Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 15:38
Mercredi 6 mai 2015 :« Le Languedoc-Roussillon, de jolies pépites à découvrir »

Première région viticole française en volume, le Languedoc-Roussillon est un vaste vignoble qui s'étend des portes de Nîmes, dans le Gard, à la frontière espagnole. On y produit tous les types de vins en appellation d'origine contrôlée (rouges, rosés, blancs, doux et effervescents), ainsi qu'une majorité de vins de pays (indication géographique protégée), à commencer par les "vins Pays d'Oc IGP".

 

La grande diversité des terroirs et le nombre important de cépages utilisés en assemblages donnent une palette très large, des vins fruités et souples aux cuvées de garde.

 

Depuis quelques années, la région a entrepris la hiérarchisation de ses appellations selon une pyramide qui comprend trois niveaux : une appellation régionale Languedoc, des appellations sous-régionales comme Corbières, Saint-Chinian ou Pic-Saint-Loup (en cours de classement), et des appellations communales, actuellement au nombre de quatre.

 

MONTCALMES 2011 – Coteaux du Languedoc – Terrasses du Larzac

Situé sur l'aire d'appellation des terrasses du Larzac, non loin du célèbre village d'Aniane, bien connu des œnophiles pour un autre domaine emblématique : la Grange des Pères, le domaine de Montcalmès produit des vins d'une élégance et d'une finesse remarquables.

 

C'est le travail à la vigne qui conditionne les grands vins, Frédéric l'a bien compris, minimisant le nombre de grappes par pied en vendangeant en vert et en taillant court, tout en gardant une masse foliaire importante.

 

Ensuite, le travail en cave est peu interventionniste, avec un travail par gravité, des macérations longues et un pigeage doux, suivi d'un élevage long en barrique (sans bois neuf) de 24 mois. Perfectionniste et travailleur, Frédéric a d'ores et déjà réussi la reconversion de ce domaine familial dont la production était acheminée à la coopérative locale il y a encore une dizaine d'années.

 

ROC D'ANGLADE 2012 - Vin de Pays du Gard - Languedoc

Domaine viticole Languedocien de 10 Ha situé à Langlade dans le Gard, village renommé pour la finesse de ses vins de garde depuis le XVème siècle. Le vignoble est composé d’une mosaïque de terroirs argilo siliceux sur marnes calcaires. L’exposition dominante est au Nord, conférant aux vins un équilibre et une fraîcheur particulière, dans le respect du fruit.

 

L’objectif est d’exprimer une identité, par une écoute du végétal dans sa diversité, en partageant grâce au vin ce que Baudelaire appelait « un chant plein de lumière et de fraternité ».

Mercredi 6 mai 2015 :« Le Languedoc-Roussillon, de jolies pépites à découvrir »

VIGNES OUBLIEES 2013 - Coteaux du Languedoc

Initiées par Olivier Jullien et Jean Baptiste Granier, les Vignes Oubliées ont vu le jour en 2008 dans les Terrasses du Larzac sous l’appellation Coteaux du Languedoc. Ce négoce-vinificateur achète et vinifie des raisins provenant d’un collectif de paysans travaillant naturellement des petites parcelles sur les contreforts du Larzac.

 

Cette aventure de groupe a vocation à préserver des vieilles vignes d’altitude de délections ancestrales afin de partager le plus longtemps possible les jus qu’elles produisent.

 

CLOS MARIE 2011 - Pic Saint-Loup - Languedoc

Depuis leur installation en 1995 dans le Pic Saint Loup, Christophe Peyrus et Françoise Julien ont enchaîné à un rythme soutenu les expériences indispensables, afin de saisir toutes les nuances de leurs terroirs.

 

Le travail effectué au vignoble fait progresser la finesse des rouges du domaine. Des nuances aromatiques personnelles étoffent désormais les cuvées Simon et les Glorieuses, qui possèdent la garde et la silhouette des grands du Rhône.

Les vins n’ont cessé de progresser et se présentent désormais, dès leur prime jeunesse, sous un jour avenant.

 

DOMAINE LES CREISSES 2012 - Vin du Pays D’Oc - Languedoc

Cette propriété de famille, créée au 19e siècle, vinifie chaque année depuis 1904 dans sa belle et vaste cave Languedocienne. Trois générations s’y succèdent au vingtième siècle. En 1998, Philippe Chesnelong reprend cette tradition familiale avec l’ambition d’exprimer tout le potentiel du terroir et de révéler un grand vin de méditerranée.

 

Il est aidé dans cette entreprise par Louis Mitjavile, son cousin, qui apporte son talent pour la vinification et l’élevage. Au vignoble Bernard Séguier œuvre à chaque évolution avec l’enthousiasme que donne le goût de la perfection.

 

GRANGE DES PERES 2007 - Languedoc - IGP Pays de l’Hérault

Le Domaine de la Grange des Pères donne au Languedoc l'un de ses vins les plus fameux. Laurent Vaillé, qui a fait ses classes chez les plus grands vignerons de l'hexagone (Chave, Dürrbach et Coche Dury) est le propriétaire de cette ancienne et imposante grange qui donne son nom au Domaine. C'est là, dans la cave, que vieillissent en fût les derniers millésimes.

 

Les vignes sont entourées de tous les soins nécessaires et le rendement est volontairement limité aux alentours de 20 à 25 hectolitres à l'hectare, soit 4 à 5 grappes par souche. Toutes les parcelles sont en appellation d'origine contrôlée Coteaux du Languedoc mais du fait de la présence de Cabernet Sauvignon dans son assemblage, ce grand vin n'est pas déclaré en AOC mais en Vin de Pays.

 

En plus du Cabernet Sauvignon minoritaire, entrent dans sa composition environ 40 % de Syrah et 40% de Mourvèdre. Après égrappage, la vinification est traditionnelle sans maîtrise de température sauf au-delà de 35°C. Les cépages sont vinifiés et élevés séparément pendant 24 mois en barrique ou fût de chêne.

Avec le succès, toute la production du Domaine de La Grange des Pères est réservée et contingentée. Souvent les amateurs regrettent le peu de bouteilles qui sont produites chaque année dans ce Domaine de 11 hectares.

 

COMMENTAIRES DE DEGUSTATION

LES VIGNES OUBLIEES 2012

Couleur rouge violacée foncée

Nez fruits noirs (mûres, cassis), pierre, puissant et complexe

Bouche fruitée, tannins présents, un peu court, finale fruitée sur l’alcool

Note : 12,5/20

 

DOMAINE LES CREISSES 2012

Couleur rouge violacée foncée légèrement grenat

Nez champignons sous-bois, poivré, épices

Bouche finesse, équilibre, fruitée, bonne longueur, finale boisée

Note : 13,5/20

 

DOMAINE DE MONTCALMES 2011

Couleur rouge grenat orangée

Nez végétal, peu expressif

Bouche équilibrée, finesse, un peu courte, finale fruitée

Note : 14/20

 

ROC D'ANGLADE 2012

Couleur rouge violacée foncée dense

Nez herbacé sans plus !!

Bouche fade, diluée, manque de corps et tannins, court. Bof, bof !!

Note : 11/20

 

CLOS MARIE 2011

Couleur rouge violacée foncée dense

Nez d’olive noire, tapenade, minéral, complexe et expressif

Bouche trop jeune, tannins et corps trop présents, beau potentiel mais à attendre. Finale sur l’alcool. A revoir !!

Note : 14/20

 

GRANGE DES PERES 2007

Couleur rouge violacée foncée dense

Nez de fruits très murs, caramel, sucre et bois précieux, expressif

Bouche sur les fruits mûrs, fumée, confituré, tannins et corps présents mais équilibrés, très belle longueur et persistance fruitée. Déjà bien mais à attendre.

Note : 16,5/20

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Dégustations 2015
commenter cet article
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 11:01

Et ce n’est pas un poisson d’avril que le Président du Club des Compagnons de la Grappe au Soleil propose à ces membres en ce premier mercredi du mois d’avril mais bien de revenir aux principes de base de la dégustation.

 

Bien sur les exégètes ou les puristes de la langue de Molière pourront toujours nous dire qu'une vraie dégustation à l’aveugle devrait se faire « les yeux bandés », mais vu notre faible niveau de dégustateurs, point besoin de compliquer encore l’affaire, et on se contentera donc de « cacher » les vins.

Verticale du Château de la Rivière - Hommage aux disparus

Verticale du Château de la Rivière - Hommage aux disparus

Il convient de préciser tout d'abord, que la dégustation à l'aveugle obéit aux quatre critères habituellement retenus pour la dégustation d'un vin, à savoir : la couleur, l'odorat, le goût, la longueur en bouche.

 

On peut considérer que la dégustation à l'aveugle est la plus objective des dégustations dans la mesure où le dégustateur ne peut pas se laisser influencer par une étiquette et la renommée du vin qu’il déguste.

 

Pour se faire les bouteilles auront été au préalable recouvertes d'un cache (papier aluminium, chaussette...), ou même carafées, ce qui est encore mieux, et prive d'une information, les petits malins qui lorgnent sur la forme des bouteilles !!

 

Les vins dégustés : "Verticale du Château de la Rivière"

2010

Robe rouge grenat foncée dense et noire

Nez expressif, sous-bois, fruits noirs

Bouche boisée et fruitée, alcool, acidité, longueur moyenne, finale boisée. A attendre.

Note 13/20

 

2009

Robe rouge violacée, foncée et dense

Nez finesse, sous-bois, champignons, truffe, café, complexe

Bouche finesse, élégance, bonne longueur, boisé intégré, équilibre. Bien à boire.

Note : 15/20

 

2005

Robe rouge grenat aux bordures orangées, légère évolution

Nez monolithique, grillé puis boisé et champignons

Première bouche assez dure, voire desséchante, alcool, puis plus d'équilibre avec l'aération, finale sur la torréfaction, café grillé. A boire.

Note : 14/20

 

2003

Robe rouge grenat aux bordures orangées, évolution marquée

Nez superbe, de bois précieux, champignons, torréfaction, café, très complexe

Bouche idem à la bouche, finesse et équilibre, belle longueur, tannins et matière fondus et intégrés. Très bien, à boire.

Note : 16,5/20

 

2001

Robe rouge grenat aux bordures orangées, évolution marquée

Nez sous-bois, champignons, truffe, ghrillé, bois précieux; expressif.

Bouche comme le nez très proche du 2003 avec plus d'évolution, à boire plus rapidement; nonne longueur, finale torréfiée. A boire.

Note : 16/20

 

Chaussettes pour dégustation à l'aveugle

Chaussettes pour dégustation à l'aveugle

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Dégustations 2015
commenter cet article
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 17:13
Mercredi 4 mars 2015 : « Domaine Vincent Dancer, des bourgognes blancs ciselés »

Vincent Dancer est un vigneron discret et mystérieux qu'il est difficile de contacter et qui parle peu de lui. Installé depuis 1996, il cultive 5 hectares répartis dans les appellations Chassagne-Montrachet, Puligny-Montrachet, Meursault, Pommard et Beaune, avec plusieurs 1ers et Grands Crus.

 

Doué et perfectionniste, il a su hisser ses productions dans les sommets de la Bourgogne, notamment avec des élevages minutieux qui mélangent fûts et cuves. Ses origines extérieures à la région seraient, selon certains, une des clés de son succès, car il est arrivé dans la région sans idées préconçues sur l'art et les usages bourguignons. Une autre clé de sa réussite est sa créativité.

 

En effet, Vincent Dancer est photographe et met son appareil au service de la vigne et du vin. Regardez ses photos sur internet : un homme capable de capter de si belles images ne peut produire de mauvais vins !!

(http://www.vincentdancer.com/)

Buttage d'hiver dans Les Chassagne-Montrachet 1er cru Tête du Clos - Photo V. Dancer

Buttage d'hiver dans Les Chassagne-Montrachet 1er cru Tête du Clos - Photo V. Dancer

« Les Grands Charrons », lieu-dit de l'appellation Meursault, occupent un terroir argilo-calcaire constitué de cailloutis et d'alluvions en bas de pente, où le chardonnay se sent particulièrement à son aise. Comme pour la plupart des vins du domaine Dancer, nous en savons peu sur le processus qui va des vignes à la bouteille : vendanges manuelles, double élevage en fûts et en cuves pendant 18 mois.

 

« Les Corbins » est un lieu-dit situé au Nord Est du village de Meursault, sous le Clos du Cromin et aussi à la frontière du Meursault 1er cru « Les Plures ». Les coteaux sont en légère pente et exposés sud-est. Le sol est argilo-calcaire, profond, et caillouteux.

 

« La Romanée » est un 1er Cru situé dans le sud de l'appellation Chassagne-Montrachet, très exactement dans le climat des Morgeots. Il couvre un peu plus de 3 hectares d'un sol de calcaires et de marnes. Le chardonnay est vendangé à la main et la vinification se conclut par un élevage double : 12 mois en fûts puis 6 mois en cuves.

 

« Tête de Clos » est un 1er Cru mitoyen de « La Romanée ».

Vincent Dancer

Vincent Dancer

Les vins dégustés :

 

Meursault « Les Grands Charrons » 2008

Robe blanc jaune reflets dorés brillante & lumineuse

Nez brioché, beurre frais, pain grillé, poire et fleurs blanches

Bouche finesse acidité fraicheur, persistance agrumes. Finale citron et clémentine. Bonne longueur.

Note 14,5/20

 

Meursault « Les Corbins » 2008

Robe identique à celle du 1er

Nez vanille, bois précieux, miel, grillé, plus fin mais moins expressif

Bouche plus sur le gras mais pas pataude car fraicheur et minéralité, rond, notes d’évolution avec des fruits confits. Bonne longueur mais plus impression de déjà à boire que le 1er.

Note : 14/20

 

Chassagne-Montrachet 1er cru « Tête de Clos » 2008

Robe jaune reflets verts brillante & lumineuse

Nez finesse et élégance, fruits confits (poire, fige, pêche) et fleurs blanches. Expressif et complexe

Bouche superbe d’équilibre et finesse, bonne longueur, fraicheur et acidité maitrisées, finale sur les agrumes citron). Superbe à boire et pouvant attendre.

Note : 16/20

 

Chassagne-Montrachet 1er cru « La Romanée » 2008

Robe jaune or dorée, un peu plus évoluée que les vins précédents

Nez sur la finesse et l’élégance comme le 3ème mais avec plus de notes d’agrumes (Mandarine) et une pointe de grillé

Bouche superbe, toujours sur le même registre de la finesse et l’élégance, tout est en place, fraicheur, acidité, minéralité et gras. Très belle longueur et finale confite. On a là un très grand vin blanc.

Note : 17,5/20

 

Meursault 1er Cru « Perrières » 2007

Robe blanc jaune aux reflets vert-argent

Nez finesse et élégance avec des notes de fleurs blanches et agrumes

Bouche éclatante de droiture et finesse, beaucoup de minéralité et fraicheur. Tout est dans l’élégance et l’expression du vin sans artifice. Grande longueur et finale sur les agrumes et fruits confits. Un monstre !!

Note : 18/20

 

Magnifique dégustation avec des Meursaults plus dans la droiture à l’acidité présente et des Chassagne plus dans la finesse et l’équilibre. Sans conteste, Vincent Dancer joue dans la cour des « Grands ».

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Dégustations 2015
commenter cet article
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 15:56
Château de Pibarnon

Château de Pibarnon

Le Château de Pibarnon reste depuis plus de vingt ans, une des, sinon « la référence » de Bandol. Très régulier, capable d’une garde phénoménale, voici un vin que doit posséder tout amateur voulant sortir des sentiers balisés du bordelais ou de la Bourgogne.

 

Une petite route sinueuse mène à travers les vignes jusqu’au Château de Pibarnon, situé sur une colline. Pibarnon domine tout le vignoble et même les villages de La Cadière et du Castelet. C’est de cette vue extraordinaire qu’Henri et Catherine de Saint-Victor sont tombés amoureux, il y a près de 30 ans.

 

Avec l’énergie des nouveaux convertis, ils ont peu à peu agrandi le vignoble d’origine, qui ne comptait alors que 3 hectares et demi. Le domaine compte 50 hectares en exploitation. Domaine de pierres et de roches, gagné sur la colline, le vignoble de Pibarnon s’accroche de restanque en restanque, ces murets de pierre sèche qui délimitent les terrasses, dans un vaste cirque abrité du mistral, orienté au sud-est.

Alliée à l’altitude, c’est la meilleure exposition pour une lente maturation du raisin qui favorise les arômes et la complexité.

De restanque en restanque

De restanque en restanque

Ce vignoble est planté sur un sol triasique, plus ancien de quelques centaines de millions d’années, par rapport aux autres formations locales, caractérisé par un taux de calcaire très élevé. Aujourd’hui géré par Eric de Saint-Victor, Pibarnon produit principalement des vins rouges issus du mourvèdre.

 

Le domaine produit aussi un rosé et un blanc. Sur le terroir exceptionnel du château de Pibarnon, ce cépage, qui entre à 90, voire 95% dans la composition du vin, donne toute sa mesure. A Pibarnon, la tradition est une foi.

 

Les cuvaisons de rouge se prolongent, comme autrefois, pendant trois semaines. Les cuves sont « pigées » chaque jour, travail harassant et presque moyenâgeux, qui permet d’obtenir des robes profondes et un vin de garde, de très longue garde.

 

Les millésimes dégustés :

2009

Robe rouge violacée, dense et foncée

Nez fermé puis de légères notes de fumée, minéral mais pas très expressif

Bouche puissante sur les fruits rouges très murs. Finale un peu court et persistance alcooleuse. Note : 13,5/20

 

2006

Robe rouge grenat foncée, dense

Nez sur les fruits noirs (Mures, cassis et myrtilles). Finesse

Bouche plus souple que le 2009 avec une note minérale. Très agréable et complexe. Bonne longueur et finale fruitée.

Note : 14,5/20

 

2003

Robe rouge grenat tuilée, orangée, marquée par l’évolution

Nez de sous-bois, étable, bois précieux, plus complexe et expressif que les deux premiers Bouche finesse et équilibre avec fruité et corps, belle longueur, tannins fondus mais présents. Finale fruitée et boisée. Superbe vin à boire pouvant encore évoluer.

Note 16/20

 

2001

Robe rouge grenat foncée, dense

Nez d’évolution, fruits noirs surmuris, sous-bois, expressif

Bouche à l’identique du 2003 avec un peu moins de puissance et plus de finesse. Minéralité marquée et bonne longueur. Encore une belle réussite.

Note : 16,5/20

 

2000

Robe rouge grenat tuilée, orangée, marquée par l’évolution

Nez sous-bois, fruits surmuris, café et chocolat, expressif et complexe, superbe

Bouche finesse et équilibre, on retrouve les fruits mûrs et une très belle longueur. La persistance est boisée avec une finale torréfie. Superbe.

Note : 17,5/20

Une verticale de Château de Pibarnon

Une verticale de Château de Pibarnon

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Dégustations 2015
commenter cet article
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 15:46
Mercredi 7 janvier 2015 : « Commencer l’année avec des bulles »

A croire que les Compagnons n’en avaient pas consommé assez pendant les fêtes au point que pour la première dégustation de cette nouvelle année, ils n’ont pas trouvé mieux qu’une horizontale de Champagnes.

Mais au final, cette dégustation fut fort instructive et bien agréable, de quoi lancer 2015 sur de beaux rails.

 

Les vins dégustés :

 

Jean Michel Bouchet & Filles - Cuvée tradition (50% Pinot noir et 50 % Pinot meunier)

Le Champagne Jean Michel Bouchet & Filles est une entreprise familiale qui depuis 4 générations élaborent des champagnes de vignerons. Le domaine se situe dans la Vallée de L'Ardre, entre Reims Epernay et Fismes, et possède une quarantaine de parcelles.

Couleur or jaune. Bulle fines

Nez brioché, amandes

Bouche minérale, sec, finale citronnée, agrumes confits, très agréable à boire.

Note : 14/20

 

Françoise Bedel - Dis "Vin Secret" (86% Pinot meunier, 8% Pinot noir & 6% Chardonnay)

Françoise Bedel règne sur le domaine familial depuis 1979. Une exploitation de 8,4 hectares située dans l’Aube, sur les deux rives de la Marne et sur plusieurs communes (Crouttes-Sur-Marne, Nanteuil-Sur-Marne, Charly-Sur-Marne, et Villiers-Saint-Denis).

La maison Bedel est l’une des pionnières de la biodynamie en Champagne, le domaine s’y est converti intégralement depuis 1998. C’est une maison qui cultive l’exigence et la pureté, en s’appuyant sur un encépagement très largement majoritaire de pinot meunier (78%). Toutes les cuvées vieillissent un minimum de 36 mois dans les caves de la maison, et les raisins ne sont récoltés qu’à parfaite maturité.

Le pressurage est effectué au domaine afin de conserver un total contrôle de l’élaboration du vin. Françoise Bedel a fait très tôt le choix de proposer des cuvées Extra-Brut, des champagnes très peu dosés (sucrés) afin de mettre en avant les caractéristiques du terroir et de la vigne

Couleur vieil or à dorée

Nez de xérès, pruneaux, fruits confits

Bouche sur des notes d’évolution, fruits surmuris, limite oxydatif, mais fraicheur. Un Champagne de table !!

Note : 13/20

 

Champagne Mailly – Blanc de noirs – Grand cru (100% Pinot noir)

La coopérative fut fondée en 1929 par vingt-trois viticulteurs, ce qui leur valut d’ailleurs un boycott de la part des grandes maisons de négoce qui ne fut levé qu’après-guerre. L’originalité de cette coopérative est de n’accepter que des raisins du grand cru Mailly.

Sur 324 communes de la Champagne, seules 17 portent le nom prestigieux de grand cru, et Mailly, au cœur de la Montagne de Reims, en est un. Tous les Champagnes sont donc mono crus, avec des assemblages éventuels entre les millésimes et entre les cépages pinot noir et chardonnay (le pinot meunier est interdit dans les grands crus).

Couleur vieil or, bulles très fines

Nez bombons anglais, pain grillé, épices, sous-bois, très expressif et complexe

Bouche superbe, tout en finesse et élégance, effervescence délicate, belle finale sur les fruits confits. Bien

Note 15,5/20

 

Champagne DELAMOTTE 1999 – Blanc de blancs (100% Chardonnay)

Une des plus anciennes maisons de champagne. C'est la petite sœur des champagnes Salon et elle bénéficie du même savoir-faire artisanal.

François Delamotte a fondé la maison à Reims en 1760, son fils, Alexandre, achetant quelque temps plus tard une maison et des caves à Mesnil-sur-Oger où Delamotte est toujours installé. Delamotte est un spécialiste du chardonnay, ce qui s’explique aisément par sa localisation à Mesnil-sur-Oger, dans la Côte des Blancs.

Couleur jaune or aux reflets verts, bulles fines.

Nez superbe qui rappelle celui d’un grand Bourgogne blanc (Brioche, pain d’épice, fleurs blanches, etc.)

La bouche est à l’identique, superbe d’élégance, des bulles de grande finesse, texture onctueuse et persistante. Finale sur les fruits confits. Superbe. Un Champagne à découvrir pour ceux qui ne connaissent pas !!

Note : 17,5/20

 

Pierre Gimonnet et fils – Cuvée Spécial Club de collection 2002 (100% Chardonnay)

Depuis la moitié du 18e siècle, les Gimonnet sont vignerons. A l'époque, ils livraient leurs raisins à des maisons de négoce. Les choses changèrent dans la période de l'entre-deux-guerres, quand Pierre Gimonnet décida de se lancer dans la vinification.

Depuis, la maison a pris de l'ampleur pour couvrir aujourd'hui 28 hectares de chardonnay dans la Côte des Blancs, avec des parcelles dans les Premiers Crus Cuis et Vertus et dans les Grands Crus Cramant, Chouilly et Oger.

La Cuvée Spécial Club de Collection 2002 de la maison Pierre Gimonnet et Fils est le fleuron de la gamme. C’est un blanc de blancs composé essentiellement de chardonnay venant des terroirs de Cramant, un terroir classé grand cru.

Sur ces parcelles, la moitié des vignes ont plus de 40 ans et les deux doyennes ont 80 ans. 20 à 30% des raisins proviennent du vignoble de Cuis, lui aussi situé sur la Montagne de Reims, mais classé 1er Cru. C’est une cuvée qui met en avant la superbe année 2002, l’une des meilleurs en Champagne.

Couleur jaune or aux reflets verts, bulles fines.

Nez puissant, sur des notes de sous-bois, de fruits jaunes et de vanille.

La bouche est dense mais tout en finesse et élégance. La texture est crémeuse avec des notes fruitées portée par une belle minéralité. La finale est persistante. Superbe.

Note : 18/20

 

La nouvelle année de dégustation des Compagnons a été lancée de belle manière avec ces beaux Champagnes. Rendez-vous, le mercredi 4 février pour un voyage à Bandol avec une verticale de Château de Pibarnon.

Mercredi 7 janvier 2015 : « Commencer l’année avec des bulles »
Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Dégustations 2015
commenter cet article
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 14:04

Chaque premier mercredi du mois, les Compagnons se réunissent pour partager leur passion du vin autour d'un thème, découverte d'un terroir, les vins d'un propriétaire ou d'un château, dégustation verticale pour apprécier un vin sur différents millésimes ou encore dégustation horizontale afin d'apprécier les qualités d'un même millésime chez des propriétaires différents.

Chateau-de-Pibarnon.JPG 

Le Clémentin : « Le petit Pape du Château Clément »

2008

2006

2004

2002

1990

 

Le vignoble Australien : « Elargir ses horizons »

Yalumba « Barossa » 2002

Yalumba « MGS » 2002

Yalumba « The Menzies » 2000

Domaine Terlato & Chapoutier « Malakoff » 2005

Leeuwin Estate 2000

 

Domaine Denis Mortet : « Hommage à un grand Monsieur »

Gevrey-Chambertin « En Motrot » 2000

Gevrey-Chambertin « Vieilles Vignes » 2001

Gevrey-Chambertin « Combe du Dessus » 2000

Gevrey-Chambertin « Au Vellé » 2003

Gevrey-Chambertin « Les 5 terroirs » 2004

 

Almaviva : « Un chilien aux accents médocains »

2003

2001

2000

1999

1996

Domaine-Trimbach.JPG 

Domaine Trimbach : « Une référence en Alsace »

Cuvée Fréderic Emile 2009

Gewurztraminer Réserve 2007

Pinot Gris Réserve Personnelle  2008

Riesling 2012

Pinot Gris Réserve  2011

 

Château d’Ampuis : « Merveilleux Côte Rôtie »

2008

2006

2004

2001

2000

 

Languedoc-Roussillon : « De jolies pépites à découvrir »

Domaine de Montcalmès 2011

Roc d’Anglade 2012

Les Vignes Oubliées 2012

Clos Marie «  Les Glorieuses » 2011

Domaine Les Creisses 2012

Grange des Pères 2007

Languedoc-Roussillon.JPG 

Domaine Jean-Luc Colombo : « Toute la qualité des vins du Rhône »

Saint-Joseph « Les Lauves » 2010

Croze-Hermitage « Les Fées Brunes » 2010

Côte-Rôtie «  La Divine » 2010

Cornas « Terres Brulées » 2010

Cornas « Les Ruchets » 2010

 

Château de Pibarnon : « Voyage à Bandol »

2009

2006

2003

2001

2000

 

Bordeaux : « Les Seconds vins ou comment faire de l’ombre aux Grands »

Le Petit Mouton 1998

Les Carruades de Lafite 1998

Les Forts de Latour 1998

Petit Cheval 1998

Virginie de Valandraud 1998

 

Domaine Vincent Dancer : « Des bourgognes blanc ciselés »

Meursault « Les Grands Charrons » 2008

Meursault «  Les Corbins » 2008

Chassagne-Montrachet « Tête de Clos » 2008

Chassagne-Montrachet « La Romanée » 2008

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Dégustations 2015
commenter cet article

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche