Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 11:32

Yquem-en-rayon.JPGOh le scandale, oh le massacre.

Vu sur un rayon de supermarché de la banlieue foyalaise, deux magnums de Château d’Yquem 2004 exposés sans vergogne sous la lumière criarde des spots du rayon entre des bouteilles de rosé de Loire et des Saint Nicolas de Bourgueil.

 

A 648,00 € l’unité, le responsable du rayon vin de ce supermarché qui je suppose, pour ne pas dire je suis sûr, ne doit rien connaître au vin aurait pu avoir un peu plus de respect pour ce divin nectar. Le prix, au moins, aurait du attirer son attention.

Mais surtout pourquoi avoir fait l’achat de ces bouteilles si s’était pour les mettre en valeur de cette façon. Espérons, surtout, qu’il n’y aura pas un client assez fou pour les acheter.

 

Et voilà mis à mal en quelques instants, par un ou des irresponsables, le long et minutieux travail accompli pendant des générations par les propriétaires, la Famille de Lur Saluces, et tous ceux qui dans l’ombre travail au domaine pour « livrer » aux amateurs qui ont eu la chance d’en boire, un vin remarquable, le plus grand vin liquoreux du monde.

 

Il y a parfois de quoi avoir le tire-bouchon vengeur.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 15:04

Clocher-de-Cepie.JPG« Vin, terroir et patrimoine »

L’évènement Toques et Clochers attire chaque année, depuis 1991, plusieurs milliers d’amateurs de vin dans un village d’un des quatre terroirs (Autan, Haute Vallée, Méditerranéen, Océanique), tous regroupés aux alentours de Limoux.

C’est la société “Sieurs d’Arques” qui organise cet événement. (http://www.sieurdarques.com/)

 

Comme son nom l’indique, le but de Toques et Clochers est d’entretenir le patrimoine architectural du village qui l’accueillera, grâce aux bénéfices faits lors des ventes aux enchères de vins.


La robe est d’un blanc clair aux reflets jaune-vert, brillante et lumineuse. Le nez est très marqué chardonnay avec des arômes caractéristiques de beurre, de brioche, de miel, de pêche blanche et de fleurs, de la finesse et de l’élégance.

 

La bouche est elle aussi sur les arômes de pain brioché, de beurre, de bois de l’élevage. Elle est équilibrée, d’une bonne longueur et une persistance sur le gras et le miel avec une pointe de minéralité qui apporte de la fraîcheur à un ensemble plein de droiture.

   

La gamme des vins « Toques et Clochers » est disponible à l’îlot vins à Cluny (0596 60 29 43).

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 13:18

Chassagne-Montrachet-V.-Dancer.JPG« Un Chassagne pure race »

Installé à Chassagne-Montrachet depuis 1996, Vincent Dancer travaille 5 hectares de vignes à Chassagne-Montrachet, Puligny-Montrachet, Meursault, Pommard et Beaune.

Depuis maintenant 10 ans, ses terroirs sont travaillés sans aucun herbicide et le domaine est actuellement en conversion en agriculture Biologique.

Les vins sont élevés pendant 12 à 18 mois sans aucun autre apport oenologique que le souffre. Les mises en bouteilles s'effectuent par gravité et sans filtration.

Il espère ainsi produire des vins proches de leur origine et de leur millésime, afin de préserver leur personnalité et leur diversité.


Robe : Blanc clair aux reflets jaune vert, brillants et lumineux

Nez : Le premier nez est minéral et sur le citron puis arrive des notes de brioche, de beurre, fleurs blanches et de boisé. Complexe et expressif, plus le temps passe et plus il devient puissant.

Bouche : elle est à l’identique du nez, la première attaque est marquée par la minéralité, le citron et le pamplemousse, de la jeunesse et de la fraîcheur. On décide de le passer en carafe et alors le gras se développe, avec des arômes de pain brioché, de beurre, de bois de l’élevage. La bouche est équilibrée, d’une très belle longueur et une persistance entre le citron et le gras. Un vin superbe mais surtout à attendre compte tenu de son potentiel.

Très agréable mariage avec une salade aux coquilles Saint-Jacques pour les uns et des œufs brouillés aux truffes pour d’autres.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 11:24

La-Moussiere.JPGRobe or poli aux reflets dorés étincelants. Nez somptueux, frais et embaumant les arômes de miel, de fruits confits et fruits secs (abricot, coing), avec une pointe de citronnelle.

Bouche remarquablement dense, équilibrée, compacte et encore conquérante, aux humeurs minérales et fruits confits du nez. Trame persistante sur le miel et fraîcheur en fin de bouche.  A déguster maintenant !

Joli mariage avec des grosses gambas sautées aux pommes golden puis un poulet aux agrumes.

A essayer également avec un chèvre.

 

Sancerre, c'est d'abord une colline qui surgit, isolée, au milieu d'un calme paysage baignant dans la douce lumière blonde de la Loire.
Bâtie en amphithéâtre sur le versant sud-ouest de la colline, la vieille ville, du haut de ses trois cent douze mètres, domine le paysage et offre un panorama admirable.

C'est ainsi que, dès le XVI ème siècle, et très précisément en 1513, les archives locales mentionnent la famille Mellot. Elle vivait déjà au rythme régulier de la vigne et du vin de qualité.
C'est ainsi qu'actuellement Alphonse Mellot père et fils (respectivement 18ème et 19ème du nom) perpétuent cette vieille tradition viticole.

Le Domaine La Moussière possède une superficie de plus de trente hectares, en un seul tenant.
Son exposition privilégiée à la pointe sud-ouest de Sancerre, son sol calcaire et son sous-sol réunissent tous les éléments nécessaires à la culture de la vigne.

Le Sancerre blanc est le produit d'un cépage noble le sauvignon, petit raisin à grains serrés, dont l'origine est très ancienne. Par sa finesse, son bouquet, son fruit, le Sancerre occupe une place éminente dans la hiérarchie des vins blancs.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 13:35

Verticale de Château Léoville-Barton, 2ème CC – Saint Julien.

 

Le Château naît en 1826, lorsque l'irlandais Hugh Barton achète une partie du vignoble de Léoville. Le domaine comprend 45 hectares en vigne.

Jusqu'à aujourd'hui, Château Léoville Barton est resté la propriété de la famille Barton. Actuellement, Anthony Barton et sa fille Lilian en assurent la gestion.

Encépagement :

  • 72 % cabernet sauvignon
  • 20 % merlot
  • 8 % cabernet franc

 Le vin séjourne 18 à 20 mois dans des barriques de chêne en moyennes neuves à 60 %.

 

En savoir plus : www.leoville-barton.com

Léoville-Barton 

2002

Robe rouge noir violacé, dense, foncé

Nez puissant, lacté, herbacé, tabac puis déjà des odeurs d’évolution café, caramel

Bouche avec beaucoup de tannins, de la matière et du corps, du boisé toasté, un bonne longueur et finale sur le poivron, le tabac blond et de l’alcool, à attendre pour plus de souplesse.

Note : 14/20

 

1992

Robe rouge grenat, tuilée, évolution en bordures.

Nez iodé puis animal, musc, champignons, boisé, évolution

Bouche un peu légère, manque de corps mais un bel équilibre d’ensemble, finale sur l’acidulé, à boire. Avec l’aération et la température, début oxydation.

Note : 13,5/20

 

1989

Robe rouge grenat, dense, foncé, tuilée en bordures

Nez champignons, sous bois, humus, évolution, terre humide, musc

Bouche équilibrée, tannins et matière présents, belle concentration et longueur, finale sur le bois précieux, de la minéralité, du tabac, du fumé, soyeux. Un grand vin à boire dans les deux ans

Note : 18/20

 

1985

Robe rouge grenat, bordures tuilées

Nez très expressif, champignons, truffe, terre humide, café grillé, épices, empyreumatique, fumé du bois, complexe.

Bouche avec beaucoup d’élégance et classe, tannins fondus mais présents, bonne longueur, finale sur le boisé, superbe. Semble avoir plus de potentiel que le 89 même s’il est plus souple en bouche.  

 

Note 17,5/20

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 11:45

Sillage et ConnétableSillage de Malartic 2006 – Pessac Léognan Blanc

2ond vin du Château Malartic Lagravière GC

Belle couleur blanc jaune à reflets verts brillante et lumineuse. Nez très marqué sauvignon avec du citron, du letchi, de la tomate verte. Bouche agréable, de la fraîcheur et de la minéralité, belle longueur, finale citron et pamplemousse et persistance sur le letchi.

Un vin agréable aussi bien à boire maintenant mais à attendre pour voir son évolution.

Beau mariage avec des brochettes de lambi.

Le millésime 2006 est disponible à l’îlot vins autour de 20 €. Il y a un millésime 1999 à Carrefour Génipa mais je n’ai pas goûté.

Le domaine

Le vignoble du Château Malartic Lagravière, d'un seul tenant, couvre 41ha en rouge (50% merlot, 40% cabernet sauvignon et 10% cabernet franc) et 6 ha en blanc (80% sauvignon et 20% sémillon) sur une terrasse de graves.
Datant du 18ème siècle, ce cru classé en rouge comme en blanc connaît une véritable renaissance depuis la fin des années 1990 et son rachat par Alexandre Bonnie.                   

 Le renouveau du Château est dû aux efforts des nouveaux maîtres des lieux qui ont réalisé des investissements importants et notamment l'installation d'une cuverie ultramoderne.            

 Les progrès notables dans la vinification et une sélection nettement plus sévère qu'auparavant ont permis de produire, en blanc comme en rouge, des vins qui comptent désormais au nombre des Pessac Léognan les plus élégants et les plus intéressants.

 

Connétable de Talbot 1999 – Saint Julien

2ond vin du Château Talbot 4ème CC

Robe rouge grenat orangée, commence à être marquée par l’évolution. Au nez les arômes primaires et secondaires ont disparu pour laisser la place aux odeurs tertiaires d’évolution, café, chocolat, sous bois et empyreumatiques. Expressif et complexe. Bouche très agréable, souple et équilibrée, la finesse du Saint Julien, bonne longueur, finale sur le chocolat. A boire.

(http://www.chateau-talbot.com/)

 

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche