Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 14:26

Le tribunal correctionnel de Dijon a reporté au 15 mai son jugement, initialement attendu lundi 10 avril, dans une affaire de fausses bouteilles du prestigieux domaine bourguignon de Romanée-Conti pour laquelle un Russe et deux Italiens sont poursuivis.

 

A l'audience du 27 janvier, le parquet avait requis des peines de trois ans de prison dont deux ferme contre le Russe et un an avec sursis contre les deux Italiens, pour "escroquerie en bande organisée" et "utilisation frauduleuse" d'une appellation d'origine contrôlée.

 

Au cœur de l'affaire, la vente entre 2012 et 2014 de quelque 400 bouteilles portant une étiquette contrefaite de Romanée-Conti mais aussi, dans une moindre quantité, de crus Musigny du Domaine Leroy.

« Fausses bouteilles de Romanée-Conti, le jugement reporté au 15 mai »

Au cours du procès, le Russe Aleksandr Iugov, seul à comparaître, avait dit ignorer qu'il s'agissait de fausses bouteilles et nié tout lien avec les prévenus italiens.

Les avocats d'Enzio et Nicola Lucca avaient plaidé qu'il était impossible de les juger une seconde fois pour des faits qui leur avaient déjà valu une condamnation en Suisse en mars 2015.


 

Sur une parcelle de moins de deux hectares, le Domaine de la Romanée-Conti produit chaque année entre 5.000 et 6.000 bouteilles, écoulées via un réseau de distributeurs exclusifs et revendues à des prix pouvant dépasser 10.000 euros la bouteille.

Le domaine a demandé 500.000 euros de dommages et intérêts.


(Source AFP)

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 11:12

La Cité du vin de Bordeaux tentera de répondre à cette question lors de sa prochaine soirée débat mardi 11 avril à 19h. L’entrée est libre et gratuite.

Depuis l’automne dernier, la Cité du vin a initié un cycle de débats autour du vin, intitulé "C dans le vin". Ils ont lieu tous les deux mois et remplissent quasiment l’auditorium Thomas Jefferson (300 places environ).

Le débat du mois de février, sur le thème "Le vin est-il aphrodisiaque ?" avait rencontré un beau succès. Le prochain rendez-vous, prévu mardi 11 avril, s’articulera autour d’un clivage politique : "Le vin est-il de gauche ou de droite ?"

« Le vin est-il de gauche ou de droite ? »

Le vigneron est-il conservateur ou progressiste ? Le buveur de vin est-il un défenseur de la liberté ou de l’égalité ? Le vin, symbole d’identité et d’appartenance, est-il nationaliste ?

Produit social et culturel certainement, le vin est une figure de notre civilisation et de notre identité. Le vin est le compagnon de l’ouvrier et du paysan, garnissant leur besace, mais le vin s’invite aussi à la table des puissants.

 

Il cristallise les passions autour de la loi Evin et séduit les candidats à la présidentielle. Le vin a accompagné les révolutions, il a été l’otage de certaines guerres comme il est à l’honneur des dîners d’État et des toasts d’alliance.

Quel animal politique est le vin ?

"Dis-moi ce que tu bois et je te dirai comment tu votes…"

 

La rencontre sera animée par Jacques-Olivier Pesme (directeur de Kedge Wine & Spirits Academy), avec Jérôme Baudouin (La Revue du vin de France), Jean-Marc Albert (historien spécialiste de l’histoire culinaire) et Gérard César (sénateur).


Cité du vin de Bordeaux
Auditorium Thomas Jefferson
Mardi 11 avril 2017 à 19h

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 11:56

Madrid a fait part aux autorités françaises de son inquiétude après des actions violentes d'agriculteurs dans le sud de la France, notamment contre du vin importé d'Espagne.

Madrid a fait part vendredi aux autorités françaises de son inquiétude après des actions violentes d'agriculteurs dans le sud de la France, notamment contre du vin importé d'Espagne.

Ces actions contre les vins étrangers "représentent une faillite de l'Etat de droit" et "supposent une violation flagrante du marché unique, pilier fondamental de l'Union européenne", accuse un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

 

En fin de semaine dernière, des viticulteurs ont incendié les locaux d'un négociant en vin à Béziers. D'autres ont saccagé le rayon vin d'un supermarché à Narbonne. Jeudi, une nouvelle action de protestation contre les vins espagnols notamment a eu lieu à Nîmes, des dizaines de viticulteurs détruisant des bouteilles de vin dans trois supermarchés.

Photo Christophe Barreau

Photo Christophe Barreau

Devant ces "attaques à la liberté de commerce", Madrid a "fait part de sa préoccupation aux autorités françaises", indique le ministère dans son communiqué. En janvier, l'Espagne s'était déjà plainte à la Commission européenne après que des agriculteurs avaient déversé les cuves de camions-citernes transportant du vin à Narbonne et près de Nîmes.

Avec 1,02 million d'hectares dédiés à la culture de la vigne, l'Espagne possédait en 2015 le premier vignoble mondial, plus que la France, troisième avec 786.000 hectares selon des projections de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV).

L'Espagne a cependant produit moins que la France en 2016, avec 37,8 millions d'hectolitres contre 41,9, mais elle est en revanche restée premier exportateur mondial, toujours selon l'OIV.

 

(Source AFP)

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 11:38

Les chiffres de l’oenotourisme français en 2016 sont sortis, et ils sont très bons. Un véritable plébiscite pour la filière grâce à une progression de 33% depuis 2009 et une clientèle internationale en forte progression.

 

En France, les régions viticoles s’affirment comme de grandes destinations touristiques, participant à l’attractivité du territoire français qui demeure la première destination touristique au monde depuis les années 1990, malgré des chiffres en baisse en 2016 (Entre 82,5 et 83 millions de touristes étrangers, contre 85 millions enregistré en 2015).

 

L’oenotourisme aurait concerné 10 millions de visiteurs en 2016, pour un chiffre d’affaires de 5,2 milliards d’euros selon les estimations d’Atout France. Selon les mêmes sources, environ 19 % du budget consacré l’oenotourisme serait dédié à l’achat de vins (soit 240 € sur une enveloppe moyenne de 1 256 €).

« Oenotourisme, plus de 10 millions de visiteurs en France en 2016 »

Ce chiffre met en lumière une belle progression de l’oenotourisme ces dernières années, puisqu’ils n’étaient que 7,5 millions à venir découvrir les vignobles français en 2009. C’est évidemment une très bonne nouvelle pour la viticulture française puisque les visites de domaines ont évidemment un impact direct sur les ventes de vin.

 

Sur les 10 millions de visiteurs, 5,8 millions sont des français (soit 58%). La clientèle étrangère représente donc 4,2 millions de visiteurs (42%), aux premier rangs desquels les Belges (27%), les Britanniques (21%), les Allemands (15%), les Néerlandais (11%), et les Américains (4%).

La clientèle étrangère est d’ailleurs celle qui a le plus progressé : + 40% depuis 2009, contre + 29% pour la clientèle française. Une nouvelle clientèle, plus lointaine et notamment asiatique, se développe également.

 

Les destinations les plus prisées sont sans grande surprise Bordeaux (18%), la Champagne (17 %), l’Alsace (17 %), la Bourgogne (16 %), la vallée de la Loire (13 %), la Provence (12 %) et la vallée du Rhône (12 %).

A noter que le total du pourcentage de visiteurs dans les différentes régions est supérieur à 100 puisque certains visiteurs se rendent dans plusieurs vignobles.

« Oenotourisme, plus de 10 millions de visiteurs en France en 2016 »

L’oenotourisme peut regrouper des activités variées allant de la visite des vignes et des chais, à la dégustation, en passant par les musées du vin, des circuits de ballade à travers les vignobles, des ateliers de création de sa cuvée, des conférences, etc.

 

Tout cela tend à démontrer, une fois de plus, l’importance du vin en France, tant du point de vue de la culture, du patrimoine, que du point de vue économique avec ici le rôle majeur de l’oenotourisme dans l’attractivité de la France.

 

(Source Atout France)

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 11:54

Emmanuel Macron, s'il est élu président de la République, souhaite renforcer la capacité de la France à promouvoir à l'export le vin, "l'âme française", et encourager une viticulture plus respectueuse de l'environnement.

Au cours d'un entretien au magazine Terre de vins, édité par le groupe du quotidien Sud-Ouest, réalisé le 14 décembre, dont des extraits ont été publiés il y a quelques jours, Emmanuel Macron déclare vouloir stimuler l'export avec "des conditions tarifaires beaucoup plus favorables".

Il cite en exemple ce que "les Chiliens ont obtenu avec la Chine : la fin des droits de douanes". Un accord de libre-échange entre les deux pays permet aux vins chiliens d'être exemptés de droits de douane depuis 2015 tandis que ceux des produits de l'Union européenne demeurent importants.

 

Concernant l'environnement, cet amateur de vin estime que le développement du secteur du vin biologique est "indispensable" car "les pesticides soulèvent de réelles questions et les agriculteurs en sont les premières victimes".

"Mais la réponse aux pesticides ne passe pas uniquement par le bio mais aussi par l'innovation et par l'évolution des méthodes de production", déclare-t-il, annonçant vouloir "créer une aide à l'innovation pour accélérer la transition vers une viticulture durable".

 

« Emmanuel Macron veut stimuler les exportations de vin »

Conscient qu'"il faut aussi accompagner les viticulteurs dans cette transition", le candidat du mouvement "En marche!" cite notamment le développement de cépages résistants ou encore des changements de pratiques pour "limiter l'utilisation de produits phytosanitaires".

Emmanuel Macron revient notamment sur l'assouplissement de la loi Evin, qui encadre la publicité pour les vins et les spiritueux.

Le Parlement avait voté en novembre 2015 un amendement qui permet de différencier publicité et information. L'ancien ministre de l'Economie, qui avait dans un premier temps tenté d'inscrire cette distinction dans sa loi Macron, y est favorable car cela facilite la promotion de l'oenotourisme, qu'il veut "encourager en France".

"Ce qui a été modifié dans la loi Évin n'en modifie ni la philosophie ni l'objectif. Mais cette évolution a permis de faire reconnaître la place de l'oenotourisme et donc la capacité laissée aux professionnels de diversifier leur activité et d'en faire la publicité", souligne Emmanuel Macron, pour qui le vin, "c'est l'âme française".

 

(Source AFP)

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 11:28

La Cité du Vin à Bordeaux a accueilli 270.000 visiteurs en 2016, en sept mois, a annoncé jeudi dernier, l'exploitant de ce site culturel et touristique qui a ouvert au mois juin.

 

"Sept mois après l'ouverture au public, La Cité du vin à Bordeaux a accueilli dans les espaces payants près de 270.000 visiteurs, de plus de 144 nationalités, ainsi que 879 journalistes français et internationaux, 970 groupes et 250 événements privés", a indiqué la Fondation pour la Culture et les Civilisations du Vin.

 « 270.000 visiteurs à la Cité du Vin en 2016 »
 « 270.000 visiteurs à la Cité du Vin en 2016 »

Les Français sont principalement venus visiter ce lieu à l'architecture ronde et originale, suivis par les Britanniques et les Américains.

Inaugurée le 31 mai 2016 par le président François Hollande, la Cité du Vin propose un parcours permanent immersif, sensoriel et interactif sur le vin, des ateliers oenoculturels, de nombreux spectacles, concerts et débats.

 

Une exposition, "Bistrot! De Baudelaire à Picasso", aura lieu du 17 mars au 21 juin. Une centaine d'oeuvres seront exposées pour "mettre en lumière le rôle essentiel des cafés et des bistrots dans la création et la société", a précisé la Fondation dans un communiqué.
 

(Source AFP)

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche