750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 14:46

 

Le vin rouge, grâce à son action antioxydante, protégerait notre bouche des maladies dentaires.

 

Consommé avec modération, le vin rouge est bénéfique pour les artères et protégerait de certains cancers. Mais il aurait aussi un effet protecteur contre les maladies bucco-dentaires, d'après une étude espagnole publiée dans le journal Agricultural and Food Chemistry .

 

Des centaines de bactéries composent la flore buccale, notamment la plaque dentaire. Cette couche de bactéries recouvre la surface des dents et si elle n'est pas éliminée par le brossage, elle peut provoquer des maladies de la cavité buccale. La plus commune d'entre elles est la carie, « 60 à 90 % de la population mondiale a des caries », rappelle l'étude.

Chateau-Bouscasse-2005---Robe.JPG

En consommant le sucre présent dans leur environnement, les bactéries de la plaque dentaire produisent de l'acide lactique. Ce dernier entraîne une chute du pH. Si les dents sont exposées fréquemment à une acidité trop importante, l'émail se déminéralise et une carie apparaît.

Toutefois, l'accumulation de la plaque dentaire est responsable d'autres maladies comme la gingivite par exemple.

 

Pour réduire et contrôler la prolifération de ce biofilm, des traitements antimicrobiens - comme les rince-bouches à base d'alcool - peuvent être prescrits. Mais ils ne sont pas sans effets secondaires. C'est pourquoi cette équipe de l'Université de Madrid s'est intéressée aux polyphénols ayant la capacité d'inhiber la croissance bactérienne. Le vin, source importante de ce composé, représentait donc un bon modèle.

 

Ainsi, les chercheurs ont-ils testé sur cinq colonies de bactéries naturellement présentes dans la bouche différentes solutions: du vin rouge, du vin sans alcool, du vin coupé avec des extraits de pépins de raisin, une solution à 12 % d'éthanol et de l'eau.

 

En testant le vin rouge avec et sans alcool sur les colonies de bactéries, l'équipe a noté une nette diminution de leur nombre. Cette comparaison montre que ce n'est pas l'alcool qui inhibe la croissance bactérienne mais bien les polyphénols.

 

D'ailleurs, « la solution de vin avec des extraits de pépins de raisins était encore plus efficace que les deux solutions précédentes pour lutter contre ces bactéries », affirment les chercheurs. Ceci car les pépins de raisins renferment la quasi-totalité des polyphénols du raisin.

 

Face à la résistance accrue aux antimicrobiens, de nombreuses études montrent l'efficacité des antioxydants contre la prolifération bactérienne. La canneberge est ainsi de plus en plus utilisée dans les dentifrices.

 

Alors à quand les rince-bouches au Bourgogne ou au Pomerol ?

Partager cet article
Repost0
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 08:36

Avant de fermer pour trois ans de travaux, le Lutetia, hôtel cinq étoiles de Saint-Germain-des-Prés met en vente une partie de son patrimoine, qui comprend de nombreux vins et alcools.

La vente aux enchères se déroule du lundi 19 au dimanche 25 mai 2014. Du lundi au jeudi elle sera consacrée au mobilier et aux objets d'art, au total 3000 pièces estimées entre 1 et 1,5 million d'euros. 

Le tour des vins et alcools, 8000 lots sont concernés, est prévu samedi 24 mai en deux temps. À 10h sont proposés les vins blancs et à 14h les vins rouges.

Hotel-Lutetia.jpg

10h00, on débute avec les Blancs!!

"Le champagne Taittinger a élaboré une cuvée Lutetia vieillie 5 ans en cave composée de 45% de chardonnay et de 55% de pinot Noir" indique la maison de vente aux enchères Pierre Bergé et associés. 19 lots de 6 bouteilles de cette cuvée millésimée 2006 ouvrent la journée. Ils sont estimés entre 200 et 300 euros. 

48 autres lots de Champagnes sont au programme : Taittinger, Moët et Chandon, Mumm, Ruinart, Perrier-Jouët, Louis Roederer, Laurent-Perrier, Krug, Bollinger, Veuve Cliquot, millésimés pour la plupart entre 1981 et 2006. 

Après ce début pétillant, les alsaces entrent en scène. Le dernier lot comprend deux bouteille de Riesling Clos Sainte-Hune du domaine Trimbach 2005.

Les bordeaux blancs prennent ensuite la relève avec notamment Château Carbonnieux 1997, Lynch Bages 2000, Château de Chantegrive "Caroline" 2003, Château Coutet 1990, 2002, 2003 et 2004, Château De Fieuzal 2003 et 2004, Château d'Yquem 1981, 1990 et 1999, Château Filhot, Domaine de Chevalier 2003.

Les bourgognes terminent en beauté ce premier acte. Parmi eux: le domaine Louis Jadot, La grande Montagne, 2004, le domaine Henri Boillot, Les Chenevottes, 2006 ou encore un lot de 12 bouteilles de Corton Charlemagne, domaine Bonneau du Martray, 2001.

 

14h00, place aux Rouges

L'après midi consacré aux vins rouges débute avec de rares joyaux bourguignons. 34 lots de bourgogne sont présentés dont 10 lots de bouteilles de la Romanée Conti. La bouteille du domaine de la Romanée-Conti du lot 4181 est estimée à elle seule entre 6000 et 7000 euros ! 

Sont aussi proposés à la vente Château Ausone, Château Cheval Blanc, Les Forts De Latour (second vin du Château Latour), Château Margaux, Château Lafite Rothschild ou encore 20 lots de Château Beychevelle 1990, 1995, 1996, 2000.

Suivent ensuite 12 lots de la Vallée du Rhône, avec notamment les Châteaux de Mont-Redon, 2005 et de Beaucastel, 1998, Clos de l'Oratoire des Papes, le domaine du Vieux Télégraphe, 1994. 

La vente doit s'achever par une vente d'alcools tels Cognac Hennessy "Richard" et quelques eaux de vie. 

 

Je serais à Paris, ce samedi, j'espère avoir le temps de passer au moins pour voir à défaut de pouvoir acheter !!

Partager cet article
Repost0
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 23:08

Le maillot des Girondins de Bordeaux pour la saison prochaine a été dévoilé mardi 6 mai au Domaine de Chevalier à Léognan. Il est baptisé "Grand Cru" en référence aux petites feuilles de vignes dont il est parsemé.

 

De couleur marine, avec le traditionnel scapulaire du club, il est parsemé de petites feuilles de vigne rouges très discrètes. À peine visibles même!!

Est-ce par crainte d'enfreindre la loi Évin ?

 

Président du club de football des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Triaud s'en défend : "Il s'agit d'un végétal… Si on associe maintenant la feuille de vigne à la loi Evin, jusqu'où va-t-on aller ? Non, c'est un clin d'oeil normal à ce qui fait l'histoire de notre région et sa réputation. Pour la région la feuille de vigne est quand même quelque chose de tout à fait symbolique ".

 

Girondins-de-Bordaux.jpg

 

Mais il reconnaît néanmoins que cette loi oblige à être prudent quand on associe son image au vin : "la loi Evin a une qualité c'est qu'elle essaie de sauvegarder et de protéger la santé des Français et des jeunes en particulier. L'inconvénient c'est qu'elle est globale. Le vin, qui est un produit culturel plus qu'un alcool basique, surtout quand on parle de Bordeaux, devrait bénéficier d'un traitement à part…"

Cette nouvelle tunique surnommée a été présentée mardi 6 mai au Domaine de Chevalier à Léognan, en présence d'Olivier Bernard, propriétaire du domaine et président de l'Union des Grands Crus de Bordeaux.  

Plusieurs joueurs du club dont Marc Planus et le Brésilien Jussié ont posé avec le nouveau maillot en début d'après-midi. 

Un nouveau maillot pour la saison 2014/2015 que les Girondins arboreront dès ce samedi 9 mai lors du match face à Marseille, pour ce qui sera la dernière rencontre au Stade Chaban-Delmas cette saison, et lors de l'ultime déplacement à Monaco.



Partager cet article
Repost0
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 21:57

On parle souvent des Chinois qui achètent des châteaux dans le Bordelais, mais…..

La maison Louis Jadot, en Bourgogne, vient d’acquérir un domaine américain, Resonance Vineyard, dans l’Oregon.

 

Cette région viticole des Etats-Unis est considérée comme l’équivalent américain de la Bourgogne française. Abritant de petits domaines, avec des conditions climatiques tempérées, l’esprit de l’Oregon rejoint celui de la Bourgogne. C’est pour cela que Louis Jadot, pour son premier investissement hors France a choisi cette région.

 

C’est donc sur un domaine de 8 ha dans la Willamette Valley que Jacques Lardière, l’ancien winemaker de la maison durant 42 ans et récemment retraité, supervisera le vignoble et les premières vinifications qui commenceront dès cette année.

 

Domaine-Louis-Jadot.jpg 

Ce n’est pas la première fois que des Français investissent à l’étranger en Oregon : nombreux sont ceux qui s’y trouvent déjà, dont de grandes maisons comme Joseph Drouhin ou Laurent Perrier.

 

La maison Louis Jadot estime qu’elle produira cette année 30 000 bouteilles de pinot noir sur le sol américain. Le vin sera vinifié chez Trisaetum, une winery de la région.

 

La PDG, Pierre-Henry Gagey, confie « c’est une région que nous connaissons bien, nous y venons chaque année pour le festival du pinot noir. On y produit des vins raffinés ». Et d’ajouter, « C’est un projet viticole à long terme. Nous allons sur une autre terre. Il faut que l’on apprenne ».

 

En achetant le domaine Kenwood, le groupe Pernod-Ricard renforce sa présence à l’international en diversifiant son portefeuille de domaines viticoles.

 

Situé dans la Sonoma Valley, le domaine Kenwood a récemment été racheté par le Groupe Pernod-Ricard. S’étendant sur une centaine d’hectares, l’exploitation produit principalement des vins distribués aux Etats-Unis au rythme de 500.000 caisses par an.

Les vins de la propriété sont généralement commercialisés à un prix supérieur à 10 dollars et sont élaborés à partir des cépages suivants : Le cabernet-sauvignon, le chardonnay et le sauvignon.

 

Selon, Thierry Billot, le directeur général adjoint des marques du groupe, ce rachat s’insère dans une politique dite « multi-origines ». Laquelle consiste à acquérir un ensemble varié de domaines viticoles répartis sur l’ensemble du monde et produisant des vins plutôt haut de gamme ou « premiums ».

 

En effet Pernod Ricard possède déjà des domaines réputés en Nouvelle-Zélande (Brancott Estate), en Australie (Jacob’s Creek), en Argentine (Graffigna) et en Espagne (Campo Viejo). Ces propriétés couvrent d’ores et déjà plus d’un millier d’hectares.

En déployant cette stratégie de diversification de son portefeuille de domaines, Pernod-Ricard a pour objectif de toucher une clientèle mondiale.

 

Partager cet article
Repost0
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 15:52

Drapeaux-France---Chine.jpgAprès la fin de l'enquête anti-dumping sur les vins européens, la France et la Chine ont affiché à Pékin, ce mercredi 23 avril 2014, leur volonté de lutter contre la contrefaçon sur le marché des vins et spiritueux.

 

La France et la Chine ont signé à Pékin une "déclaration d'intention" s'engageant à lutter contre la contrefaçon de vins et spiritueux français exportés, a annoncé le secrétariat d'Etat au Commerce extérieur de Fleur Pellerin dans un communiqué.

 

Pour Fleur Pellerin, dont c'était la première visite officielle dans ses nouvelles fonctions et qui a signé cette déclaration avec le vice-ministre chargé de la supervision de la qualité et de la quarantaine (Aqsiq) Wu Qinghai, "cette coopération bilatérale témoigne de la volonté conjointe de la France et de la Chine de protéger les producteurs contre la contrefaçon".

 

Elle permettra également de "garantir la qualité des produits pour les consommateurs chinois", parfois exposés à de fausses étiquettes en particulier de vins de bordeaux ou de cognac.

 

L'accord, selon le communiqué, prévoit une collaboration (dont les modalités restent à préciser) entre la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) et l'Aqsiq.

 

En 2013, les exportations françaises de vins et spiritueux vers la Chine ont atteint 836 millions d'euros.

 

La Chine a annoncé le mois dernier, juste avant la visite du président Xi Jinping, qu'elle avait formellement mis un terme à l'enquête anti-dumping qui visait depuis juillet 2013 les exportateurs de vins européens. Cette enquête, engagée par Pékin suite à un différend avec l'UE sur l'industrie photovoltaïque, avait inquiété les producteurs et exportateurs français.


(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 21:36

Le Sénat a reconnu samedi 12 avril 2014 que le vin "fait partie du patrimoine" de la France, à l'occasion de l'examen du projet de loi sur l'agriculture.

 

À l'occasion de l'examen du projet de loi sur l'agriculture, samedi 12 avril 2014, les sénateurs ont adopté à l'unanimité un amendement de Roland Courteau (PS) reconnaissant que "le vin, produit de la vigne, et les terroirs viticoles font partie du patrimoine culturel, gastronomique et paysager de la France".

"Le vin exprime un patrimoine vivant, il fait partie du patrimoine culturel, littéraire mais également gastronomique, paysager, architectural, matériel, économique et social, aussi bien sûr avec des centaines de milliers d'emplois", s'est enflammé sous les applaudissements le sénateur de l'Aude.

Château de Pibarnon 2 

Cet amendement fait suite à une proposition de loi qu'il avait déjà déposée en 2012. Deux sénateurs UMP, Gérard César (Gironde) et Raymond Couderc (Hérault), avaient déposé un amendement similaire.

"La culture du vin, partie du patrimoine bimillénaire, culturel, cultuel, paysager et économique français, transmise de génération en génération, a grandement contribué à la renommée de notre pays et tout spécialement de sa gastronomie aux yeux du monde", a souligné en leur nom Gérard Bailly (UMP).

"Le travail des vignerons a imprimé une profonde empreinte sur le patrimoine bâti et les paysages de nombreuses régions", selon cet élu du Jura.

 

"Je n'en rajoute pas. Il y a ici des gastronomes...", a fait valoir le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, ajoutant que "le patrimoine gastronomique comprend bien d'autres choses, comme le fromage". "Le camembert et le calvados", a interrompu Nathalie Goulet (UDI-UC, Orne).

"Et la bière", a renchéri André Reichardt (UMP, Bas-Rhin).

Mais un amendement similaire sur cette boisson déposé par l'élu alsacien a été rejeté.

 

Comme on peut le constater le débat est loin d'être clos.....

 

(Source AFP)

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche