750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 11:05

Tariquet-Marselan.jpgLa maison viticole gersoise a lancé un IGP (Idication Géographique Protégée) Côte de Gascogne rosé 100 % marselan. Ce cépage méditerranéen, obtenu par l’INRA du croisement entre le cabernet sauvignon et le grenache noir.

 

Ce cépage, obtenu par l’Inra en 1961, était jusqu’ici plutôt travaillé en rouge et en région méditerranéenne.

 

Après trois ans d’essais, la maison Tariquet (28 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012, 8 millions de cols commercialisés par an) lance son côte-de-gascogne rosé Marselan 2012 dans le réseau des cavistes et des restaurateurs.

 

Le domaine situé à Eauze (Gers) possède aujourd’hui environ 8 ha de marselan et a produit 25 000 cols en 2012, fermés par capsule à vis.

 

Son objectif est d’en produire à peu près 30 000 par an. La bouteille est vendue 5,95 euros TTC à la propriété.

 

« En 1999, nous avons planté quelques hectares de marselan, raconte Ithier Bouchard, directeur commercial de la maison Tariquet. Nous sommes toujours intéressés par la recherche de nouveauté et le goût de la découverte. Nous aimons nous amuser à tester des cépages peu communs ». 

 

La maison Tariquet a ensuite attendu dix ans que ses nouvelles vignes arrivent à maturité avant de commencer à proposer, en test à sa clientèle, ses premières bouteilles de rosé 100 % marselan.

 

« Avec le temps, nous avons obtenu plus de finesse, reprend Ithier Bouchard. Nous avons opté pour une macération pelliculaire plus courte, si bien que nous avons obtenu un rosé avec une forte expression du fruit. Ce rosé possède une belle structure, avec des notes épicées et florales. Il a aussi une belle longueur et peut accompagner tout un repas ».

 

Avec les beaux jours qui reviennennt et l'Eté qui approche, voilà un rosé qui devrait trouver sa place !!

Partager cet article
Repost0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 11:18

Chateau-Mouton-Rothschild.JPGTout le monde, même Bob (voir ici), attendait un geste des Grands Crus Bordelais sur les prix des primeurs 2012 et bien Château Mouton-Rothschlid a ouvert la voie, même si on pouvait espérer bien mieux car à 280,00 € HT la bouteille, elle n'est pas à la portée de toutes les bourses.

 

Le Château Mouton Rothschild est sorti tôt en primeur au prix de 280 euros HT prix public conseillé. Une baisse de prix de 33% par rapport à 2011 et une précocité qui réjouissent courtiers et négociants bordelais. Mais fallait-il descendre plus ?

 

Cet événement, attendu par les acheteurs du monde entier, lance vraiment la campagne primeur des grands crus de Bordeaux et rassure les acteurs de la filière. Les négociants et les courtiers se réjouissent de cette baisse qui, selon eux, va redonner confiance aux acheteurs.

Nicolas Ballarin, courtier en vin du bureau Blanchy, se montre heureux et rassuré par le comportement du premier grand cru classé du Médoc : "Dans ce contexte difficile, c’est le signe fort que le marché attendait. Mouton Rothschild montre un comportement exemplaire tant au niveau du prix que du timing ! Cette sortie est élégante et réaliste. Cela donne un bon ton à cette campagne 2012".

Un ancien négociant de Bordeaux, qui préfère rester discret, explique pourquoi le prix primeur de Château Mouton Rothschild n'est pas encore plus bas : "C’est le prix de la marque et de la qualité attendue. En tenant leur prix, ils maintiennent aussi leur image".

 

Il est difficile aujourd'hui d'acheter des bouteilles de Château Mouton Rothschild au parcours parfaitement retraçable et qualitatif à moins de 300 euros prix public.

"C’est encore très cher"
D'autres voix sont plus modérées et attendent plus d'efforts de la part des grands crus. "Attention, cela reste encore très cher. La qualité de 2012 se rapproche de 2008, or en 2008 le prix public était 156 euros. C'est presque deux fois plus cher en 2012" rappelle Antoine Gerbelle, de La Revue du Vin de France.

 

(Source AFP et La RVF)

Partager cet article
Repost0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 14:14

Lafite-Rotchild.jpgLa semaine des primeurs à Bordeaux, événement unique dans le vignoble mondial durant lequel quelque 6.000 professionnels du vin dégustent avant de noter ou commander le millésime 2012, s'est tenue du 8 au 11 avril, à travers une trentaine de lieux différents.

"L'intérêt des primeurs pour un propriétaire est de pouvoir vendre un vin qui ne sera à la disposition du client que dans deux ans alors que pour le confectionner il y a eu un besoin important de trésorerie. Pour le client final, l'intérêt est d'acheter des vins à des prix plus faibles que ceux pratiqués lors de la mise sur le marché", explique Vincent Labergère, directeur de l'exploitation du château Rayne Vigneau, 1er grand cru classé de Sauternes

 

Au château Olivier, sur le terroir de Pessac-Léognan, près d'une cinquantaine de vins rouges et vins blancs étaient proposés aux professionnels du vin en tous genres, du négociant international au caviste, de grands crachoirs entourant les tables où se tenaient les propriétaires viticoles.

Carnets de notes en main, ils sont venus jauger "la qualité du millésime et son potentiel d'évolution" pour leurs clients.

 

À l'issue de cette semaine, les notes des critiques seront peu à peu révélées et les propriétaires fixeront ensuite le prix de sortie de leurs bouteilles.

 

Bob met les pieds dans le plat ou le verre plus exactement.

En dépit de rumeurs qui laissaient à penser que le "gourou américain", Robert Parker, avait pris sa retraite après la vente de son célèbre magazine "Wine advocat", et bien, il était bel et bien sur place pour goûter les vins, et il n'a pas fait dans la demie-mesure en s'expirmant dès le 28 mars sur son compte Twitter :

Robert-Parker.jpg

« Bordeaux 2012 compte quelques jolies réussites, mais il faut que les prix baissent de façon spectaculaire ».

Partager cet article
Repost0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 11:47

Paolo-Basso--meilleur-sommelier-du-Monde.jpgLe nouveau meilleur sommelier du monde est suisse. Finaliste il y a trois ans au Chili et il y a six ans en Chine, Paolo Basso a usé de toute son expérience pour devancer ses concurrents, Véronique Rivest (Canadienne) et Aristide Spies (Belge). Le Français David Biraud, lui, n’a pas passé la demi finale.

Le Suisse de 47 ans a impressionné par son aisance à séduire le public. Avant de commencer sa finale, il a salué en trois langues, y compris en japonais, pour toucher les spectateurs locaux. Sa maîtrise des langues lui a conféré un avantage considérable. Originaire de la Suisse italienne, il a fait sa présentation dans un français parfait.

Malgré la pression et l'enjeu d’une telle finale, il a gardé son humour. Au moment de préparer la table pour le service du grand bordeaux (Château La Gaffelière 1985, grand cru de Saint-Emilion), il a glissé au jury et au public (environ 3000 personnes) : "excusez-moi, je vais vite, mais je n’ai jamais eu autant de monde dans mon restaurant !"

Lors du diaporama, une nouvelle épreuve où les candidats doivent reconnaître 15 grands producteurs du monde, il a brillé à nouveau, identifiant la quasi-totalité des vignerons.

La victoire de Paolo Basso n’est pas une surprise. Bien préparé, rodé aux finales, il figurait en tête des favoris. Même s’il n’est pas très chaleureux, et même s’il est probable qu’il ne fasse pas un meilleur sommelier du monde très médiatique, son sérieux et sa technique lui ont permis de s’imposer nettement.

Pour Olivier Poussier, meilleur sommelier du monde en 2000 et membre du jury technique, la victoire de Basso est incontestable : "il a fait preuve d'un grand professionnalisme, son expérience impressionnante a payé. Il a remporté une finale de haut vol, sans faute".

 

Pour rassurer tous les dégustateurs amateurs!!

Les finalistes ne se sont pas particulièrement illustrés lors de l'épreuve de dégustation à l'aveugle du concours du meilleur sommelier du monde.

L’épreuve de dégustation à l’aveugle (deux vins rouges et trois spiritueux).

 

Les vins proposés :
1er vin rouge : Napa Valley Zinfandel 2010 Napa Cellars
Second vin rouge : Château des Tours 2007 Côtes du Rhône
1er Spiritueux : sochu chinois
2ème spiritueux : turkish raki
3ème spiritueux : Armagnac XO Superieur Chabot

 

Les réponses de Paolo Basso
1er vin rouge : Epagne Tempranillo Ribera del Duero Tempranillo 2009
Second vin rouge : Grèce Aléatico Néméa 2007
1er Spiritueux : sochu
2ème spiritueux : Turquie raki
3ème spiritueux : Cognac

(Source AFP & La RVF)

Partager cet article
Repost0
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 11:10

Vous vous rappelez peut-être de mon précédent billet sur le succès qu’avait connu la vente par Internet du Rosé - Cuvée Miraval 2012 - produit par le Château dont le couple de star est propriétaire.

Le-Rose-Jolie-Pitt.jpg

 

6.000 bouteilles vendues en caisse de 6 en quelques heures (voir ici).

Et bien pour ceux qui n’avaient pu faire l’acquisition d’une caisse, les voilà rassurés puisque la commercialisation « normale » a enfin commencé comme prévu 15 jours après cette première vente médiatique.

 

Alors pour ceux et celles qui souhaitent goûter à ce « fameux » rosé, voici un site très professionnel et aux tarifs compétitifs - Millésimes - (j’achète régulièrement, toujours satisfait du service), sans publicité aucune, où vous pourrez acquérir quelques flacons !!

Partager cet article
Repost0
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 11:31

amphetamine.jpgOn connait « l’ingéniosité » des trafiquants de drogue pour faire passer leurs marchandises, mais là, le moins que l’on puisse dire, c’est que celui-ci a poussé le bouchon un peu trop loin !!

 

 

Un Néerlandais de 67 ans a été arrêté en Pologne avec dans le coffre de sa voiture plusieurs cartons de bouteilles « originales » de vin, contenant en fait de l'amphétamine liquide, a annoncé lundi 18 mars la police locale.

"La substance contenue dans les bouteilles de vin permettrait de produire au moins 460 kilos d'amphétamines", a déclaré la porte-parole de la police citée par l'agence polonaise PAP.

La police estime la valeur au marché noir de cette quantité d'amphétamine, une drogue synthétique, à environ 3,4 millions d'euros.

Placé en détention provisoire, le Néerlandais dont l'identité n'a pas été précisée risque jusqu'à 15 ans de prison.

 

 

Un vin qui s’il avait été consommé, aurait eu d’autres effets que ceux habituellement constatés !!

(Source AFP)

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche