Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 11:32
« Chablis 1er Cru Montmains 2006 - Domaine Chanson »

Couleur jaune or à reflets verts, brillante et lumineuse.

 

Nez sur les fruits confits, du brioché et une pointe de boisée.

 

Bouche agréable entre gras et acidité pour un bon équilibre, de la fraicheur, une longueur correcte et une persistance sur les fruits confits et le miel.

 

Un 1er Cru qui aura bien évolué depuis notre première dégustation en avril 2012 et qui peut encore attendre en cave mais pas trop longtemps tout de même !!.

« Chablis 1er Cru Montmains 2006 - Domaine Chanson »

Cette très ancienne maison de Beaune, propriétaire du plus beau vignoble de premier cru de la commune dont le quasi-monopole des Fèves – le plus fin de tous –, avait beaucoup déçu dans les années 1970. Les vins prématurément usés et secs manquaient cruellement de pureté.

 

Depuis les choses ont radicalement changé.

Les vins rouges ont retrouvé une belle robe pourpre, des arômes d'une finesse enthousiasmante. Les blancs ont considérablement gagné en fraîcheur.

 

Les prix ont su rester très raisonnables.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 11:20

Pouilly-Fumé « Indigène » 2007 – Pascal Jolivet

Robe jaune or aux reflets verts

 

Nez superbe d’agrumes confits (mandarine, pamplemousse), pierre à fusil, expressif

 

Bouche vive et souple avec de nouveau en première attaque des agrumes confits et une finale sur le citron, mais bel équilibre, minéralité et fraîcheur, superbe Joli mariage avec une brouillade d’oursins.

 

La Maison Pascal Jolivet a été fondée en 1987 et Pascal Jolivet s’est vite imposé comme l’un des vignerons phares des appellations Sancerre et Pouilly-Fumé.

Pascal Jolivet propose aujourd’hui une très belle gamme de vins issus de sélections parcellaires comme le Sancerre « Clos du Roy » ou le Pouilly-Fumé « Terres Blanches » et de vins issus de la culture biologique comme le Sancerre « Sauvage » ou le Pouilly-Fumé « Indigène ».

 « Indigène 2007 et Château Léoville Barton 1987, deux jolis flacons !! »

Château Léoville Barton 1987

Robe rouge grenat orangée, tuilée, sombre.

 

Nez puissant et complexe de sous bois, havane, champignons et truffe, café grillé.

 

Bouche soyeuse, équilibrée, corps et tannins fondus, un peu court mais belle finesse et très belle persistance sur la torréfaction. Un Saint-Julien tout en finesse à boire.

 

Le Château naît en 1826, lorsque l'irlandais Hugh Barton achète une partie du vignoble de Léoville. Le domaine comprend 45 hectares en vigne. Jusqu'à aujourd'hui, Château Léoville Barton est resté la propriété de la famille Barton. Actuellement, Anthony Barton et sa fille Lilian en assurent la gestion.

Encépagement : 72 % cabernet sauvignon, 20 % merlot et 8 % cabernet franc

Le vin séjourne 18 à 20 mois dans des barriques de chêne en moyennes neuves à 60 %.

 

Deux jolis flacons qui ont agrémenté un agréable déjeuner familial dominical.

 « Indigène 2007 et Château Léoville Barton 1987, deux jolis flacons !! »
Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 11:16

Robe or paille, marquée par les années.

 

Joli nez acidulé (pommes mûres, poire et pêche) avec des nuances de fleurs blanches. Expressif

 

En bouche c'est gras (Fruits mûrs et miel), mais pas lourd car encore de la fraicheur (acidité). Bonne longueur et finale mielleuse. Une très jolie cuvée qui exprime aujourd’hui tout son potentiel et est à son apogée.

 

C’était notre façon de « participer » à la 155ème vente des Hospices.

« Hospices de Beaune - Pouilly Fuissé "Cuvée Françoise Poisard" 2002 - Maison Louis Latour »

Entrées dans le Domaine des Hospices de Beaune en 1994 après la disparition de Françoise Poisard, ces vignes, localisées à Chaintré dans le sud de l’appellation, sont âgées de 35 à 90 ans et réparties sur 3 parcelles.

 

Les Plessys produisant des vins ronds et puissants et Les Robées et Les Chevrières présentant des vins fruités et minéraux.

Superficie : 1,5 hect

Cépage : Chardonnay

« Hospices de Beaune - Pouilly Fuissé "Cuvée Françoise Poisard" 2002 - Maison Louis Latour »

L’AOC Pouilly-Fuissé s’étend sur 760 hectares de pentes abruptes formant un cirque autour de quatre villages : Solutré, Vergisson, Chaintré et bien sûr Fuissé.

L'aire de production se situe au sud de la Bourgogne; elle fait partie du vignoble du Mâconnais, à une dizaine de kilomètres à l'ouest de Mâcon.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 11:46

Robe dorée avec reflets vieil or.

 

Nez, l’évolution se fait sentir avec des arômes tertiaires de fruits confits (abricot et ananas) et de miel d’acacia.

 

La bouche aussi laisse apparaitre l’évolution avec plus de gras et de fruits confits mais il y a toujours de l’acidité et minéralité pour la fraîcheur ainsi qu’une bonne longueur. La finale est confite et commence à donner quelques signes de « fatigue » qui indiquent qu’il faudra boire ce vin assez rapidement.

 

Les dernières bouteilles ne vont pas trainer en cave !!

« Macon Pierreclos « En Crazy » 2007 - Domaine Guffens-Heynen »

En 1976, Maine et Jean-Marie Guffens-Heynen quittent leur Flandre natale pour la Bourgogne. Ce couple de jeunes étudiants se donne une année pour apprendre le français et découvrir le vin.

 

En 1979, ils font l’acquisition de quelques parcelles de vigne sur les hauteurs de Pierreclos. Enthousiastes mais novices ils compensent leur manque d’expérience par une approche quasi instinctive de la vigne et du vin.

 

En effet, si rien dans leur formation initiale ne les prédisposait au travail de la terre ; les Beaux-Arts pour Maine, théâtre et architecture pour Jean-Marie, leur sensibilité et leur créativité alliées à une passion véritable pour le vin font peu à peu d’eux des vignerons au talent reconnu.

 

Aujourd’hui, le Domaine est réputé dans le monde entier tant pour la qualité de ses vins que pour la personnalité atypique de ses propriétaires.

Domaine Guffens-Heynen

Domaine Guffens-Heynen

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 08:45
« Blanc de Blancs 2010 Champagne Julien Chopin »

La robe est de couleur jaune pâle avec des reflets verts et lumineuse. Les bulles sont fines et vives .

 

Le nez évolue sur des notes de craie, de fleurs blanches, de zestes de citron et autres agrumes, puis on va vers des parfums de pomme verte et iodées. On n’a pas les odeurs habituelles du Chardonnay (Beurre, levure, brioche).

 

La bouche est souple sur l’équilibre et la fraîcheur, le tout accompagné d’une belle effervescence. Il est un peu court à notre goût mais la persistance est bonne et la finale est marquée par le minéral et à nouveau des notes fruitées (agrumes) et une sensation vineuse qui donne plus l’impression d’un Blanc de Noirs !!

 

Une très jolie découverte que ce Champagne de la Maison Julien Chopin. Merci Nicole.

Epernay

Epernay

Le Champagne Julien Chopin

La maison est implantée depuis 1947 dans le village de Monthelon situé à 6 km d’Épernay, la capitale du Champagne.

 

Le vignoble se situe dans les Coteaux Sud d’Épernay où le Pinot Meunier est roi (dans les villages de Monthelon, Mancy et Moussy) et dans la Côte des Blancs : pays du Chardonnay (dans les villages de Chouilly, Cuis et Grauves).

 

Les vignes sont cultivées dans le respect des traditions champenoises mais également en pratiquant un système de lutte contre les maladies, afin de protéger l'environnement.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 09:26

Une robe rouge rubis clair

 

Un nez fortement fruité, dans lequel se mélangent des arômes de fruits rouges et noirs.

 

En bouche il est à la fois puissant et charnu sur des saveurs de framboise et autres fruits rouges bien mûrs et croquants. Sa structure est présente car il est encore très pour ne pas dire trop jeune, mais ses tanins sont veloutés et n’agressent pas le palais. La longueur est correcte et la finale fruitée offre une agréable persistance.

 

Vin bu au restaurant au « Ô Vin sur Vingt » pour accompagner un savoureux suprême de pintade aux morilles.

« Mercurey La Framboisière 2013 - Domaine Faiveley »

Le Domaine Faiveley est situé au cœur de la Bourgogne viticole, entre Dijon et Beaune, à Nuits-Saint-Georges. La famille Faiveley, propriétaire de la Maison, a progressivement étendu son domaine et possède aujourd’hui des parcelles dans les plus beaux climats de Bourgogne : Gevrey-Chambertin, Pommard, Volnay, Puligny-Montrachet, Mercurey et d’autres.

 

Comme souvent en Bourgogne, le vignoble est très morcelé, et la superficie moyenne par appellation est d’environ 1 hectare seulement : les productions de chaque vin étant par conséquent très limitées.

 

Le Domaine Faiveley exploite plus de 10 hectares de Grands Crus et près de 25 hectares de Premiers Crus. Parmi ceux-ci, plusieurs climats appartiennent exclusivement à la famille, ce sont des Monopoles.

 

Pour conserver toute leur fraîcheur et leur qualité, les raisins sont pressés et vinifiés sur place, à Mercurey, puis les vins sont amenés à Nuits-Saint-Georges afin d’y être élevés, pour partie en fûts de chêne.

 

L’élevage en fûts, d’une durée de 12 à 14 mois pour ce vin, a lieu dans des caves voûtées du XIXème siècle qui offrent des conditions idéales. Ces fûts, qui proviennent de tonneliers de qualité, ont été rigoureusement sélectionnés pour leur grain fin et leur chauffe légère.

Vignes à Mercurey

Vignes à Mercurey

L'appellation d'origine contrôlée Mercurey est l'une des plus importantes de la Côte Chalonnaise, près de Chalon-sur-Saône.

Les vins de Mercurey bénéficient de cette appellation depuis 1923. Elle comporte en outre 32 climats classés en Mercurey Premier Cru. Le vignoble s'étend sur les communes de Mercurey et Saint-Martin-sous-Montaigu.

 

Le village tire son nom du Dieu Mercure (Dieu du commerce). L'histoire dit qu'un temple y a été édifié en l'honneur de la divinité. Les vignes du Mercurey sont plantées à une altitude comprise entre 230 et 320 mètres, sur un terroir composé de marnes calcaires à l'est et d'une structure jurassique et d'un socle cristallin recouvert de grès à l'ouest.

 

Les quelque 630 hectares de l'appellation produisent annuellement environ 27.500 hectolitres de vin. L'appellation produit des rouges issus du cépage Pinot Noir, et dans une moindre mesure, des blancs 100% Chardonnay.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche