750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2019 5 26 /04 /avril /2019 12:03

Pour répondre à la demande croissante des consommateurs, qui privilégient de plus en plus le vin blanc, l'interprofession de la Vallée du Rhône a mis en place un plan stratégique.

 

Les consommateurs privilégient de plus en plus le vin blanc. Résultat, une demande accrue pour cette couleur, reçue 5 sur 5 par l'interprofession de la Vallée du Rhône, majoritairement plantée en rouge, et qui prévoit de "blanchir" un peu ses vignobles.

« La Vallée du Rhône veut mettre du blanc dans son vin »

Ce "plan structurel global pour les vins blancs de la Vallée du Rhône" fait partie de nos axes stratégiques et "devrait voir le jour à la fin de l'année", a expliqué Eric Rosaz, délégué général d'Inter Rhône, lors d'une conférence de presse à Ampuis (Rhône), terre de la prestigieuse appellation Côte Rôtie.

 

"Il s'agit d'un chantier majeur pour l'avenir de la Vallée du Rhône qui permettra de révéler nos grands terroirs à blancs, en réponse à des consommations croissantes", a-t-il poursuivi.

 

Les vignobles rhodaniens qui s'étendent de Lyon à Avignon produisent déjà près de 300.000 hectolitres de blancs, avec certains crus ou domaines réputés, comme le Condrieu. Mais le rouge y représente plus de 85% de la production.

« La Vallée du Rhône veut mettre du blanc dans son vin »

"Il faudrait aussi oser servir le vin rouge frais. La conception d'un rouge forcément chambré date du 19e siècle. Ce que les nouveaux consommateurs n'apprécient pas, ce n'est pas le tanin, c'est la température de service", affirme M. Chapoutier.

"Sur les grandes tables gastronomiques, il y a de plus en plus de mariages mets/vins avec du blanc", ajoute-t-il.

 

Pour accompagner le "plan blanc", les professionnels disposent d'un SIG (système d'information géographique), qui permet d'identifier des zones de production disponibles "qui pourraient répondre au mieux à nos besoins en blancs", relève l'interprofession.

« La Vallée du Rhône veut mettre du blanc dans son vin »

Ce SIG pourra aider les vignerons à mieux sélectionner les parcelles à forts potentiels "blanc" méritant d'être replantées dans les cépages les mieux adaptés.

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
3 avril 2019 3 03 /04 /avril /2019 10:49

Laissés à l'abandon avec la mécanisation, certains abris de vigneron retrouvent une seconde jeunesse en devenant des cabanes dans les vignes.

 

Les cabanes dans les vignes de Champagne ont la cote : elles sont restaurées, comme l'encourage le Parc naturel régional de la montagne de Reims, ou bien tout simplement construites de toutes pièces.

 

En partenariat avec l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy, la communauté d'agglomération de Châlons-en-Champagne organise du 12 au 24 juillet une université d'été "Architecture et Champagne" pour que des étudiants venus du monde entier conçoivent et construisent six loges à l'ambition écoresponsable.

 « En Champagne, les cabanes dans les vignes sont en vogue »

Depuis le début de l'opération en 2017, 57 participants ont installé 14 loges de vignes contemporaines.

 

Édifiées au XIXème siècle dans les vignobles pour stocker du matériel et s'abriter, ces loges de vigne se font désormais lieu de dégustation.

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
2 avril 2019 2 02 /04 /avril /2019 16:45

Le Saumur est un vin d'appellation d'origine contrôlée produit autour de la ville de Saumur  et il fait partie du vignoble de la vallée de la Loire. La surface est de 1 400 hectares avec 1 000 hectares de vin rouge et 400 hectares de vin blanc.

Les deux cépages principaux sont le chenin  (vin blanc) et le cabernet franc (vin rouge).

 

C'est au IVème siècle que la vigne se développe dans cette région sous l'impulsion de Saint Martin et ses disciples.

Au Xe siècle, grâce au développement des voies de communication, les vignobles de la Loire et donc de Saumur se développent.

Château de Saumur

Château de Saumur

Lorsque Henri II, Comte d’ Anjou, accède au trône d'Angleterre en 1154, le vignoble angevin connaît un véritable essor.

À partir de 1789, la Révolution française a des effets dévastateurs sur le vignoble angevin, à travers les guerres de Vendée. La crise du phylloxera touche durement le vignoble à la fin du 19ème siècle. Création de l'AOC en 1936.

 

Ce vignoble a été classé AOC par le décret du 22 novembre 1999 (qui abroge le décret du 31 décembre 1957, le premier décret relatif à l'appellation étant celui du 14 novembre 1936).

 

Il couvre environ 1 400 hectares sur 20 communes de Maine-et-Loire (28 communes pour les vins blancs), 9 de la Vienne et 2 des Deux-Sèvres.

La répartition couvre 1 000 hectares pour les vins rouges et 400 hectares pour les vins blancs. Le volume de production représente 55 000 hectolitres pour les rouges et 21 000 pour les blancs.

Vins du Domaine Th. Germain

Vins du Domaine Th. Germain

Depuis le 12 octobre 2009 le Saumurois est un sous-ensemble de l'Anjou et, à ce titre, les vins produits dans le Saumurois peuvent prétendre aux appellations Anjou à l'exception des vignes produisant du Saumur-Champigny.

Le Saumur blanc peut également être produit sur les parcelles classées en Saumur-Champigny.

 

Les terrains ont pour particularité d'être sédimentaires, avec des terres blanches de craie tuffeau, siliceux, sableux et argileux.

Le Climat est tempéré avec une influence océanique.

Vignes de Saumur

Vignes de Saumur

Partager cet article
Repost0
6 février 2019 3 06 /02 /février /2019 11:48

Fitou vient d’obtenir la reconnaissance par le Comité national de l’INAO (Institut national de l’origine et de la qualité) de sa nouvelle délimitation d’appellation communale, ce qui la place en haut de la pyramide des vins du Languedoc.

Mais si les vignerons parlent d’ores et déjà de "cru Fitou", l’INAO appelle à la réserve.

 

Fitou, la doyenne des appellations rouge du Languedoc, reconnue en 1948, monte d’un cran dans la pyramide des vins du Languedoc. Elle devient appellation communale.

Ainsi revalorisée, elle se positionne au-dessus de l’AOC Corbières qui devient sa sous régionale. La base de la pyramide demeurant l’appellation régionale socle Languedoc.

« Fitou obtient l’appellation communale »

La publication du cahier des charges modifié au Journal Officiel scellera d’ici quelques semaines ce nouveau statut.

 

Distinction difficile à apprécier pour le consommateur car Fitou ne change pas de nom pour autant.

"Le processus de hiérarchisation est assez complexe et dépend de la construction historique de chacune des appellations, explique Laurence Rouzaud, ingénieur territorial INAO sur l’antenne de Perpignan. À la différence par exemple des dénominations géographiques complémentaires Languedoc "La Clape" ou "Pic Saint-Loup", qui se sont affranchies de l’appellation mère pour devenir AOC à part entière, Fitou ne change pas de nom."

« Fitou obtient l’appellation communale »

Le véritable changement pour les Fitou s’observe sur le terrain, avec une délimitation parcellaire révisée sur les 9 communes de son aire géographique : sur 2500 hectares revendiqués en AOC Fitou, seuls 8,5 ha seront déclassés.

En revanche, l’aire de délimitation globale passe de 15.458 hectares retenus en 1948, à 8.225 hectares. Une coupe franche de 47% de garrigue principalement.

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
4 février 2019 1 04 /02 /février /2019 10:09

Une barrique tout en cristal, rivets compris. À l'intérieur, 225 litres de Sauternes. Cette pièce unique au monde, signée des ateliers Lalique, orne depuis quelques semaines le château Lafaurie-Peyraguey en Gironde, dont elle célèbre les 400 ans.

 

La barrique en cristal, exposée au château  Lafaurie-Peyraguey à Sauternes, a la taille et la forme d'une barrique bordelaise, pèse près de 400 kilos une fois remplie du précieux vin liquoreux de Sauternes. Ses cerceaux sont en cuir.

 

Son fond transparent est illustré d'une reproduction d'une gravure de René Lalique de 1928 intitulée "Femme et raisin", qui figure également sur les bouteilles de ce premier grand cru classé en 1855. Douze corps de métier et deux ans de travail ont été nécessaires pour la réaliser, l'assembler et la décorer dans la manufacture Lalique à Wingen-sur-Moder (Bas-Rhin). Son prix n'a pas été révélé.

« Une barrique en cristal dans les chais du château Lafaurie-Peyraguey »

Cette pièce a été créée à l'occasion des 400 ans du château Lafaurie-Peyraguey, propriété du groupe Lalique et de son PDG Silvio Denz. "L'idée est d'en faire un objet d'exposition pour témoigner de cette convergence entre le cristal et le vin. Du cristal qui habille le vin, c'est une première mondiale", a indiqué David Bolzan, le directeur-général des Vignobles Silvio Denz.

 

"Elle est faite pour être en exposition car trop fragile et trop lourde pour être utilisée. Elle contient le premier millésime que Silvio Denz a fait : 2013", a-t-il poursuivi, et représente une "fusion entre l'or de Sauternes et le cristal d'Alsace", selon le groupe.

 

Cette pièce d'exception est exposée dans un des chais de ce château, qui abrite également un hôtel-restaurant de luxe. Elle a été bénie le 3 décembre 2018 par un prêtre, tout comme la chapelle jouxtant les chais.

« Une barrique en cristal dans les chais du château Lafaurie-Peyraguey »

La barrique est la dernière-née d'une série de pièces uniques en cristal exposées à la vinothèque du château dont une Impériale (bouteille de six litres) et une caisse transparente de six bouteilles.

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2019 2 29 /01 /janvier /2019 10:36

En moins de vingt ans, le cépage français a séduit beaucoup de domaines par ses capacités d’adaptation à des climats difficiles tout en permettant de produire des vins de qualité. Les Chinois le clonent à tour de bras !

 

Lorsque les chercheurs de l’Inra et de Sup Agro Montpellier ont créé le marselan, en 1961, ils ne pensaient certainement pas que ce cépage, issu d’un croisement entre le cabernet-sauvignon et le grenache noir, serait en passe de devenir la star des vignobles chinois un demi-siècle plus tard.

« Les Chinois vont-ils "nationaliser" le marselan ? »

Il faut dire que ses capacités d’adaptation à des climats chauds et secs et surtout à des terres moyennement fertiles sont des atouts majeurs dans des régions de l’Empire du Milieu pas forcément propices à la culture de la vigne.

 

Introduit pour la première fois en Chine en 2001 sur un domaine de la région de Yantai, dans le Shandong, le marselan occupe aujourd’hui quelque 280 hectares.

 

 "Le marselan est sorti de Yantai, la Nappa chinoise, on le rencontre dans plusieurs autres régions. Tout le monde en plante à titre d’essai", confirme Jean-Louis Escudier, chargé de mission à l’Inra, qui revient d’un voyage d’étude du vignoble en Chine.

 

« Les Chinois vont-ils "nationaliser" le marselan ? »

En France, il a été introduit principalement dans le vignoble du Languedoc, de la Vallée du Rhône. On le trouve également, en Espagne ainsi que sur la côte nord de la Californie, en Suisse et en Israël.

 

Il est connu et réputé pour ses raisins de très petite taille, ce qui implique un faible rendement en jus (en moyenne 160kg de vendanges pour 100 litres).

La vinification de ce cépage donne un vin rouge concentré aux arômes épicés et fruités, aux tanins prononcés.

 

Le seul clone actuellement disponible est le numéro 980.

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche