Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 13:53

Beaujolais-Nouveau-2013-copie-1.jpgLa planète Beaujolais célèbre en ce jeudi 21 novembre (hier soir à mimuit) le millésime 2013 du Beaujolais nouveau.

 

Il serait  "fruité" et "gouleyant" selon certains professionnels du vignoble, qui souhaitent changer l'image du vin de primeur en lui redonnant "ses lettres de noblesse".

 

Comme le veut la tradition, à minuit pile ce troisième jeudi de novembre, amoureux du vin et néophytes lèveront leur verre en scandant "Le Beaujolais nouveau est arrivé!", slogan popularisé par le roman éponyme de l'écrivain René Fallet (1927-1983) et désormais mondialement connu.

"Nous sommes enthousiastes et optimistes", assure Jean Bourjade, délégué général de l'organisation interprofessionnelle Inter Beaujolais. "Cette année, sur les primeurs, nous avons des qualités que nous recherchons : beaucoup de fruit, du croquant, du gouleyant et de la fraîcheur".

 

Une fois encore, le Japon, premier marché à l'export en 2012 avec 8,8 millions de bouteilles,  a ouvert les festivités du Beaujolais nouveau avec huit heures d'avance.

 

Pour la troisième année, la campagne visuelle de lancement du Beaujolais nouveau reprend les codes de la haute-couture française.

 

En 2012, près de 100 millions de bouteilles de Beaujolais ont été commercialisées, dont 32 millions de Beaujolais nouveau, exportées pour près de la moitié dans 110 pays, selon l'organisation professionnelle.

 
Comme ce n'est pas ma tasse de thé, loin de là, je ne l'ai pas encore goûté, mais pour respecter la tradition et vous donner mon sentiment, je vais me "sacrifier"!!
Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 09:56

Avec 6,1 millions d'euros récoltés, la 153ème édition de la vente des Vins des Hospices de Beaune franchit un seuil jamais atteint depuis 2000, et c'est un record absolu au vu du faible nombre de tonneaux à la vente cette année. Une hausse due à la pénurie de vin en Bourgogne.

 

La vente des 443 pièces (des tonneaux de 228 litres) de 43 cuvées (Corton, Bâtard-Montrachet, Mazis-Chambertin, Pommard, Pouilly-Fuissé, Échezeaux, Meursault, Beaune premier cru…) a représenté 6 168 122 euros (frais inclus).

Hospices-2013-AFP.jpg

© AFP IMAGEFORUM

 

La pièce du président, un fût de 456 litres de Meursault-Genevrières premier cru, a été adjugée 131 000 euros à Yan Hong Cao, une Chinoise venue du Yunan avec son interprète. C'est la première fois qu'un Asiatique remporte la pièce de charité. Un symbole, puisque Christie's leur déroule le tapis rouge.

 

Le prix moyen pour une pièce a augmenté de 26,6 %, soit 13 013 euros, contre 10 278 euros en 2012, a précisé Christie’s dans un communiqué.

Les prix des vins blancs ont enregistré une progression de 20 %, tandis que ceux des rouges ont grimpé de 28 %.


 " Nous sommes très heureux de cet exceptionnel résultat qui a établi un nouveau record pour la vente de charité des vins des Hospices de Beaune. Malgré la plus modeste récolte depuis trente ans, les enchérisseurs de Christie’s de plus de 21 pays se sont affrontés avec vigueur sur ces 43 cuvées pour établir cette réussite historique ", a indiqué le directeur du département vins chez Christie’s Paris, Michael Ganne.

Cette année, 443 pièces étaient proposées à la vente, contre 518 l’an dernier, en raison d’une faible production liée aux aléas climatiques.

Cette hausse des prix était attendue dans un « contexte de stocks historiquement bas », selon le président de la Confédération des appellations et des vignerons de Bourgogne, Jean-Michel Aubinel.

(Source AFP)

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 14:04

La 153ème vente des vins des Hospices de Beaune aura lieu dimanche 17 novembre sur fond de très petite récolte et de pénurie de vins.

 

Pour la seconde fois de rang depuis son arrivée à la tête de la cuverie des Hospices de Beaune (en 2000), Roland Masse a dû, la mort dans l’âme, supprimer deux cuvées du catalogue : beaune Cyrot Chaudron (comme l’an passé d’ailleurs) et Pommard Billardet. 

En cause, l’orage de grêle qui a ravagé le vignoble beaunois fin juillet, et qui a proprement décîmé ces deux climats. 

Hospices-de-Beaune.jpg

Le domaine des Hospices de Beaune réalise cette année 55% d’une année moyenne de récolte normale. La situation se tend donc après un millésime 2012 qui était déjà en retrait d’un tiers en quantité moyenne.

Ainsi, il n’y aura que deux pièces de Corton-Charlemagne cette année en vente (contre six habituellement), et trois tonneaux de Pernand, contre dix... 
 

"Cette petite récolte va faire monter gentiment les cours", prévoit Louis-Fabrice Latour, du syndicat des négociants.  "Les vins se goûtent bien, pour autant ce n’est pas non plus un grand millésime" .

À vrai dire, les négociants se font surtout un sang d’encre pour les prochains mois qui vont voir flamber les prix en Côte-d’Or eu égard au peu de vin disponible, et ils se réjouissent que la vente des Hospices ait lieu en novembre, s’attendant ensuite à un printemps électrique avec des prix qui doubleront.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 10:53

Selon la quatrième édition du baromètre Ifop – Vin et société, le vin est une composante de l’art de vivre à la française. C’est aussi la boisson la plus emblématique de l’Hexagone. Il contribuerait même à l’image et à la grandeur du pays…

 

Le dernier sondage réalisé par Ifop (*) pour Vin et société a de quoi remonter le moral du vigneron le plus déprimé. Jugez plutôt : les interviewés considèrent le vin comme la boisson alcoolisée la plus naturelle (67 %) et la meilleure pour la santé (75 %).

 

Les trois quarts des Français jugent que le vin est un aliment dont la qualité s’est améliorée ces dernières années. 85 % pensent que ce produit est indissociable de notre art de vivre français.

5.JPG

Plus précisément, il apparaît que la production viticole apporte beaucoup à la France par la beauté des vignobles (96 %), par le dynamisme de ses exportations (94 %) et parce que ce secteur d’activité est vecteur de tourisme (93 %) et pourvoyeur d’emplois (81 %).

En termes d’habitudes d’achat, sept personnes sur dix privilégient la consommation du vin à domicile plutôt qu’au restaurant (42 %). Enfin, 70 % des consommateurs disposent d’une cave ou d’une réserve de vin chez eux. Un chiffre qui atteint 87 % auprès des interviewés âgés de 65 ans et plus.

Plus des trois quarts des sondés ont déjà visité ou fait une dégustation dans une cave ou un lieu privilégié de la production de vin (77 %), dont presque un sur deux plusieurs fois… Enfin, le vin fait partie des sujets de discussion entre proches pour 73 % des Français. Un score qui le place devant le football (43 %) !

(*) Sondage réalisé entre le 26 et le 28 août auprès d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

 

(Source AFP)

 

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 22:09

Les professionnels du secteur n’ont pas d’inquiétude pour la production mondiale de vin. De quoi relativiser les prédictions de la banque new-yorkaise annonçant un risque de pénurie de vin.

Les derniers chiffres publiés par l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) contredisent les craintes émises mercredi 30 octobre par Morgan Stanley sur une possible pénurie de vin et un risque de hausse des prix.

Selon l’OIV, la production de vin augmente partout cette année chez les principaux producteurs. Elle atteindra 281 millions d’hectolitres (Mhl) contre 258 en 2012.

 

Rappelons que la banque américaine Morgan Stanley envisage une « pénurie » de vin rouge l’an prochain en se basant sur les récoltes particulièrement basses de 2012, année de qualité mais très serrée en volumes.

 

« Pourquoi cette étude arrive-t-elle aujourd’hui ? s’interrogeait, jeudi 31 octobre, Stéphane Héraud, vice-président de la Fédération des caves coopératives d’Aquitaine. La tendance de la baisse de la production mondiale est lancée depuis une dizaine d’années. [...] La consommation qui baissait au niveau mondial depuis des décennies, a, depuis cinq à six ans, arrêté de décroître et a même repris son augmentation sur la Chine et les États-Unis. De là à parler de pénurie, c’est beaucoup ».

Vignes-Bourgogne.JPG

Stéphane Héraud consent cependant un possible « déséquilibre » dû à un manque d’offre du millésime 2012 et à une montée ponctuelle des prix.

 

Par exemple, en Bordeaux, « cela peut entraîner une surchauffe sur les prix avec une rétention du produit par les producteurs et une catastrophe en terme de perte de part de marché, due au décalage par rapport à la concurrence ».
 

À chaque petite récolte de Bordeaux note-t-il, « en 1984, 1991 et 2003, il y a eu à chaque fois spéculation et montée des prix, de 40 à 50 %. Mais, lors de la campagne suivante, on a reperdu ce qu’on a pu gagner. Les à-coups ne sont jamais bons pour la filière ».

 

Pierre Genest, directeur général adjoint de la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux en France (FEVS), juge aussi que parler de « pénurie » est un peu fort : « Si on regarde 2013, confie-t-il, on retrouve un niveau de production supérieur à la consommation », alors que depuis 2007, le solde production moins consommation était négatif.

 

Il n'y a donc plus d'inquiétude à avoir et pas besoin de stocker comme une fourmi!!

 

( Source AFP)

 

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 21:04

Une barrique de vin blanc bio de 228 litres du domaine de Miraval à Correns (Var), propriété de Brad Pitt et Angelina Jolie, signée du couple, a été adjugée 10.100,00 euros aux enchères le mercredi 30 octobre 2013.

 

Les maîtres vignerons bio de Correns ont mis en vente 27 lots de bouteilles ou de barriques de vin, mercredi 30 octobre 2013, afin de collecter des fonds pour une association congolaise "village durable", implantée dans le Kivu en République démocratique du Congo. Parmi ces lots se trouvait une barrique de vin blanc du domaine de Miraval, propriété de Brad Pitt et Angelina Jolie, qui a remporté la plus forte enchère.

A.-Jolie---B.-Pitt---Dme-Miraval.jpg

L'an dernier, les profits de cette vente (24.500,00 euros) ont été reversés à un ingénieur agronome congolais qui dirige l'association. Cette édition a permis de récolter 24.800,00 euros et la participation de Brad Pitt et Angelina Jolie n'est pas étrangère à ce résultat.

 

Si la barrique de 228 litres de 2013 a été attribuée à 10.100,00 €, d'autres lots du domaine de Miraval ont trouvé acquéreur à des prix plus modestes, comme un magnum de vin blanc du domaine concédé à 170,00 euros ou encore deux bouteilles de vin blanc à 180,00 euros.

 

Angelina Jolie et Brad Pitt ont rejoint la longue liste des célébrités qui investissent dans le vin, que ce soit pour une question d'image, par intérêt financier ou par passion.

Le couple s'est associé à une famille française de vignerons, les Perrin, pour élaborer le " Miraval Côtes de Provence", du nom de leur propriété acquise en 2008 pour quelque 40 millions d'euros.


(Source AFP)

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche