Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 13:01

Mas de Daumas GassacCouleur rouge pourpre, foncée et dense.  

Dès l’ouverture, il présente un profil aromatique agréable avec des notes de fruits noirs mûrs (cassis et groseille) enveloppés d’une belle trame torréfiée (chocolat et café), l’élevage est bien dosé et intégré.

 

Il fait par ailleurs preuve de profondeur et d’une structure relativement complexe.

En bouche, l’équilibre est indéniable, avec de nouveau de beaux fruits mûrs, fondu, et un tout début d’évolution avec l’apparition d’arômes plus sous bois, humus.

La longueur est correcte avec une belle persistance sur des arômes torréfiés.

On reconnaît la présence du cabernet sauvignon mais sans les notes de poivron.

 

Ce vin se présentait en magnum, dégusté une demi-heure après l’ouverture, il a été tout de suite agréable à boire puis sa complexité aromatique et son équilibre en bouche se sont affirmés au fur et à mesure de l’oxygénation et tout au long du repas (cuisine indienne).

Mariage plutôt réussit avec cette cuisine dont les épices se sont confrontées harmonieusement à la chaleur et la structure du vin.

 

Le Mas de Daumas Gassac ( http://www.daumas-gassac.com/  ) est sans doute un des vins les plus connus de la région, principalement du fait de la personnalité hors norme de son fondateur, Aimé Guibert, qui a été un des personnages haut en couleurs du film de Jonathan Nossiter, Mondovino.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 14:47

Chateau-Gazin-1990.JPGLa robe est d’un rouge grenat pourpre, tuilée, dense et profonde. Le nez est marqué par les fruits noirs mûrs, du bois précieux, du havane et du fumé.

En bouche, on retiendra la finesse de l‘ensemble, les tannins et le corps sont fondus ce qui donne un ensemble agréable sur des goûts de sous bois et de champignons, un peu musqué. Un seul reproche, en étant très strict, serait un léger creux en milieu de bouche mais la longueur et la persistance finale sont de bons alois.

 

Pour conclure, un vin qui a bien évolué au cours de ces vingt années. On gardera les autres bouteilles en cave pour voir comme il continue à vieillir.

Bouteille ouverte une heure avant sans passage en carafe.

 

Avec 26 hectares, Château Gazin est l’une des plus grandes propriétés de l’appellation et un encépagement très typé (90% de merlot, 7% de cabernet sauvignon et 3% de cabernet franc) représentant ainsi parfaitement les vins de Pomerol.

Pour la petite, voire la grande histoire, il faut savoir qu’en 1970 Pétrus s’est agrandi par acquisition de 5 hectares appartenant à Château Gazin.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 15:37

Dominus 2000La robe est d’un rouge grenat pourpre, très légèrement orangée, dense et profonde. Le nez est marqué par les fruits noirs murs, du bois précieux, du havane et du fumé, du sous bois, complexe et puissant. Plus le vin s’oxygène plus le nez se développe

 

En bouche, la première attaque est puissante mais tout se met rapidement en place corps, tannins, alcool, le bois de l’élevage se fondent dans un ensemble de grande classe, de bonne longueur avec une finale et persistance sur le bois précieux et le havane qui ne cesse de nous émerveiller au fur et à mesure de l’aération. Un grand « bordeaux ».

Très agréable à boire aujourd’hui mais avec un grand potentiel de garde.

 

Dominus appartient à Christian Moueix, par ailleurs propriétaire d'un « modeste » domaine du Libournais Pétrus.

 

La Napa Valley se situe en Californie, au Nord-est de San Francisco.

Dominus se trouve dans le tiers Sud de la Vallée, au pied des montagnes Mayacamas. L’ensemble du vignoble est en fait un lieu-dit appelé Napanook.

La propriété, qui compte 50 hectares environ, est principalement plantée de Cabernet Sauvignon, ainsi que dans le Médoc. En effet, les sols sableux, argileux et graveleux se prêtent à merveille à la culture de ce cépage.

Les autres variétés qui sont cultivées sur les terres de Napanook sont le Cabernet Franc, le Petit Verdot et le Merlot, mais ce dernier n’entre pas dans l’assemblage final.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 11:32

Yquem-en-rayon.JPGOh le scandale, oh le massacre.

Vu sur un rayon de supermarché de la banlieue foyalaise, deux magnums de Château d’Yquem 2004 exposés sans vergogne sous la lumière criarde des spots du rayon entre des bouteilles de rosé de Loire et des Saint Nicolas de Bourgueil.

 

A 648,00 € l’unité, le responsable du rayon vin de ce supermarché qui je suppose, pour ne pas dire je suis sûr, ne doit rien connaître au vin aurait pu avoir un peu plus de respect pour ce divin nectar. Le prix, au moins, aurait du attirer son attention.

Mais surtout pourquoi avoir fait l’achat de ces bouteilles si s’était pour les mettre en valeur de cette façon. Espérons, surtout, qu’il n’y aura pas un client assez fou pour les acheter.

 

Et voilà mis à mal en quelques instants, par un ou des irresponsables, le long et minutieux travail accompli pendant des générations par les propriétaires, la Famille de Lur Saluces, et tous ceux qui dans l’ombre travail au domaine pour « livrer » aux amateurs qui ont eu la chance d’en boire, un vin remarquable, le plus grand vin liquoreux du monde.

 

Il y a parfois de quoi avoir le tire-bouchon vengeur.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 15:04

Clocher-de-Cepie.JPG« Vin, terroir et patrimoine »

L’évènement Toques et Clochers attire chaque année, depuis 1991, plusieurs milliers d’amateurs de vin dans un village d’un des quatre terroirs (Autan, Haute Vallée, Méditerranéen, Océanique), tous regroupés aux alentours de Limoux.

C’est la société “Sieurs d’Arques” qui organise cet événement. (http://www.sieurdarques.com/)

 

Comme son nom l’indique, le but de Toques et Clochers est d’entretenir le patrimoine architectural du village qui l’accueillera, grâce aux bénéfices faits lors des ventes aux enchères de vins.


La robe est d’un blanc clair aux reflets jaune-vert, brillante et lumineuse. Le nez est très marqué chardonnay avec des arômes caractéristiques de beurre, de brioche, de miel, de pêche blanche et de fleurs, de la finesse et de l’élégance.

 

La bouche est elle aussi sur les arômes de pain brioché, de beurre, de bois de l’élevage. Elle est équilibrée, d’une bonne longueur et une persistance sur le gras et le miel avec une pointe de minéralité qui apporte de la fraîcheur à un ensemble plein de droiture.

   

La gamme des vins « Toques et Clochers » est disponible à l’îlot vins à Cluny (0596 60 29 43).

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 13:18

Chassagne-Montrachet-V.-Dancer.JPG« Un Chassagne pure race »

Installé à Chassagne-Montrachet depuis 1996, Vincent Dancer travaille 5 hectares de vignes à Chassagne-Montrachet, Puligny-Montrachet, Meursault, Pommard et Beaune.

Depuis maintenant 10 ans, ses terroirs sont travaillés sans aucun herbicide et le domaine est actuellement en conversion en agriculture Biologique.

Les vins sont élevés pendant 12 à 18 mois sans aucun autre apport oenologique que le souffre. Les mises en bouteilles s'effectuent par gravité et sans filtration.

Il espère ainsi produire des vins proches de leur origine et de leur millésime, afin de préserver leur personnalité et leur diversité.


Robe : Blanc clair aux reflets jaune vert, brillants et lumineux

Nez : Le premier nez est minéral et sur le citron puis arrive des notes de brioche, de beurre, fleurs blanches et de boisé. Complexe et expressif, plus le temps passe et plus il devient puissant.

Bouche : elle est à l’identique du nez, la première attaque est marquée par la minéralité, le citron et le pamplemousse, de la jeunesse et de la fraîcheur. On décide de le passer en carafe et alors le gras se développe, avec des arômes de pain brioché, de beurre, de bois de l’élevage. La bouche est équilibrée, d’une très belle longueur et une persistance entre le citron et le gras. Un vin superbe mais surtout à attendre compte tenu de son potentiel.

Très agréable mariage avec une salade aux coquilles Saint-Jacques pour les uns et des œufs brouillés aux truffes pour d’autres.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche