Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 00:15

Sables-aux-epices-1.jpgDes petits sablés bien épicés pour mettre un peu de chaleur dans cet hiver bien rigoureux ou du piquant pour la Saint-Valentin de ceux qui ont la chance d’être sous des climats plus cléments.

A déguster avec un verre de Vendanges Tardives ou Tokaji.


Pour une vingtaine de sablés :
 175 g de farine
 150 g de beurre ramolli
 60 g de sucre blanc + 30 g de sucre roux
 1 jaune d’œuf
 1 cuillère à café d’extrait de vanille
 2 cuillères à café de gingembre
 1/2 cuillère à café de cannelle
 1 / 2 cuillère à café de clous de girofle en poudre
 1 pincée de sel.


PREPARATION

Préchauffer le four à 180°C.

 

Battre le beurre et le sucre jusqu’à obtenir une consistance mousseuse. Incorporer la vanille, les épices (gingembre, cannelle, girofle), puis mélanger.

Ajouter ensuite la farine, puis le jaune d’œuf.

Laisser la pâte reposer 30 mn au réfrigérateur.

 

Sortir la boule de pâte du réfrigérateur et l’étaler sur la plaque de travail (épaisseur environ 1/2 cm).

Découper avec un emporte-pièce ou un verre retourné les sablés.

 

Les placer sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, et laisser cuire de 10 à 12 mn dans le four chaud. Saupoudrez d’un peu de sucre roux à la sortie.

 

Régalez-vous avec un verre de vin.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vin et cuisine
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 11:55

Crepes.jpgC’est la chandeleur aujourd’hui ! Voilà une petite recette originale qui devrait vous saliver ainsi que vos convives.

Et pour les accompagner, je vous proposer de partir assez classiquement sur une Vendanges Tardives mais pourquoi pas un Jurançon moelleux du Domaine Cauhapé ou un Monbazillac du Château Tirecul La Gravière

 

Préparation : 10 m

 

Repos : 30 mn

 

Cuisson : 20 mn

 

Pour 6 personnes :

Pour les crêpes :
 85 g de farine
 17 cl de lait
 1 œuf
 1 cuillère à soupe de rhum vieux AOC Martinique
 1/2 cuillère à café de gingembre
 huile

 

Pour la garniture :
 3 bananes
 beurre
 2 cuillères à soupe de sucre de canne
 2 cuillères à soupe de rhum
 noix de coco râpée

 

Dans un saladier, faire un puits avec la farine. Mettre l’œuf et un peu de lait.

 

Mélanger avec un fouet et ajouter du lait progressivement jusqu’à épuisement en mélangeant. Ajouter le rhum, le gingembre et mélanger.

 

Laisser reposer au minimum 30 minutes.

 

Faire chauffer sur feux fort une crêpière. Une fois bien chaude, badigeonnez avec un essuie tout imbibé d’huile.

 

Verser une petite louche de pâte, laissez cuire jusqu’à ce que les bords de la crêpe se décollent et retourner la crêpe avec une spatule (la première a tendance à être une catastrophe). Huiler la crêpière dès que les crêpes collent.

 

Eplucher les bananes, les couper en petits morceaux.

 Cauhape.jpg

Faire fondre un peu de beurre dans une poêle, ajouter les morceaux de bananes et le sucre de canne.

 

Laisser caraméliser quelques minutes, et faire flamber au rhum vieux. Saupoudrer de noix de coco râpée. Réserver.

 

Présentation : servir les crêpes directement avec la préparation à la banane, ou réaliser des makis en roulant la crêpes autour de la préparation.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vin et cuisine
commenter cet article
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 23:36

Tartare-d-avocats-aux-pommes.jpgUn tartare frais et original, plutôt simple et rapide à faire et que l’on dégustera accompagné d’un Saint-Véran, un Macon ou d’un sylvaner.

C’étaient les tous derniers avocats du jardin. On aura été gâté cette année en quantité et surtout qualité. Snif !! Il faudra attendre l’année prochaine.

 

Préparation : 25 min

 

Ingrédients pour 4 personnes :

 

Pour le tartare :

·       2 gros avocats

·       2 pommes golden

·       1 boîte de thon au naturel (130 g) égoutté

·       6 cuillères à soupe de citron pressé

·       2 cuillères à soupe d'huile d'olive

·       2 pincés de sel et de poivre

 

Pour donner de la couleur :

·       1 tomate

·       1 concombre (le plus droit possible)

 

Vinaigrette au jus d'orange :

·       1 cuillère à soupe de moutarde

·       6 cuillères de jus d'orange

·       4 cuillères d'huile d'olive

·       1 pincée de sel et poivre

 

Préparation de la recette

 

Eplucher les pommes et les avocats. Les mettre dans le mixer, y ajouter le thon égoutté, le citron, l'huile d'olive, le sel et le poivre puis mixer le tout afin d'obtenir une purée.
Mettre au frais, laisser reposer 30 minutes.

Préparer la vinaigrette : mélanger la moutarde avec le jus d'orange puis la monter avec l'huile d'olive. Assaisonner avec le sel et le poivre.

Préparer la déco : peler et couper la tomate en petits dés, les mettre au frais.

Pour le concombre : avec un économe faire des grandes lamelles. L'éplucher en longueur puis recommencer et arrêter lorsque vous arrivez au cœur. Le tourner et recommencer l'opération.

Couper le reste en petites tranches, mettre le tout au frais.

Sortir le tartare et les autres préparations.

Dresser le tout dans les assiettes. Commencer par 2 cuillères à soupe de vinaigrette dans le centre de chaque assiette puis dresser le tartare avec les lamelles de concombre pour faire comme un ramequin ou à l’aide d’un emporte-pièce (plus simple).

Pour la décoration, mettre les dés de tomates tout autour, napper les dés de vinaigrette et poser des rondelles de concombre sur le bord de l’assiette.

  

 

L’accord :

·         Un Saint-Véran

·         Un Macon

·         Un Sylvaner

 

 Nous, on l’a accompagné avec un Chenin d’’Afique du Sud « Spier ».

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vin et cuisine
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 23:29

Conte.jpgAprès le chèvre et le bleu (ici), puis les fromages à croute fleurie (ici) continuons nos pérégrinations des accords vins et fromages.

 

Il existe une vaste palette de fromages à pâte pressée, qu’elle soit cuite ou non. Il s’agit, entre autres du Beaufort, du Comté, des tommes de Savoie, des Vosges, d’Abondance, etc.

 

Le terme à pâte pressée se dit d'un fromage dont le caillé est pressé au moment du moulage afin d'éliminer le maximum de lactosérum, puis laissé à l'affinage.

 

Le terme non cuite (Tomme de Savoie ou du Jura, Chaussée aux Moines, Gouda, etc.) se dit d'un fromage dont le caillé n'a subi aucun chauffage au moment de son tranchage.

 

Pour les fromages à pâte pressée cuite ou pâte dure (Emmental, Comté, Beaufort, Gruyère) après pressage, le caillé est chauffé à 65 °C puis laissé à l'affinage.

 

Ils sont affinés douze mois, dix-huit mois, vingt-quatre mois, trente-six mois et ils peuvent être servis à leur optimum toute l’année.

 

Les meilleurs accords vin et fromage dépendent de la jeunesse ou de l’évolution du fromage. 

Au contact du vin, un comté jeune ne se comporte pas comme un comté âgé, une tomme de Savoie jeune ne réagit pas comme une tomme de sept à huit mois.

 

Lorsqu’ils sont jeunes, ces fromages peuvent être servis avec des vins blancs avec un peu d’évolution, de trois ou quatre ans, des cuvées ayant perdu leurs arômes primaires au profit de notes secondaires ou tertiaires, avec des touches miel, plus complexes et persistantes.

 

Il faut choisir des vins dotés d’une belle acidité, tout en tenant compte de l’âge des protagonistes Un beaufort jeune s’accordera avec un côte-du-jura sur les millésimes 2007 à 2009, tandis qu’un beaufort vieux se mariera mieux avec un vin plus mature (2001 ou 2002).

 Vin Jaune

Vin jaune et Comté, pas forcément…

Les vins jaunes conviennent mieux pour les fromages ont été longuement affinés.

Par exemple, un comté dix-huit mois, donc relativement jeune encore, se conjuguera subtilement avec un vin blanc d’Arbois non oxydatif.

En revanche, dès que le comté est plus vieux, mieux vaut servir un vin jaune.

 

Le saint-nectaire et vin….rouge

Ceux qui ont lu mes précédents billets ne vont pas en croire leurs papilles et ce dire, soit, enfin « il a été touché par la grâce ou la raison » ou alors « il a totalement perdu la boule, le pauvre vieux, voilà qu’il ne souvient même plus de ses fondamentaux ».

Et bien non, rassurez-vous tout va bien pour moi mesdames, messieurs les mauvaises langues car il vrai que ce fromage, à pâte pressée non cuite, offre très certainement le plus bel accord qui soit entre fromage et vins rouges.

 

Oh le fou, voilà qu’il incite en conjuguant vin rouge au pluriel !!

Et bien oui, car cette association si parfaite fonctionne quelle que soit la région d’origine du vin.

 

Le saint-nectaire offre un goût maîtrisé et une douceur qui respectent l’identité du vin rouge, son goût et ses arômes.

Ce fromage supporte les tannins (la dureté) du vin rouge, offrant un joli contraste sans altérer sa personnalité.

Une fois la croûte enlevée, on peut très bien servir un saint-nectaire avec un grand cru classé de Pauillac ou de Saint-Julien du dizaine ou quinzaine d’années qui a déjà atteint une certaine maturité mais possède encore pas mal de vigueur (tannins et matière).

 

Si vous servez votre fromage avec des tranches de pain grillé, celui-ci va relever le côté toasté du Bordeaux qui provient de son élevage en fûts de chêne tandis que les notes de sous-bois, d’humus, de boite à cigares (arômes secondaires et tertiaires du vin qui commence à évoluer) seront amplifiées par le fromage qui absorbera le côté tannique du vin sans le dénaturer.

Un régal !!!

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vin et cuisine
commenter cet article
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 11:39

Beaune-du-Chateu-2003.JPG

Beaune du Château 2003 - 1er cru - Bouchard Père et Fils, du grand en devenir.

La robe blanc jaune vert reflets or

 

Le nez est toasté (bois de l’élevage), beurré, pain d’épices et des fleurs blanches, nez très caractéristique du Chardonnay Bourguignon, classe et élégance.

 

La bouche est aussi sur le boisée (jeunesse), toastée (sans excès), gras de l’élevage (pas équerrant)  car l’ensemble est bien équilibré  avec une finale sur la confiture de clémentine et les fruits exotiques.

 

Déjà fort agréable aujourd’hui, ce Beaune du Château est un grand vin blanc en devenir. Attendre au moins cinq ans en cave

Ce vin a merveilleusement accompagné de bouchées à la reine au lambi.

 

Le lambi est un mollusque (gastéropode) que l’on trouve en Mer des Antilles

 

Bouchard Père et Fils fût fondée en 1731, ce qui en fait l’une des plus anciennes maisons de Bourgogne. En proie à des difficultés financière, la maison fût vendue en 1995 à la Maison Champagne Henriot.

 

Bouchard Père et fils possède une impressionnante collection de propriétés en Côte d’Or : Corton, Corton-Charlemagne, Chevalier-Montrachet Beaune Les Grèves La Vigne de l’Enfant Jésus ou encore Clos Vougeot.

 

En outre, la société est propriétaire de petites parcelles de Gevrey-Chambertin, Aloxe-Corton, Savigny Les Beaune, Pommard, Meursault et Nuits-Saint-Georges.

Le-Lambi.JPG 

Depuis le rachat par la Maison Henriot, une attention particulière est portée à tous les détails, vignes, sols et vinification sont surveillés améliorant encore la qualité des vins proposés.

 

Bouchées à la Reine au lambi

Pour 4 personnes

4 croûtes de bouchées

350 g de lambi

75 g de beurre

2 verres de vin blanc

1 verre de bouillon de poisson

1 oignon

1 cuil. à soupe de farine

Muscade

Sel, poivre

 

Préparation

Faire cuire le lambi dans de l’eau légèrement salé avec une gousse d’ail. La chair du lambi est assez ferme, voire un peu dure, il faut compter 30 à 40 minutes pour qu’il soit bien cuit et devienne tendre.

 

Faire fondre le beurre dans une sauteuse, faire revenir l'oignon émincé. Quand il a pris une jolie coloration, mouiller avec un verre de vin blanc et ajouter le lambi taillé en petits cubes (1 cm de côté).

Salez, poivrez, couvrez et laissez cuire 2 à 3 minutes.  

Bouchees-a-la-Reine.JPG

Faire fondre une noix de beurre dans une casserole à fond épais et versez-y la farine en tournant.

Mouillez avec un verre de vin blanc et le bouillon de poisson. Faites cuire jusqu'à épaississement, salez, poivrer et ajouter la muscade.

Mélangez la sauce et le lambi.

Remplissez chaque bouchée de garniture et réchauffez-les 15 minutes

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vin et cuisine
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 19:50

Thon aux épicesRapide et facile à préparer, voici un plat qui vous emportera dans une explosion gustative. Choisir un vin blanc avec du caractère, un Gewurztraminer sera le premier choix.

 

Préparation : 5min

 

Cuisson : 4min

 

Ingrédients :
v 4 steaks de thon
v 1 CS de paprika
v ½ CS de curcuma
v ½ CS de gingembre moulu
v 1 CC de muscade moulue
v 1 CC de sel
v 1 CC de poivre 5 baies
v 8 tranches d’ananas
v 1 CS de vinaigre ou citron
v 2 noix de beurre
v Sel & poivre

 

Préparation de la recette
Faites mariner les steaks de thon dans une marinade pour poisson durant deux heures au réfrigérateur.

Dans un bol, mélangez les épices. Essorez les poissons puis roulez-les dans le mélange afin qu’ils soient bien panés.

 
Dans une poêle antiadhésive faire fondre le beurre sans le faire brûler. Faites cuire les steaks 2 minutes de chaque côté. Ils doivent être mi-cuits.

Mettre le thon dans un plat et réservez.

Dans la même poêle encore chaude, faites cuire les tranches d’ananas trois minutes de chaque côté. Déglacez au vinaigre ou au jus de citron.

 

Pour le dressage, placez une tranche d’ananas au centre de l’assiette et disposez une tranche de thon par-dessus, accompagné d’un riz basmati ou d’un gratin de cristophines.

 

L’accord :
Un Gewurztraminer
Un Hermitage blanc
Un Vouvray sec  

 

Pour nous, ce fut un SAINT-JOSEPH « Lieu-dit Saint-Joseph » 2008 E. Guigal. Robe blanc vieil or reflets verts, brillante et lumineuse. Nez boisé fin, beurre frais, légèrement lacté, finesse. Bouche sur l’acidité et la minéralité mais équilibrée, finale citronnée, encore jeune avec peu de gras. Il avait assez de puissance pour résister au plat.

 

(Recette de Prisca sur www.macuisinecreole.fr)

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vin et cuisine
commenter cet article

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche