Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 17:25

Curry--poisson-et-crevette.JPGVoici une recette sans complication mais diablement parfumée pour accompagner un vin blanc, d’un Côte du Rhône blanc ou Riesling.

N’ayez pas la main trop lourde sur le curry pour profiter pleinement du vin.

 

Préparation : 5 min

 

Cuisson : 15 min

 

Ingrédients pour 4 personnes :

·         16 crevettes roses

·         8 noix de Saint-jacques

·         300 g de filet de julienne

·         160 g de saumon

·         30 Cl de lait de coco

·         Un petit morceau de gingembre frais

·         2 gousses d'ail

·         1 petit morceau de piment doux

·         1 CS de curry

·         Le jus d'un citron

·         Sel, poivre du moulin

·         Huile d'olive

·         1 petit bouquet de coriandre

 

Préparation de la recette

 

Peler l'ail et le gingembre et les placer dans le petit bol du robot avec le piment doux et la coriandre.

Mixer par à-coup jusqu'à obtention d'un hachis.

 

Faire revenir sur feu vif les noix de Saint-jacques avec un peu d'huile, 1 min de chaque côté.

 

Les retirer et remplacer par le hachis et 1 CS d'huile d'olive. Faire revenir pendant 1 min tout en remuant puis saupoudrer de curry.

 

Ajouter le lait de coco, le jus de citron et les poissons coupés en morceaux.

Saler, poivrer et laisser cuire sur feu doux pendant 10 min.

 

Ajouter les noix de Saint-jacques et les crevettes et poursuivre la cuisson 3 à 5 min.

 

Servir avec du riz.

 

L’accord :

  • Côtes du Rhône blanc (Saint-Joseph ou Condrieu)

·         Un Riesling

·         Un Tavel (pour les allergiques au vin blanc)

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vin et cuisine
commenter cet article
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 02:30

Tarte-banane-et-coco-au-rhum.jpgVoici une recette plutôt simple à réaliser, peu coûteuse et dont le mariage avec une Vendanges Tardives ou Sélection de Grains Nobles s’impose.

 

Ingrédients :


. 1 pâte brisée
. 3 œufs
. 10 cl de lait
. 25 cl de crème fraîche
. 80 g de noix de coco râpé (fraîche ou déshydratée)
. 7 bananes
. 1 gousse de vanille
. 100 g de sucre de canne
. 10 g de beurre
. 1 ou 2 petits verres de rhum

Préparation :


Garnissez le moule avec la pâte brisée.
Dans un saladier, mélangez le sucre, les œufs, le lait, la crème et la noix de coco.

Coupez votre gousse de vanille en 2 dans le sens de sa longueur.
Raclez l'intérieur de cette demi-gousse à l'aide de la lame de votre couteau pour en extraire les graines. Ajoutez ces graines de vanille au mélange.

Incorporez au mélange un ou deux petits verres (selon les goûts) de rhum vieux AOC Martinique.


Faites cuire 6 bananes dans le beurre. Attention les bananes ne doivent pas devenir de la compote, elles doivent seulement être ramollies.
Ajoutez les bananes cuites au mélange.
Remplissez le moule et décorez avec des rondelles de banane.
Saupoudrez de sucre de canne.

Faites cuire à four chaud à 200 °C pendant environ 1h.
Après 40 minutes, il suffit de surveiller la cuisson afin que la tarte soit bien dorée.

La vérification de la cuisson se fera à l'aide d'une pointe de couteau.
Cette dernière doit rester bien propre et la composition de la tarte ne doit pas coller ou venir se déposer sur la pointe.

L’accord :

·         Gewurztraminer en vendanges tardives ou sélection de grains nobles.

·         Un Quarts d Chaume

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vin et cuisine
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 21:15

Tartare-de-melon-et-concombre.jpgUn tartare frais et original, à servir à l'apéritif ou bien en entrée qui se mange toute seule.

 

Préparation : 15 min

 

Ingrédients pour 4 personnes :

·       1 melon

·       1 concombre

·       200 g de feta nature

·       le jus d'un citron vert

·       2 cuillères à soupe d'huile d'olive

·       1 bouquet de menthe

·       sel, poivre

 

Préparation de la recette

 

Lavez et découpez le concombre en quatre dans la hauteur.
Épépinez et coupez-le en dés.

Épluchez, épépinez, taillez le melon en dés.

Mélangez le concombre, le melon et la feta coupée en dés.
Ajoutez le jus de citron et l'huile.
Salez, poivrez et mélangez délicatement.

Remplissez quatre ramequins avec la préparation.
Tassez et retournez sur les assiettes.

Parsemez de menthe ciselée et servez frais.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vin et cuisine
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 22:49

Le-melon.jpgLe Melon (Cucumis melo) est une plante herbacée annuelle originaire d'Afrique intertropicale, appartenant à la famille des Cucurbitacées et largement cultivée comme plante potagère pour son fruit comestible très savoureux, sucré et parfumé.

 

Il ne faut pas le confondre avec le « melon d'eau » (pastèque), mais cette expression désigne aussi certaines variétés de melons à chair blanche.

 

Le fruit est généralement volumineux, de forme ovale ou ronde et porte sur sa peau des divisions nettement dessinées. Sa peau est plus ou moins lisse, ou bosselée, côtelée, brodée ou galeuse, sa couleur varie de tous les tons du vert au jaune en passant par le blanc. La pulpe de couleur jaune à orangé est très juteuse et très parfumée à maturité.

 

En 2011, plus de 650 variétés de melons sont inscrites au catalogue européen des variétés cultivées.

Il existe plusieurs types de melon :

 

  • Melon brodé : forme ronde, écorce liégeuse en relief, chair orangé. Sa peau épaisse avec du relief le caractérise.

  

  • Melon cantaloup : chair orangée, forme ronde, écorce lisse. Originaire d'Asie mineure et introduit en Italie à la Renaissance puis largement cultivé en France (Charentes, Lot-et-Garonne, Tarn-et-Garonne, Gers, Vaucluse et Bouches-du-Rhône) à partir du XVIe siècle. Le fruit est rond, l'écorce lisse ou "écrite" (c'est-à-dire présentant une formation liégeuse de faible intensité) vert clair, jaunissant légèrement à maturité, avec des lignes de suture (sillons) plus foncées, il pèse environ 1 kg. La chair est orangée, sucrée, juteuse et très parfumée.

  

  • Melon Galia : forme ronde, peau brun orangé, chair émeraude.

 

·         Melon d'Espagne

 

·         Melon Honeydew : Aussi appelé melon miel. Le fruit est rond, l'écorce est lisse, blanc gris. Il pèse 2 kg. La chair est verdâtre (parfois orangée dans certaines variétés récentes). Ce type à maturation non climatérique produit un fruit de bonne conservation. Il est cultivé aux États-Unis, en Amérique, en Australie et en Asie. Il dérive de l'ancienne variété "Blanc d'Antibes d'hiver".

 

Les principaux pays producteurs sont la Chine (qui produit à elle seule plus de 50 % de la production mondiale soit 15,1 millions de tonnes), la Turquie et l'Iran (1,2 million de tonnes chacun), l'Espagne, les États-Unis, la Roumanie, l'Égypte et l'Inde.

 Le-melon-tresse.jpg

Un bon melon doit être lourd (signe qu'il est gorgé de sucre), exhaler une odeur typée (le humer du côté de l'auréole) qui est signe de maturité.

Trop forte, cette odeur est signe de sur maturité.

Dans le cas du melon de Cavaillon la présence d'une craquelure voire d'un détachement du pédoncule, est un signe de maturité, mais cela ne concerne pas tous les types de melons.

 

Un bon melon lisse ou brodé doit avoir 10 tranches (9 est un signe de non maturité), bien marquées par un trait vert bleuté. La plupart des melons commercialisés en France ont un taux de sucre garanti.

 

Pour certains gastronomes, la présence d'une large auréole à la base du fruit, est un signe de qualité, indiquant un melon « femelle ».

Ce n'est pas vrai, la largeur de l'auréole est seulement un indicateur concernant la variété. Elle n'a rien à voir avec la qualité gustative, et de toute façon les melons ne sont pas sexués (ce sont des fruits).

 

Le melon se conserve mieux dans un placard ou une cave fraîche qu'au réfrigérateur.

 

Les fruits mûrs se mangent crus, soit en entrée, soit en dessert. On peut aussi les cuire pour en faire des compotes et des confitures.

 

Battu par l'Atlantique et bercé par la mer des Caraïbes, c'est en Grande-Terre en Guadeloupe et à Sainte Anne en Martinique que le melon Philibon mûrit.

Cueilli dès les premières heures du jour, il est sélectionné à la main puis conditionné. Ce melon à l'écorce jaune tranché de vert bleuté et à la chair très orangé (riche en carotène ou provitamine A) est expédié le soir même par avion chez les grossistes.

 

24 heures plus tard, sa fraîcheur et sa qualité réchauffent les tables de métropolitains et des européens où il est présent de décembre à fin mai.

 

Le melon Philibon est de type charentais, variété appelée également cantaloup. Sa peau maillée de stries blanches peut être lisse ou légèrement bosselée.

 

Régalez-vous!!

 

Et pour commencer, voici un bien délicieux Smothie melon, carotte et miel de Martinique proposé par Prisca du blog Ma cuisine créole.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vin et cuisine
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 09:52

Acras-de-legumes.jpgDemain c’est déjà vendredi saint et comme chaque année l’heure est venue de préparer les traditionnels acras de légumes.

 

Voilà une petite recette offerte par Blomma du blog « Une plume dans ma cuisine ».

 

Pour environ 50 acras

250 g de farine – 200 g de giraumon (potiron) - 100 g de choux - 2 carottes
1 petit verre d’eau
2 œufs
1/2 sachet de levure chimique (ou 2 cuillères à café)
1 oignon
4 cives et 1 piment fort
1 piment végétarien
1 branche de thym
4 branches de persil, sel et poivre

 

Préparation

Avec une râpe ou un robot, râpez le giraumon, les choux et les carottes.

 

Mettez la farine dans un grand bol, ajoutez l’eau, le sel, le poivre puis battez au fouet pour obtenir une pâte assez compacte, mais lisse. Ajoutez ensuite les 2 œufs entiers et mélangez à nouveau.

 

Hachez finement les cives, le thym, l’oignon, le persil et les piments, en prenant bien soin d’enlever les graines du piment fort. Ajoutez tout cela à la pâte, ainsi que les légumes râpés, puis la levure, et mélangez.

 

Chauffez l’huile de friture. Déposez délicatement dans l’huile très chaude des petits tas de pâte formés à l’aide d’une cuillère à café (mais attention, l’huile ne doit pas non plus être trop chaude, sinon les acras vont brûler à l’extérieur et ne seront pas cuits à l’intérieur).

 

Retournez les acras à mi-cuisson (quand ils sont bien dorés d’un côté). Égouttez sur du papier absorbant et dégustez aussitôt.

 

Pour l’apéritif avec un ti’punch (Dans un verre un peu rhum blanc AOC Martinique, du sucre et du citron vert). Avec modération pour le ti’punch pas pour les acras.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vin et cuisine
commenter cet article
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 15:12

Osso-Buco.jpgA quelques heures de notre dégustation de vins italiens, nous ne pouvions faire l’impasse sur ce succulent plat dans l’espoir d’inspirer le cuisinier en charge du repas qui accompagnera notre dégustation et ainsi constater en direct le mariage réussi entre ces deux « produits » mais auquel, comme le conseille d’ailleurs Philippe Faure-Brac dans son livre « Saveurs complices des mets et des vins », vous pouvez aussi opposer avec bonheur un Bandol comme le Château de Pibarnon.

 

Pour avoir testé l’association avec un 2005, je vous confirme qu’ils vont bien ensemble. L’Osso Bucco étant assez goûteux pour adoucir la puissance du Pibarnon celui-ci ayant la force nécessaire pour ne pas être écrasé par le plat.

 

Préparation : 30 min

 

Cuisson : 1h à 1h20

 

Ingrédients pour 8 personnes :

  • 8 osso bucco soit 1,5 à 1,8 kg de jarret de veau avec os
  • Huile
  • Farine
  • 200 g de carottes
  • 200 g d'oignons
  • 50 g de céleri branche
  • 4 gousses d'ail
  • 1 bouquet garni

 

 

 

 

 

 

  • 2 dl de vin blanc (20 cl)
  • 3 dl de fond de veau (30 cl)
  • 3 dl de sauce tomate (30 cl)
  • tomate concassée
  • 1/2 zeste d'orange
  • 1/2 zeste de citron
  • persil haché
  • Sel et poivre 

Préparation de la recette

Dans un sautoir, faire chauffer un peu d'huile.

 

Fariner les tranches d'osso bucco et les saisir dans l'huile chaude. Cuire les tranches sur les deux faces.

 

Tailler la garniture aromatique (carottes, oignons et céleri) en fine brunoise. Ajouter ces légumes à la viande.

 

Mélanger et faire suer quelques minutes.

Déglacer au vin blanc, laisser réduire et mouiller au fond de veau. Ajouter la sauce tomate, le bouquet garni et l'ail haché.

 

Mélanger et faire bouillir à feu vif quelques instants.

 

Couvrir et cuire au four à 200°C pendant 1 heure à 1h20. Remuer de temps en temps en cours de cuisson et vérifier que la sauce ne réduise pas trop.

Si nécessaire, ajouter un peu d'eau en cours de cuisson.

 

Emincer finement les zestes et les blanchir rapidement.

 

Au terme de la cuisson, sortir du four les Osso Bucco. Retirer le bouquet garni et rectifier l'assaisonnement. Ajouter les zestes blanchis et bien mélanger. Réserver au chaud jusqu'au moment de servir.

 

Dresser en décorant avec quelques rondelles de citron et en nappant de sauce.

Chateau-de-Pibarnon.jpgRecette de www.meilleurduchef.com

 

Château de Pibarnon 2005

Je vous livre là mes souvenirs car il y a déjà quelques temps que nous avons bu cette bouteille.

Vin carafé presque trois heures avant le repas car on craignait "sa" puissance
on a effectivement un vin puissant mais équilibré sur des arômes d'olives noires et de garigue (herbes), un peu de poivre.
en bouche, il y a des fruits mûrs, de la minéralité, de la fraîcheur pour éviter que l'ensemble ne soit trop lourd ou pataud. Une bonne longueur et un finale sur l'olive.
Un vin déjà agréable mais qui révélera tous ces qualités dans les années à venir.

 

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vin et cuisine
commenter cet article

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche