Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 11:49

Le premier déjeuner officiel du second mandat du président des États-Unis, Barack Obama, se terminera sur une coupe de « champagne » produit en Californie, le 21 janvier au Capitole. La façon dont le menu officiel est rédigé irrite les producteurs français.

B.-Obama.jpg

                                                                                                     (© O. DOULIERY/ABACAPRESS.COM )

Le comité d’organisation de l’investiture du président Obama a publié mercredi le menu du repas de ce grand événement. Homard et riesling, bison et merlot et, en dessert, tarte aux pommes et « Korbel natural, special inaugural cuvée Champagne, California », un effervescent californien.

 

Pour être conforme à la réglementation en vigueur, le menu devrait préciser « California champagne » (champagne de Californie), en un seul bloc de mots.

La différence peut sembler dérisoire, mais c’est ce qui a été convenu en 2006 lors d’un accord sur le vin et les appellations d’origine entre les États-Unis et l’Union européenne (Wine Accord).

À l’époque, c’est la seule concession que les négociateurs européens avaient obtenue pour que les consommateurs comprennent qu’ils ont affaire à un vin de Californie et non de Champagne.

 

Idéalement, la France souhaiterait que l’utilisation du terme champagne soit exclusivement réservée aux vins produits en Champagne.

Mais entre la volonté française et les réalités internationales, il y a un pas.

L’accord intervenu en 2006 entre l’Union européenne et les États-Unis n’étant pas rétroactif, « il autorise les producteurs américains qui utilisaient le mot champagne avant 2006 de continuer à le faire, mais ils doivent dire champagne de Californie ou champagne américain. Le lieu de production doit figurer juste à côté du terme champagne », explique à l’AFP Sam Heitner, le directeur du bureau du Comité interprofessionnel du vin de Champagne à Washington.

 

Cependant, « la façon dont le communiqué de presse annonçant le menu est rédigé n’est pas correcte, ni légale aux États-Unis », souligne-t-il.

 

Hier, en milieu de journée le comité a précisé que le menu qui serait imprimé le jour du déjeuner indiquerait bien « California champagne », corrigeant ainsi la rédaction erronée.

 

(Source AFP) 

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 21:05

C’est une très jeune exploitation viticole, tout comme ses producteurs. En effet, le vin du domaine de Peyris est produit au lycée agricole de Riscle (Gers) et les producteurs ne sont autres que les lycéens de l’établissement.

 Domaine-de-Peyris--des-etudiant-viticulteurs.jpg

A l’origine, le Domaine de Peyris était un simple atelier pédagogique, dont l’objet était de transmettre les connaissances de l’agriculture gersoise. On y étudiait les grandes cultures agricoles, notamment celle du maïs.

Puis dans les années 1990, le lycée commence à s’orienter vers la vigne. Quelques années plus tard, il décide de louer 8,25 ha de vignes, puis en achète, avec l’aide du Conseil Régional, 7,44 ha à Saint-Martin-d’Armagnac.

 

Aujourd’hui 150 élèves du lycée professionnel agricole de Riscle travaillent dans le chai pédagogique, un bâtiment construit en 2007. L’exploitation compte 17 hectares de vignes situées au sein de l’appellation des Vins de pays des Côtes de Gascogne, constituée à 60% de cépages blancs (environ 10 ha) et à 40% de cépages rouges (environ 6,5 ha).

 

Les étudiants et leurs professeurs se sont donné les moyens de leurs ambitions et produisent aujourd’hui 25 000 bouteilles par an dans une gamme de quatre vins : un vin rouge, un rosé et deux moelleux.

Ces vins, élaborés avec soin et passion, sont vendus par le lycée à des prix allant de 3,70 € pour le rosé à 5,50 € pour le moelleux Petit Manseng. Seule une partie de la production est mise en bouteille, le reste des raisins étant vendu à la cave coopérative de Saint-Mont.

 

Pour les étudiants du lycée de Riscle, qui ont bien l’intention d’obtenir dans quelques années un master en œnologie, c’est une belle carrière dans le monde du vin qui s’amorce.

 

Il existe bien entendu de nombreux autres lycées viticoles en France dont la plupart possèdent leur propre vignoble.

L’un des plus connus est celui de Beaune qui vinifie même des premiers crus bourguignons.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 11:07

Le village de Voiteur, dans le Jura, accueillera les 2 et 3 février 2013 la 17ème édition de la Percée du vin jaune, incontournable fête en l'honneur de ce Grand vin.

Percee-du-vin-jaune-2012.jpg

Après Ruffey-sur-Seille et son froid sibérien (le vin gelait dans les verres!!), la Percée du vin jaune revient à Voiteur pour sa 17ème édition. Déjà en 1999, pou la troisième édition, Voiteur et Château-Chalon s'étaient partagé la lourde tâche d'organiser cette fête populaire qui rassemble, bon an mal an, près de 50.000 personnes, ce qui en fait la première manifestation vineuse en France.

 

Le samedi 2 février 2013, outre la visite des 80 caveaux ouverts dès midi, vous pourrez participer à la traditionnelle vente aux enchères. Point d'orgue de la vente, une bouteille de château-chalon 1864 dont le millésime est gravé dans le verre (estimation entre 8.000,00 à 10.000,00 €).

 

Vous pouvez participer à la grande dégustation de prestige conduite par Raoul Salama le samedi 2 février, 15h, en mairie de Voiteur.
Inscriptions : info@vinalys.com (20 euros par personne. Les places sont limitées).


Au programme du dimanche 3 février : défilé de la Percée (à 9h30), mise en perce d'un fût de 2006, concours de sommellerie... et, bien sûr, suite de la visite dans les caveaux ouverts au public.

 

À noter, un stand de la Sécurité Routière proposera aux conducteurs de confier les clés de leur véhicule, qu'ils ne récupèreront qu'en cas d'éthylotest négatif.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 00:04

Après Yquem, c’est au tour du Château Rieussec, à Sauternes, d’annoncer que son grand vin ne sortira pas dans le millésime 2012. Deux décisions qui jettent un froid sur la réputation du millésime.

Chateau-Rieussec.jpg

 

Selon Charles Chevallier, le directeur technique, les conditions climatiques difficiles cette année dans le Sauternais n’ont pas permis d’obtenir une quantité de jus suffisante pour le grand vin du Château Rieussec. Toutefois, la production du second vin, Les Carmes de Rieussec, est maintenue.

 

Suivant les traces du Château d’Yquem qui avait déjà annoncé sa décision de ne pas sortir d’Yquem 2012, l’absence d’un millésime 2012 au Château Rieussec a de quoi inquiéter les autres producteurs de Sauternes qui ne peuvent pas s’offrir le luxe de ne rien produire.

 

Mais alors, est-il si médiocre ce millésime 2012 à Sauternes ?

La réponse est non. A n’en pas douter, 2012 n’aura pas été une année facile mais quelques belles surprises devraient surgir.

En effet, cette année, les résultats sont extrêmement variables d’une parcelle à l’autre et les vignerons ont du se montrer patient et sélectifs avec des vendanges très tardives et des rendements minuscules.

 

Et pour ceux que la nature a épargnés et qui ont su attendre le parfait développement du botrytis, cette capricieuse pourriture noble, les vins devraient se distinguer par une remarquable pureté aromatique, jouant sur la finesse et la fraîcheur.

 

Une telle décision est certes lourde de conséquences. Mais, pour des domaines comme les châteaux d’Yquem et Rieussec, qui appartiennent tous les deux à des groupes financièrement très solides, LVMH pour le premier, Lafite Rothschild pour le second, il est envisageable de se “passer” du chiffre d’affaires d’un millésime, contrairement à d’autres châteaux qui ne peuvent compter que sur leur propre vin pour assurer leurs ressources.

 

Cela devrait par ailleurs permettre d’écouler les stocks excédentaires des millésimes précédents.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 06:00

Comme chaque année depuis 1945, un artiste de renom est chargé d’illustrer l’étiquette de Mouton Rotshchild. Pour le millésime 2010 ce sera le sculpteur américain Jeff Koons au style néo-pop kitsch.

Etiquette MR 2010

Pour l’illustration de l’étiquette de Mouton Rothschild, Jeff Koons a choisi de s’inspirer de l’Antiquité.

Sur la reproduction de la célèbre fresque de Pompéi représentant la sortie des eaux de Vénus, l’artiste a plaqué en quelques coups de crayon un bateau argenté. La Vénus sortant des eaux devient alors la "Vénus au Vaisseau".

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 01:22

Chateau-d-Yquem.jpgC’est le 10ème millésime que le mythique premier cru supérieur de Sauternes ne produira pas depuis 1900.

 

Après 1952, 1972, 1992...2012 ! La malédiction des millésimes en "2" se poursuit pour le château d’Yquem. Le gérant du domaine, Pierre Lurton, a annoncé samedi une "excellence insuffisante" qui ne permet pas de millésimer, et donc de commercialiser, la dernière récolte.

Comme l’explique Sandrine Garbay, maître de chai du Château d’Yquem depuis 14 ans, tout peut basculer au dernier moment. Il faut que les conditions météo restent parfaites pour le développement de la fameuse pourriture noble. Cette année, la pluie s’est installée au début des vendanges et tout a dérapé.

 

Selon Pierre Lurton, "après dégustation, la production d'un potentiel de 10 000 bouteilles d’Yquem ne sera pas commercialisée. Sur une base de 200 euros hors taxe, c’est un manque à gagner de deux millions d’euros sous la marque Yquem".

 

D’autre part, Pierre Lurton confirme que "le château a récolté en début de vendanges des beaux sauvignons qui vont lui permettre de produire environs 10 000 bouteilles de Y", le bordeaux sec du château Yquem.

Ce bordeaux sec, créé en 1959, baptisé jusqu'en 2004 "Y de Lur Saluces," est depuis 2005 produit régulièrement et vendu en primeur sur la place de Bordeaux. C'est l'un des Bordeaux blancs secs les plus chers.


Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche