750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2021 5 12 /03 /mars /2021 10:56

Les français auraient-ils trouvé leur réconfort dans le fromage au cours de l'année passée ? La mozzarella et le comté tirent notamment leur épingle du jeu.

 

La crise sanitaire n'aura donc pas remis en cause l'amour que nous portons à cet aliment appartenant à notre patrimoine gastronomique.

 

Les données de France AgriMer, l'établissement national des produits de l'agriculture et de l'institut d'étude de marché Kantar sont sans appel, la consommation de fromages s'est superbement portée durant l'année 2020. 

« Quels sont les fromages préférés des Français ? »

Selon ces données, la hausse est de 9,4 % pour les fromages au lait de vache. A noter les belles performances de la mozzarella (+21,2 %), de la raclette (+12,2 %) et du comté (+8,2 %).

Toutes les catégories sont bien orientées, même les fromages qui avaient tendance à ralentir ces dernières années, comme le coulommiers (+5,6 %) et le camembert (+2,2 %).

 

Les fromages de chèvre ont progressé de 7,2 %, tirés notamment par les achats de fromage de chèvre affiné (+7,9). En brebis aussi, indicateurs au vert, avec une progression de 5,5 % des achats, le Roquefort a aussi enrayé son déclin (+5,4 %).
Les fromages au lait de vache ont davantage progressé en conventionnel qu’en bio (+6,2 %), ce qui n’est pas le cas du chèvre bio (+32,2 %) et du brebis bio (+5,5 %).

 

A noter que ces très bons chiffres de ventes à domicile cachent la chute des débouchés vers la restauration commerciale et en partie collective.

« Quels sont les fromages préférés des Français ? »

Les raisons de cette hausse des quantités vendues sont diverses, selon le site Les Marchés, un média spécialisé dans l'alimentaire.

Le premier confinement nous a forcés à rester chez nous pendant des semaines. Pour beaucoup, la cuisine fut alors un bon moyen d'occuper ces longues journées.  L'achat de fromages pour concocter de nombreux plats différents est devenu beaucoup plus fréquent. 

 

Le fromage a également un côté très réconfortant, poursuit Les Marchés. Et encore davantage lorsqu'il est fondu à souhait. La raclette est ainsi devenue un des best-sellers du deuxième confinement. Son aspect convivial et rassurant a séduit de très nombreux citoyens dans ces mois bien moroses.

 

En novembre dernier, France 3 rapportait que le pays frisait avec la rupture de stocks tant la consommation avait augmenté. 

 

Encore plus étonnant, une étude hollandaise, parue en juin 2020 et rapportée par France Infoindique que le fromage pourrait être un bon rempart contre le virus de la Covid-19. 

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
3 mars 2021 3 03 /03 /mars /2021 10:56

La saucisse de Morteau, le vin des Coteaux de Narbonne ou les porcelaines de Limoges seront mieux défendus contre les contrefaçons à l'étranger depuis la ratification par la France d'un acte de protection juridique internationale pour ses produits sous Indication géographique protégée (IGP).

 

La France a ratifié en janvier "l'acte de Genève" signé en 2015 qui étend aux Indications géographiques la protection juridique internationale accordée depuis 1958 aux Appellations d'origine par "l'arrangement de Lisbonne" administré par l'organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI, une agence onusienne), a indiqué une diplomate de la mission permanente de la France à l'ONU - Genève.

« Les produits français bénéficiant de l’IGP désormais mieux protégés à l'international »

"Cet acte protège les produits français sous IGP à l'échelle internationale, au lieu de seulement régionale ou nationale" a précisé cette source. La ratification prendra effet "dans trois mois", et permettra en cas de litige de saisir le "centre d'arbitrage et de médiation" de l'OMPI qui arbitre chaque année quelque 50.000 litiges sur le droit de la propriété intellectuelle portant sur des brevets, marques ou droits d'auteur. Jusqu'à présent, six pays ou entités avaient ratifié cet acte: l'Albanie, le Cambodge, le Laos, la Corée, Samoa et l'Union Européenne.

 

La France est le premier pays de l'Union européenne à avoir déposé un dossier auprès de l'OMPI pour ses IGP. Les produits français sous appellations et indications géographiques protégées, essentiellement d'origine agricole, représentaient au total quelque 27 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2019, a rappelé la diplomate.

« Les produits français bénéficiant de l’IGP désormais mieux protégés à l'international »

Alors que le signe de qualité AOC/AOP distingue à la fois un terroir géographique précis et une technique de fabrication locale liée au milieu ou à l'histoire, les IGP reconnaissent essentiellement une zone géographique de production.

 

Parmi les IGP qui font la réputation de la gastronomie française, on relève plus de 70 vins, une dizaine de fromages ou produits laitiers, une quarantaine de viandes ou produits carnés et une cinquantaine de fruits, légumes ou produits locaux.

« Les produits français bénéficiant de l’IGP désormais mieux protégés à l'international »

La ratification permettra aussi de défendre les IGP artisanales liées à un savoir-faire, comme les porcelaines de Limoges, les tapisseries d'Aubusson, le granit de Bretagne, le linge basque, les espadrilles de Mauléon, le savon de Marseille ou les sièges de Liffol, a indiqué l'OMPI dans un communiqué.

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
12 février 2021 5 12 /02 /février /2021 11:02

Le bond des exportations de vins de Bourgogne au Royaume-Uni a permis de compenser en 2020 les lourdes pertes dues à la Covid et à la taxe Trump.

 

Les exportations, qui représentent près de la moitié des ventes des vins de Bourgogne, ont confirmé leur résilience déjà pressentie à l'automne. Après un très bon mois de novembre, les ventes à l'étranger ont limité le recul sur onze mois, avec un chiffre d'affaires se rapprochant du record de 2019 (-2,6%), a précisé le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB) dans un communiqué.

 « Les exportations de vin de Bourgogne dopées par le Brexit !! »

En volume, les exportations ont même progressé par rapport à la même période de 2019 (+0,5%). Cette bonne tenue est imputable au bond de 16% en volume (+10% en valeur) du marché anglais, qui compense "presque entièrement les pertes en volumes des États-Unis et redevient la première destination export de la Bourgogne", en remplacement des USA, selon le BIVB.

 

Les professionnels ont déjà à plusieurs reprises évoqué un "effet de stockage" pour expliquer le dynamisme des ventes britanniques, les importateurs ayant préféré acheter avant la conclusion d'un accord sur le Brexit fin 2020, de peur d'une réglementation plus contraignante.

La surtaxe de 25% sur les vins et spiritueux français, instaurée par l'ancien président américain Donald Trump, a fait lourdement chuter les ventes aux États-Unis (-14% en volume et -21% en valeur, soit 44 millions d'euros perdus).

 « Les exportations de vin de Bourgogne dopées par le Brexit !! »

Les ventes au Japon, troisième marché à l'export, ont confirmé leur redressement avec une baisse limitée à 3,9% (-2,7% en valeur), tandis que le Canada, quatrième marché, bondit de 6,4% (6% en valeur).

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
2 février 2021 2 02 /02 /février /2021 09:23

Douze bouteilles de vin et 320 sarments de vignes sont arrivés lundi 15 janvier à Bordeaux après avoir passé respectivement quatorze et dix mois au sein de la station spatiale internationale (ISS), pour une expérience scientifique.

« Le vin vieillit-il bien dans l'espace ? »

Revenus le 13 janvier sur terre à bord du cargo Dragon de la société privée SpaceX, les sarments de vigne de merlot et cabernet sauvignon et les bouteilles ont ensuite été acheminés vers Bordeaux où ils seront comparés à des lots restés au sol dans les mêmes conditions de conservation. 

 

"La mission WISE est le premier programme de recherche appliquée privé complet visant à tirer parti de l'environnement spatial pour relever les défis de l'agriculture de demain sur une Terre plus chaude avec moins d'eau potable", explique Nicolas Gaume, co-fondateur avec Emmanuel Etcheparre, de Space Cargo Unlimited, à l'origine du projet.

Dans l'ISS, les bouteilles de vin ont été conservées dans les mêmes conditions que sur terre, hormis la gravité.

« Le vin vieillit-il bien dans l'espace ? »

"Lorsque l'environnement terrestre est recréé dans l'espace comme sur l'ISS, le seul paramètre qui change par rapport à la Terre est la gravité quasi nulle. Cela expose la vie sur l'ISS à un stress immense", explique Nicolas Gaume. "Notre approche est que les divers éléments végétaux que nous exposerons à ce facteur de stress spatial développeront plus de résilience" à d'autres stress, comme ceux liés au changement climatique, souligne ce passionné.

Cépage Merlot

Cépage Merlot

Une dégustation privée du vin, dont le nom n'a pas encore été dévoilé, est prévue fin février à Bordeaux avec l'œnologue et agronome Franck Dubourdieu. Une bouteille de vin avait déjà été envoyée dans l'espace en 1985 mais sans enjeu scientifique.

 

Wait and see !!

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2021 2 26 /01 /janvier /2021 10:50

Marie-Guite Dufay, la présidente de Bourgogne-Franche-Comté, a offert jeudi 21 janvier au président américain Joe Biden deux bouteilles de vin de Bourgogne dans l'espoir de le convaincre de lever la surtaxe sur les vins et spiritueux français.

« Deux bouteilles de vin de Bourgogne offertes au Président Biden ! »

Dans une lettre adressée au nouveau président des États-Unis, Mme Dufay demande une levée des "taxes Trump" qui "pénalisent" les viticulteurs de la région.

En gage de l'amitié franco-américaine, elle offre de plus à M. Biden une bouteille de la très réputée Côte de Beaune et une autre de vin blanc issu du cépage chardonnay emblématique des meilleurs vins de Bourgogne.

 

La présidente de la région invite de plus M. Biden à participer à la prochaine vente des vins des Hospices de Beaune, les plus anciennes enchères viticoles de charité au monde qui ont traditionnellement lieu le troisième dimanche de novembre. "Première région viticole de France, les vins de Bourgogne et du Jura subissent depuis octobre 2019 une taxe de 25% sur leur valeur commerciale en arrivant sur le sol américain", écrit Mme Dufay. 

 

"Cette mesure met en difficulté les vignerons et viticulteurs de mon territoire. Les États-Unis sont le premier marché export des vins de Bourgogne et le manque à gagner est déjà estimé à plus de 33 millions d'euros", souligne-t-elle. "Il est donc nécessaire de reprendre les négociations avec l'Union européenne afin de rétablir des relations équilibrées et apaisées. Ce conflit +perdant-perdant+ doit trouver une issue positive afin de faciliter l'accès aux vins de Bourgogne et du Jura aux consommateurs américains".

Les Hospices de Beaune

Les Hospices de Beaune

Depuis l'automne 2019, l'administration américaine surtaxe les vins français dans le cadre d'un vieux litige avec l'UE sur les aides publiques à Airbus et Boeing. Une deuxième salve de droits de douane est entrée en vigueur le 12 janvier. Elle étend les types de vins concernés (le champagne est toujours épargné) et englobe les cognacs.

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2021 5 15 /01 /janvier /2021 11:22

Victimes collatérales du conflit entre l'Union européenne et les États-Unis sur les aides à Airbus et Boeing, les viticulteurs français vont bénéficier du fonds de solidarité contre le coronavirus, promet Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des finances.

« Les viticulteurs français bénéficieront du fonds de solidarité contre le coronavirus »

"J'espère que cela aidera les viticulteurs à passer ces moments difficiles", a déclaré jeudi 14 janvier Bruno Le Maire, qui a ajouté que le gouvernement poursuivait ses efforts pour obtenir "le soutien de la Commission européenne avec un fonds de compensation". 

 

Depuis le 12 janvier, la taxe douanière américaine de 25% a été étendue à tous les vins français tranquilles (de plus de 14°), quel que soit leur contenant. Les spiritueux à base de vin, comme le cognac et l'armagnac, sont également concernés par cette surtaxe, imposée par les États-Unis dans le cadre du conflit qui l'oppose à l'Union européenne dans le dossier Airbus contre Boeing.

 

Le gouvernement a voulu faire "un effort particulier" pour les viticulteurs, a expliqué Bruno Le Maire en détaillant les nouvelles mesures prévues dans le cadre du fonds de solidarité contre le coronavirus. Les viticulteurs "pourront bénéficier d'une aide jusqu'à 200.000 euros par mois, dès lors qu'ils perdent 50% du chiffre d'affaires", a indiqué le ministre de l'Économie.

« Les viticulteurs français bénéficieront du fonds de solidarité contre le coronavirus »

"Ils pourront également bénéficier de la prise en charge de coûts fixes, avec (un) plafond de 3 millions d'euros pour les grosses structures", a-t-il précisé.

La Fédération des exportateurs de vins et spiritueux (FEVS) n'a pas souhaité faire de commentaire dans l'immédiat, le temps d'étudier ces annonces.

 

Après un manque à gagner de 400 millions d'euros en 2020, la filière française des vins et spiritueux estime que sa perte de chiffre d'affaires pourrait dépasser le milliard d'euros en 2021.

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche