750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2020 3 09 /09 /septembre /2020 11:51

La robe est d’un rouge grenat orangé qui commence à être marquée par l’âge.

 

Le nez évolue sur des arômes de tabac, de sous-bois, de torréfaction et animal. Puis on a des notes de meubles anciens et cigare. Un nez puissant et complexe.

 

La bouche est tout en équilibre, les tannins et le corps sont fondus en un ensemble agréable sur des goûts de sous-bois et tabac avec une belle longueur et une finale soyeuse et torréfiée.

« Château Troplong-Mondot 2004, un Saint-Emilion grand cru »

Un très beau vin qui a encore un joli potentiel d’évolution.

Très agréable avec une cuisse de canard confit.

 

Boudé par la critique à sa sortie en primeur, 2004 s'avère pourtant aujourd'hui d'une très belle qualité pour les grands vins rouges.

 

Le mois de juin, beau et sec, est propice à une floraison rapide, avec un décalage minime entre les cépages.

 

Le temps relativement clément se poursuit en juillet, mais se dégrade considérablement à partir du 15 août, avec une insolation insuffisante et une pluviométrie excessive. La probabilité d'un millésime tardif et trop abondant inquiète la profession, mais à l'instar de 2002, une première moitié de septembre magnifique provoque un retournement de situation spectaculaire.

Le Château Troplong-Mondot

Le Château Troplong-Mondot

Etabli sur le point culminant de l’appellation, ce domaine de 43 hectares constitué d’un seul tenant bénéficie d’une exposition et de conditions géologiques idéales. La diversité unique de ses sols se révèle à travers des vins puissants et élégants, complexes et précis.

Partager cet article
Repost0
2 juin 2020 2 02 /06 /juin /2020 12:00
« Limoux - Occursus 2015 - Toques & Clochers  »
La robe est d’un rouge rubis intense avec des nuances violettes.
 
Le nez présente des arômes de cerise et de fruits noirs puis quelques notes fumées et vanillées provenant de son élevage en barrique.
 
La bouche est ronde et structurée sur des fruits noirs type cassis. Elle est ponctuée par des notes épicées, légèrement poivrée et des tanins très fins.
 
Au final, on a là un vin fruité plutôt élégant qui reflète son terroir. Et bien qu’il soit de 2015, il possède un joli potentiel de garde
 
18€ à l’ilot vins.
« Limoux - Occursus 2015 - Toques & Clochers  »

Occursus, en latin, signifie la rencontre. C’est un assemblage de Merlot, Cabernet-Sauvignon, Cabernet Franc, Syrah, Grenache et Malbec, provenant de parcelles âgées de plus de 20 ans et d’un sol argilo calcaire de Limoux.
 

Toques et Clochers est une fête gastronomique organisée par les vignerons du Sieur d'Arques afin de promouvoir les différents terroirs du vignoble limouxin.

 

Elle se déroule lors du week-end des Rameaux autour de Limoux et Saint-Hilaire chaque année depuis 1990. Elle consiste à regrouper dans un village de la région un ensemble de producteurs de vins et un célèbre chef cuisinier pour organiser une vente de vin. L'argent récolté permet de restaurer l'église du village organisateur.

 
Partager cet article
Repost0
23 avril 2020 4 23 /04 /avril /2020 11:17

La robe est d’un joli rouge rubis.

 

Le nez présente des arômes de violette, de pétales de rose, d'épices et de cerise rouge.

 

La bouche est sur un corps moyennement corsé, souple et satiné, les tannins fondants entièrement dissimulés dans un noyau fruité savoureux.

 

Une bouteille agréable à déguster, a qui on peut juste reprocher un manque de longueur.

« Vosne-Romanée 2016 - Domaine Arnoux Lachaux »

Domaine Arnoux Lachaux

Charles Lachaux vinifie depuis 2012 au domaine familial, qui possède un patrimoine impressionnant avec, entre autres, trois premiers crus de Vosne et pas moins de quatre grands crus.

 

En quelques années, il a radicalement changé le style des vins qu'affectionnait son père Pascal. Finis les extractions et les élevages qui graissent les vins, on recherche maintenant des cuvaisons courtes, et les fûts neufs ont drastiquement diminué.

Partager cet article
Repost0
17 avril 2020 5 17 /04 /avril /2020 10:57
« Château de Tours 2014 - Vin de pays du Vaucluse (IGP) - E. Reynaud »

La robe est d’un rouge orangé, pelures d’oignons, marquée par l’évolution. Je suis un peu surpris car je ne m’attendais pas à cela !!

 

Le nez est sur des notes de fruits rouges confits, de la réglisse, torréfaction et qui confirme l’évolution de la robe

 

La bouche est très agréable, tout en finesse et équilibre car les tannins sont fondus. La finale est fruitée ce qui apporte de la fraicheur. A boire sans attendre car il a atteint son apogée.

« Château de Tours 2014 - Vin de pays du Vaucluse (IGP) - E. Reynaud »

Pour vivre heureux vivons cachés. Ce dicton populaire pourrait être celui d'Emmanuel Reynaud, qui dirige aujourd'hui le Château Rayas, et qui est à l'origine du très recherché vin du même nom, un Châteauneuf-du-Pape 100% grenache, distribué au compte-gouttes à quelques chanceux à travers le monde.

 

Château Rayas est le plus connu des trois ­domaines d’Emmanuel Reynaud, qui ­produit la cuvée classique et Pignan, issu d’une parcelle du domaine.

Château de Fonsalette est à 30 km au nord de ­Châteauneuf-du-Pape. Ce domaine en ­appellation Côtes-du-Rhône est le fidèle petit frère de Rayas : 10 hectares exposés nord eux aussi, accolés aux bois, battus par le mistral froid, qui produisent des vins dans le même esprit de finesse et d’une qualité également ­admirable.

 

Depuis 1989, Emmanuel Reynaud commercialise les vins d’une troisième ­propriété achetée par la famille dans les ­années 1930 : le domaine des Tours, à 10 km de Rayas, du côté du Ventoux.

Partager cet article
Repost0
6 avril 2020 1 06 /04 /avril /2020 12:40

Voilà deux beaux flacons qui ont su rester bien confinés en cave pendant une dizaine d’années et donner ainsi le meilleur d’eux-mêmes.

 

Grand Orgue Chignin Bergeron

La robe est d’un jaune doré marquée par l’âge

 

Le nez est sur des notes de champignons, de noix, de bois précieux, avec une pointe de brioche.

 

La bouche est superbe, agréable, bel équilibre et bonne longueur, tout est en place. A boire sans attendre.

« Grand Orgue 2008 & Château Haut-Marbuzet 2008, les bienfaits du confinement »

Château Haut-Marbuzet

La robe est d’un rouge grenat avec les bordures orangées et des dépôts

 

Le nez est expressif et complexe sur des notes de sous-bois, de champignons et torréfaction

 

La bouche est superbe, équilibrée, sur des tannins et matière fondus mais équilibrés, avec beaucoup de finesse. La finale est sur des arômes fruités et d’épices. Superbe à boire avec encore du potentiel.

Partager cet article
Repost0
3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 12:26
« Les Granières de La Nerthe 2014 - Châteauneuf-du-Pape »

Une robe rouge pourpre avec à peine quelques touches orangées sur le bord du disque.

 

Un nez de fruits noirs évoluant vers la réglisse, le zan, le menthol, puis des notes torréfiées et d’épices.

 

Une bouche soyeuse presque veloutée sur les fruits rouges et noirs dans une structure charpentée mais à la matière fine et profonde. Une fraicheur finale qui donne une bonne longueur et une grande persistance sur de magnifiques arômes torréfiés, chocolat et épicés.

 

Une très jolie bouteille avec un potentiel d’évolution jusqu’à ses dix ans.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche