fûts).

 

Les enchères avaient cette année-là établi un record, avec 14,2 millions d'euros. En 2021, seules 351 pièces avaient été proposées à la vente, en raison d'un millésime très peu généreux, pour un total de 11,7 millions d'euros. Le fruit de la vente, outre la pièce du président, est destiné aux frais de fonctionnement du domaine viticole et aux investissements de l'hôpital public de Beaune, ainsi qu'aux neuf EHPAD que gèrent les Hospices.

« Benoît Magimel et Flavie Flament parrains des enchères des Hospices de Beaune »

Depuis leur fondation au XVe siècle, les Hospices gèrent un service hospitalier grâce aux dons des particuliers, majoritairement en vignes: c'est la vente des vins qu'elles produisent qui leur permet de fonctionner. Les Hospices ne reçoivent en effet aucun argent public pour la rénovation de leurs infrastructures.

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2022 1 24 /10 /octobre /2022 10:40

44.000 m3 de bois pour 15 millions d'euros. Pour répondre à une demande haut-de-gamme de domaines viticoles, les tonneliers dépensent toujours davantage pour acquérir des parcelles où poussent des chênes centenaires, dans un contexte où le renouvellement des forêts est de moins en moins assuré.

 

Tout s'est joué en 30 secondes. Le plus beau lot de chênes de la forêt domaniale de Tronçais, dans l'Allier, est parti à plus d'un million d'euros. Les 1.539 m3 de la parcelle 50, des chênes nés sous la Restauration, étaient fort convoités.

« Les tonneliers dépensent sans compter pour obtenir le meilleur bois »

La Sogibois, filiale des Tonnelleries François Frères (TFF Group), a parié gros et emporté la mise : "On est satisfait sans l'être : on a les meilleurs bois mais on a payé trop cher", grogne son directeur général Bernard Gendre.

Au total, TFF a acheté pour plus 4,5 millions d'euros de bois.

 

Mercredi 19 octobre, l'ONF, qui gère les 11 millions d'hectares de forêts publiques françaises, organisait sa plus prestigieuse vente de l'année : 62 lots pour 44.000 m3 de bois, vendus au plus offrant - à condition d'effectuer la première transformation sur le sol européen. Bilan de la vente : 15 millions d'euros. Un record !!

 

"Nous sommes les seuls au monde à avoir des chênes de cette qualité. Avec ce bois, les grands tonneliers ne vendent pas une barrique en chêne, ils vendent une barrique en chêne de la parcelle 50 de Tronçais", explique-t-il.

 

Ils achètent du bois sur pied, vivant, qui continue de grandir dans la forêt voisine de Tronçais, une des plus belles futaies régulières d'Europe, dont le savoir-faire centenaire a récemment été inscrit à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel français. 

« Les tonneliers dépensent sans compter pour obtenir le meilleur bois »

Dans la salle, tout va très vite. Beaucoup repartent bredouilles. La poussée de la demande, après les vendanges abondantes, tient surtout à la raréfaction de l'offre, grignotée par les bouleversements du climat. "Les volumes (de chêne) récoltés sont en baisse du fait de la difficulté à renouveler des forêts. Le chêne souffre des coups de chaud, il cuit et il faut parfois couper plus jeunes des arbres fragilisés", explique Aymeric Albert.

 

L'ONF se veut malgré tout confiant et teste de nouvelles espèces et espère que l'écosystème trouvera son équilibre.

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2022 3 12 /10 /octobre /2022 11:36

Par Denis Saverot dans la Revue des vins de France

 

Le groupe martiniquais, géant du rhum, poursuit sa diversification dans l’univers des spiritueux et des liqueurs en Bourgogne. Et demain dans le vignoble champenois ?

 

Voilà un groupe d’outre-mer qui porte haut le pavillon tricolore sous toutes les latitudes. Présent dans 80 pays, il reste mal connu en Métropole. Nous parlons du Groupe Bernard Hayot (GBH), entité martiniquaise familiale diversifiée dans l’automobile, les hypers et la distribution sous les tropiques (Danone, Yves Rocher, Mr.Bricolage) pour un chiffre d’affaires global de 3 milliards d’euros en 2021.

Le groupe a une corde à son arc qui intéresse tout particulièrement les lecteurs de La RVF : les alcools, pour un chiffre d’affaires de 75 millions d’euros. En Martinique, Spiribam, la division spiritueux de GBH, contrôle les rhums Clément depuis 1986 et les très réputés rhums J.M depuis 2002.

 

Chai de vieillissement rhum vieux

Chai de vieillissement rhum vieux

Ce n’est pas tout. En 2016, la division alcool de GBH a quitté les rivages parfumés de la Martinique pour planter son drapeau dans les Grenadines voisines, à Sainte-Lucie. Là, il a acquis Saint Lucia Distillers, la seule distillerie de l’île et ses trois marques : Admiral Rodney, Chairman’s et Bounty.

 

Depuis, l’offensive continue. Après un saut dans l’océan Indien et l’achat des marques Arcane et Beach House sur l’île Maurice en 2017, le groupe pèse aujourd’hui 55 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel uniquement dans le rhum. Pas suffisant. « Nous souhaitons nous développer encore dans le monde des spiritueux et recherchons des marques solides dans le whisky, le gin et même le champagne », nous annonce Dominique de la Guigneraye, coordinateur du réseau Spiribam dans le monde et basé à Paris.

 

Décisives, les ventes ne font pas tout. En Martinique et ailleurs, le groupe déroule une stratégie en deux volets : labellisation environnementale et tourisme. J.M est devenue la seule distillerie de la Caraïbe estampillée Bonsucro, label vert très connu aux États-Unis. La marque de Macouba entend devenir le rhum le plus vert du monde !

Les vinasses (résidus liquides issus des distillations du vin de canne) ne sont plus jetées à la mer comme jadis mais récupérées et retraitées pour l’irrigation. La bagasse (fibre de canne récupérée après extraction des jus) est convertie en compost pour enrichir les sols.

 

Distillerie JM

Distillerie JM

Ensuite vient le “spiritourisme”. Les îles tropicales offrent un prodigieux potentiel en ce domaine. Sainte-Lucie figure dans le top 3 des destinations “lune de miel” des Britanniques et accueille un million de touristes par an. Devenu opérateur à Sainte-Lucie, GBH va y investir 14 millions d’euros pour créer un circuit spiritourisme sur l’histoire du rhum et soigner les ventes directes. En Martinique, l’Habitation Clément et J.M reçoivent 290 000 visiteurs annuels sur les deux sites.

Et voilà que la division spiritueux de GBH vient de poser un premier pied en Métropole. En Bourgogne, il a acquis cet été la maison Joseph Cartron. Fondé en 1882 et installé à Nuits-Saint-Georges, ce liquoriste familial (16 salariés) est réputé pour ses crèmes de fruits, eaux-de-vie, liqueurs et vermouths (crème de cassis de Bourgogne, double-crème Joseph Cartron, crème de pêche de vigne…).

Joseph Cartron vient de mettre au point une rare liqueur de bergamote, c’est une maison reconnue. Ses acquéreurs en sont conscients. « Nous allons faire de Cartron un incontournable dans le monde des bars. La marque va devenir notre bras armé pour le CHR », affirme Audrey Bruisson, directrice du marketing chez Spiribam.

Reste cette question : à quand l’offensive de GBH dans le champagne, une boisson phare dans les îles ? 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2022 3 12 /10 /octobre /2022 08:52

Entre janvier 2014 et avril 2015, cinq salariés du château Montus ont dérobé plus de 50.000 bouteilles pour les revendre à des restaurateurs et cafetiers complaisants. Treize personnes vont comparaître devant le tribunal d’Auch, demain 13 octobre.

« Le château Montus s’est fait dérober plus de 50.000 bouteilles par ses salariés »

L’affaire est rarissime par son ampleur et par sa durée, sur une propriété viticole. 

Pendant plus d’un an, de janvier 2014 à avril 2015, cinq salariés, notamment le responsable des expéditions, ont dérobé les stocks des châteaux Montus et Bouscassé, à Madiran, propriétés d’Alain Brumont, dont la production annuelle totale se situe entre 2,5 et 3 millions de cols.

Les salariés impliqués prélevaient les bouteilles sur un stock tampon prévu pour les expéditions en France. « En fait nous avions affaire à une véritable entreprise de vol et de recel », explique l’avocat d’Alain Brumont, Me Alain Nonnon.

 

Le responsable des expéditions embarquait jusqu’à 50 cartons par jour, après sa journée de travail, avec la complicité d’autres salariés et de son épouse. Les cartons de six bouteilles étaient ensuite revendus à des receleurs, des restaurateurs et des cafetiers complaisants de la région. 

« Les prix de vente n’étaient pas du tout en rapport avec le prix réel des vins. Par exemple, la cuvée La Tyre, qui vaut près de 100 euros la bouteille, était revendue pour 30 euros le carton de six, le Montus prestige était à 20 € le carton et château Bouscassé, 10 € le carton. Ce qui représente un préjudice considérable quand on voit le volume de bouteilles prélevées ! », précise Me Nonnon.

« Le château Montus s’est fait dérober plus de 50.000 bouteilles par ses salariés »

Le 10 avril 2015, suspectant que le Renault Espace de son responsable des expéditions était chargé de caisses, il le prend en chasse et l’oblige à s’arrêter.

Au volant du monospace, il découvre l’épouse du responsable d’expéditions. Il l’oblige à le suivre jusqu’à la gendarmerie où elle avouera les vols organisés par son mari et certains salariés impliqués. Des personnes de la région, qu’Alain Brumont a connues jeunes et qu’il avait embauchées en toute confiance.

 

Ce jeudi 13 octobre, les cinq salariés et les huit receleurs qui ont été mis en examen seront jugés devant le tribunal d’Auch.

Ils encourent des amendes pour les receleurs et possiblement des peines de prison ferme et avec sursis pour le principal inculpé, le responsable des expéditions.

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2022 3 05 /10 /octobre /2022 08:16

Chaque année, le quatrième vendredi d’octobre, le Champagne se célèbre à l’occasion du Champagne Day. Un événement unique pour un produit d’exception.

 

Ce « Jour du Champagne » dédié à la célébration des plus fameuses bulles au monde est né en 2009 à l’initiative du blogueur américain expert en vins Chris Oggenfuss.

En treize ans, le Champagne Day s’est imposé comme l’événement universel des amateurs de vins de Champagne. On le célèbre au restaurant, chez un caviste, chez des amis ou encore chez un Vigneron ou une Maison de Champagne.

« Le 28 octobre 2022, célébrons le Champagne »

De nombreux événements sont organisés cette année ; certains sont déjà recensés au Japon comme aux États-Unis. Vous êtes un professionnel du vin ? Vous aussi, inscrivez votre événement sur le site dédié au Champagne Day : www.champagneday.champagne.fr

Un kit de communication est disponible pour mettre en avant l’événement, et notamment, une playlist réalisée pour l’occasion.

 

Le Champagne Day est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur les nouvelles tendances à l’œuvre, de faire le point sur les nouveaux styles : montée en puissance du zéro dosage, du rosé, évolution des pratiques culturales…

 

Pour participer au Champagne Day, rien de plus simple; Lors d’une rencontre entre amis ou d’un repas gourmet, vous pouvez partager une bouteille de Champagne en toute simplicité. N’hésitez pas à solliciter les professionnels qui vous entourent, et pourquoi-pas, prendre part à une dégustation comparative. Vous pourriez ainsi découvrir ou redécouvrir la diversité et le terroir des vins de Champagne. 

« Le 28 octobre 2022, célébrons le Champagne »

 

Plus d’informations sur www.champagneday.champagne.fr

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2022 4 29 /09 /septembre /2022 08:40

Le célèbre restaurant parisien La Tour d’Argent, actuellement fermé pour restauration, organise jusqu’au 8 octobre une vente exceptionnelle de 1000 bouteilles initialement destinées à être servies à sa table gastronomique.

« La Tour d'Argent organise une vente en ligne de vieux millésimes »

Avis aux amateurs. Comme l'an dernier, La Tour d'Argent propose jusqu’au 8 octobre une grande vente en ligne de 250 références de vins à maturité, soit près de 1000 flacons initialement destinés à être servis à sa table.

La sélection de vin réalisée par Victor González, le chef sommelier du restaurant, se compose de crus emblématiques du terroir français avec notamment de nombreux vins de Bourgogne, mais aussi des appellations peu connues du vignoble national.

Toutes les bouteilles élevées dans les caves historiques du restaurant portent son sceau, ce qui garantit l’origine et le vieillissement dans des conditions optimales des flacons.

 

La Tour d’Argent met ainsi en vente une sélection de soixante références confidentielles à des prix accessibles, ainsi qu’une sélection de trente grands crus d’exception dans une fourchette de prix qui va de 20 € à 1 500 € la bouteille.

« La Tour d'Argent organise une vente en ligne de vieux millésimes »

Le chef sommelier de l'établissement propose également de découvrir ses cuvées "coup de cœur" parmi lesquelles on retrouve l’emblématique meursault Clos de la Barre 1993 du Domaine des Comtes Lafon qui est prêt à être dégusté, ou encore le volnay 1er cru Taillepieds 1997 du célèbre domaine Marquis d’Angerville.

 

Mais aussi l’original Châteauneuf-du-Pape blanc 1995 du Clos des Papes, ainsi que le Saumur Champigny le Grand Clos 1997 du Château de Villeneuve.

 

Cette vente a lieu uniquement sur le site de l’Épicerie de la Tour d’Argent.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche