750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 19:03

Une visite aux châteaux Coutet et la Conseillante depuis votre ordinateur ou votre iPhone? Ce sera bientôt possible.

 

Google a noué des partenariats avec différents châteaux bordelais afin de proposer une version « dans les vignes » de son outil Street View. Ainsi Google nous transporte virtuellement pour admirer les châteaux, visiter les chais et nous balader au cœur des parcelles du vignoble bordelais.

Google-vignes.jpg 

Vous avez envie de découvrir Pomerol, Saint-Emilion ou le Sauternais ? Vous aurez le choix car voici les châteaux partenaires :

- Château Lafon-Rochet - Saint-Estèphe
- Château de la Brède

- Château de Malle - Graves

- Château de Pressac - Saint-Emilion
- Château d’Agassac - Haut Médoc

- Château Guadet  - Saint-Emilion

- Château Coutet - Sauternes-Barsac

- Château La Conseillante - Pomerol

- Château Corbin Michotte - Saint-Emilion

 

Le projet compte aussi la ville de Saint-Emilion où vous pourrez vous promener dans la cité médiévale, d’ailleurs classée au patrimoine mondial de l’Unesco, son église monolithe et enfin le musée d’Aquitaine comme autres partenaires.

 

Pour mener à bien ce projet, toute la panoplie des technologies Street View a été déployée : voiture, chariot, tricycle et « trekker ».

 

Ce projet vise à mettre en avant le patrimoine français, promouvoir l’oenotourisme et accroitre la visibilité des châteaux. Par la suite, d’autres propriétés et domaines feront surement partie du lot puisque Google espère conclure de nouveaux partenariats.

 

Quand allons-nous accéder à ces visites virtuelles? Patience, il faut encore attendre quelques moins que l’assemblage des photos soit effectué aux Etats Unis.

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 22:05

Emmanuel Giboulot, viticulteur sur la Côte de Beaune et la Haute-Côte de Nuits, est convoqué par la justice pour avoir refusé de traiter ses vignes contre la cicadelle de la flavescence dorée. Il encourt jusqu'à six mois d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende!!

 

Un viticulteur de Côte-d'Or sera convoqué prochainement devant la justice pour avoir refusé de traiter ses vignes contre la cicadelle de la flavescence dorée, a-t-on appris auprès de l'intéressé.

cidadelle_Walker-Inra.jpg

© A-S WALKER/INRA


En juin, un arrêté préfectoral avait imposé le traitement de « l'ensemble des vignobles de la Côte d'Or » au moyen « d'une application unique d'un insecticide » contre la cicadelle, insecte vecteur de la flavescence dorée, une maladie de la vigne présente notamment dans le nord Mâconnais, en Saône-et-Loire.


« Je me suis refusé à faire ce traitement », a dit à l'AFP Emmanuel Giboulot, qui exploite dix hectares de vignes en biodynamie sur la Côte de Beaune et la Haute-Côte de Nuits, confirmant une information du site bastamag.net.


«On sait que le traitement systématique ne règle pas le problème», a-t-il poursuivi. « Même les insecticides naturels ne sont pas inoffensifs car ils ne sont pas sélectifs et on détruit toute la faune auxiliaire. Or, notre approche en biodynamie, que l'on applique sur nos vignes depuis les années 1970, est de travailler sur les équilibres biologiques ».


Après un contrôle en juillet de la direction régionale de l'Agriculture, M. Giboulot a fait l'objet d'une convocation devant le délégué du procureur de la République du tribunal d'instance de Beaune. Prévue le 12 novembre, sa comparution a été reportée à une date qui n'a pas encore été fixée.


Dans sa convocation, que l'AFP a pu consulter, il est reproché au viticulteur un « refus d'effectuer les mesures de protection des végétaux contre les organismes nuisibles en l'espèce en refusant de traiter contre la flavescence dorée (...) ». Il encourt jusqu'à six mois d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende.


« On a l'impression qu'on veut faire un exemple et qu'on manque de recul et de discernement sur les choses », a dit M. Giboulot.

 

(Source AFP)

 

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 16:05

Chateau-d-Arche.jpgLe château La Lagune, grand cru classé du Haut Médoc, vient de reprendre le Château d’Arche, qui n’est autre que son voisin. Une opportunité en or que le Château a su saisir.

 

C’est le Groupe Mähler Bess vient de céder une de ses propriétés au Château La Lagune. Le négociant possède dans son portefeuille six propriétés dans le bordelais comme le Château la Couronne à Saint-Emilion et le Château Picard à Saint-Estèphe, ainsi que deux autres en Espagne.

 

La vente du Château d’Arche a été conclue avant les vendanges 2013 afin que le Château La Lagune prenne en charge la récolte. L’ancien propriétaire garde cependant les stocks et les millésimes de collection.

 

Par cette opération, le Château d’Arche complète de ses 9 hectares de vieilles vignes, âgées en moyenne de 35 ans, le vignoble du Château La Lagune. Le vin a été promu cru bourgeois en 1932, puis cru bourgeois supérieur en 2003.

 

Grâce à cette nouvelle acquisition, le Château la Lagune remporte le gros lot, et ce pour deux raisons. Non seulement il récupère 9 hectares d’un seul tenant – directement frontaliers de son domaine – mais autre coïncidence, il reprend des terroirs historiques qui faisaient partie du château en 1855.

« Un retour aux sources » comme l’explique Patrick Moulin, directeur du Château la Lagune.

 

Pour en savoir plus sur le Château La Lagune (Voir ici notre dégustation de décembre 2012).

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 22:15

Depuis 1945, la tradition veut qu’un artiste contemporain illustre chaque année l’étiquette de Château Mouton Rothschild.

Le visuel du millésime 2011 a été confié par la Baronne Philippine de Rothschild au peintre et sculpteur Guy de Rougemont.

 

Peintre et sculpteur français, Guy de Rougemont a toujours cherché à abolir la frontière entre les deux disciplines. Ses œuvres monumentales sont implantées sur de nombreux sites publics, places, parvis, rues, aires d'autoroutes etc.

Etiquette---R-2011.jpg

Son dessin pour le millésime 2011 de Château Mouton Rothschild, s’inscrit dans la droite lignée de cette « ligne serpentine ».

De l’or au rouge sombre, de la clarté des vignes ensoleillées à l’obscurité des caves, Rougemont nous fait parcourir en couleurs toutes les étapes de la naissance d’un grand vin.

 

Guy de Rougemont prend la suite des plus grands artistes de notre époque, comme Cocteau, Braque, Dali, César, Miró, Chagall, Picasso, Warohl, Soulages, Bacon, Balthus, Tapies, Jeff Koons, le chinois Xu Lei en 2008 (voir ici) ,…, qui ont tous illustré une étiquette du Château Mouton Rothschild.

 

Mouton-1.JPG

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 13:50

Ce week-end, du 15 au 17 novembre, l’appellation Margaux ouvre ses portes aux amateurs, aux passionnés, aux curieux,....

Au programme, ateliers thématiques, dégustations, découvertes œnologiques et sensorielles, concerts, compétition de golf et dîners, etc.

 

Vendredi, vous pourrez, entre autres, découvrir les subtilités de l’assemblage au Château Lascombes, visiter la tonnellerie Nadalié, visiter et déguster les vins de domaines tels que le Château Prieuré-Lichine, le Château Giscours ou bien le Château Dauzac.

Appellation-Margaux.jpg

Samedi, un goûter des enfants sera proposé au Château Kirwan. Il y aura également un atelier olfactif au Château La Galiane. Les experts pourront, eux, analyser l’importance du contenant au Château Cantenac-Brown.

 

Dimanche, vous êtes invités à suivre un parcours aromatique au Château Giscours, ou bien à déguster des produits basques au Château Dauzac.

 

Tout au long du week-end, des menus vous seront proposés dans divers restaurants ou Châteaux.

 

En espérant que le beau temps sera de la partie pour profiter pleinement des saveurs de Margaux!!

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 22:46

Le 2 octobre, Dominique Lafosse, propriétaire du clos Bourgelat, à Cérons (Gironde), constatait avec stupeur que l’une de ses parcelles de sémillon avait été intégralement vendangée sans son accord. L’un de ses confrères a reconnu s’être trompé en cette année où tout est tellement bousculé!!

 

Mercredi 2 octobre, alors qu’il arrivait avec ses vendangeurs sur une parcelle de 30 ares de sémillon, Dominique Lafosse constate qu’elle a été entièrement vendangée. Ce viticulteur de Cérons (Gironde), à la tête des 14 ha du clos Bourgelat, n’en croit pas ses yeux.

lafosse-sud-ouest.jpg

                                                                                                                     © M. LAVILLE


« J’avais déjà fait un premier ramassage sur cette parcelle de liquoreux, précise-t-il. Il ne restait pas grand-chose. Il ne fallait pas être bien malin pour venir vendanger le reste. Je suis allé voir les viticulteurs du coin pour leur demander s’ils n’auraient pas commis une erreur. Aucun n’a reconnu s’être trompé. En même temps, je ne m’expliquais pas le choix du voleur pour cette parcelle. Même si c’est vrai qu’à Bordeaux, cette année, tout le monde manque de vin… »

 

Lors d’une promenade, il rencontre une voisine qui a donné ses vignes à louer pour la première fois cette année. Il lui fait part de son histoire. Puis elle fait le tour de ses vignes et se rend compte que son locataire n’a toujours pas vendangé l’une de ses parcelles. Tous deux se disent que le locataire a dû se tromper et vendanger par erreur la parcelle de Dominique Lafosse.

 

Le lendemain, Dominique Haverlan, propriétaire de Vieux château Gaubert, président de l’ODG Graves, le locataire en question, envoie son chef de culture chez son confrère. Tout s’éclaircit… ou presque. Le chef de culture reconnaît s’être trompé.

 

Désormais, le viticulteur lésé attend réparation et des excuses de son confrère. « C’était du raisin destiné à faire de l’AOC Cérons. Je vends le mien à 11,70 euros la bouteille ». Il estime son préjudice entre 3 000 euros et 5 000 euros. Dominique Haverlan assure qu’il fera le nécessaire pour réparer cette erreur.

Deux jours durant, cette affaire a fait les choux gras de la presse locale et nationale qui a d’abord annoncé un vol mystérieux avant de révéler l’erreur.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche