Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 10:46

Certains se souvienent de la « fillette » de Lynch-Bages 1975, qui avait été la première à voyager dans l’espace en compagnie du spationaute Patrick Baudry en 1985.

Aujourd’hui, le designer Octave de Gaulle va encore plus loin, en imaginant une nouvelle forme d’embouteillage du vin… optimale pour les voyages en apesanteur.

 

Jusqu’au 10 avril prochain, le MADD (Musée des Arts Décoratifs et du Design) présente l’exposition « Octave de Gaulle, civiliser l’Espace ».

Le designer, arrière-petit-neveu du Général, s’y interroge sur les bases qui pourraient fonder une véritable ergonomie spatiale. Autrement dit, « emmener au ciel plus que de la survie ». Il a donc créé son propre programme spatial, baptisé Distiller One.

 

Jusqu’à présent, les voyages spatiaux ont été conçus uniquement à des fins scientifiques et militaires. Octave de Gaulle, lui, se projette dans une ère civile de l’espace : il propose des objets, des formes et des lieux qui accueilleront l’humain dans toute sa dimension culturelle.

Bouteille de vin, Haut Bailly 2009, conçue pour l’apesanteur par Octave de Gaulle © Veronika Pertseva – MADD

Bouteille de vin, Haut Bailly 2009, conçue pour l’apesanteur par Octave de Gaulle © Veronika Pertseva – MADD

L’alcool, et en particulier le vin, fait partie de cette dimension, et de ces moments de convivialité qui fondent la vie sociale. Or, dans l’espace, l’absence de gravité fait que les liquides forment des sphères et ne coulent plus.

Pour y remédier, l’ingénierie spatiale a dispensé des petits sachets équipés d’une paille, par laquelle les spationautes peuvent aspirer du liquide.

 

Octave de Gaulle a donc conçu cette « bouteille spatiale » de façon à ce que le vin se déplace toujours en direction du bouchon.

En forme d’anneau, il sera pratique à manipuler et à transporter autour du bras par exemple. La bouteille est à l’effigie du château Haut-Bailly (Pessac-Léognan) puisque celui-ci se trouve être le mécène d’honneur de l’exposition.

Mais c’est avant tout pour son excellence et son savoir-faire que le château de Robert G. Wilmers a été choisi.

 

Octave de Gaulle voulait « un vin de référence, un vin intemporel capable de voyager dans l’espace sans altération d’aspect ou de goût ». Les méthodes culturales de Haut-Bailly, respectueuses d’un terroir qui transcende l’Histoire, correspondaient au souhait du designer.

 

Une seule question demeure : quand cette bouteille s’envolera-t-elle pour l’espace ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

babakitchen 06/04/2016 12:24

ça m'intrigue, comment déguster le vin s'il ne coule pas ?? transvaser le contenu de la bouteille dans des petits sachets ? en tous les cas c'est drôle à imaginer - bonne journée

Bacchus & Dionysos 06/04/2016 16:24

Comme pour boire un autre liquide dans l'espace, la bouteille sera équipée d'une paille.
Bon mercredi

Fabymary POPPINS 04/04/2016 19:41

Insolite cette idée, personnellement je pense que rien en peut être mieux que de déguster un vin dans un VERRE et de bonnes conditions, tester pourquoi pas? mais je suis dubitative, bises

Bacchus & Dionysos 05/04/2016 21:36

Mais pour tester il te faudra prendre un billet pour l'espace. Ce n'est pas ça qui va arrêter Fabymarry!!
Bises

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche