750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 10:44
Mercredi 5 août 2020 : « Domaine Gérard Boulay, mettre en valeur les meilleurs terroirs de Chavignol »

Depuis déjà 40 ans, Gérard Boulay s’emploie avec discrétion, opiniâtreté, précision et surtout un immense talent à mettre en valeur les meilleurs terroirs de Chavignol.

 

La tenue des 10 hectares de vignes du Domaine révèle le niveau d’exigence de Gérard Boulay : travail régulier des sols pour préserver et dynamiser la vie biologique, enherbement des parcelles les plus pentues, comme le Clos de Beaujeu, qui permet en outre de limiter l’érosion, bannissement des pesticides, suppression manuelle des contre-bourgeons pour éviter les vendanges en vert et limiter les rendements, vendanges manuelles.

 

Quant à la vinification et l’élevage : fermentation naturelle, absence de fûts neufs, élevage sur lies sans bâtonnage, passage en cuve pour parfaire l’équilibre du vin, notre « artisan-vigneron » est toujours guidé par la recherche d’une expression authentique de chaque terroir.

Gérard Boulay

Gérard Boulay

Issus de « terres blanches », ces terroirs de marnes kimméridgiennes (les mêmes que l’on trouve à Chablis), ou de caillottes, ces sols calcaires très caillouteux, les vins de Gérard Boulay séduisent par leur élégance naturelle, leur richesse de saveurs, l’équilibre entre le fruit et la fraîcheur minérale que l’on aime dans un grand sancerre, et, au final, leur grande capacité de vieillissement.

 

Un Clos de Beaujeu ou un Mont Damné du Domaine s’épanouira parfaitement après 15 voire 20 ans de garde, ce qui est assez rare en Sancerre.

 

Perché sur un piton rocheux, Sancerre, domine la Loire et son vignoble, réputé dès le Moyen Age. Sur 14 communes s'étend un magnifique réseau de collines parfaitement adaptées à la viticulture, bien orientées, exposées et protégées. Les sols portent des noms locaux: terres blanches" (marnes argilo-calcaires du kimméridgien); "caillottes" et "griottes" (calcaires); "cailloux" ou "silex" (siliceux du tertiaire).

Les caillottes

Les caillottes

Le sancerre est un vin d'appellation d'origine contrôlée produit dans les environs de Sancerre, dans le département du Cher et la région Centre. Il se présente dans les trois couleurs. Ces vins ont été classés en AOC par le décret du 10 novembre 1936 pour les blancs et par le décret du 23 janvier 1959 (modifié par celui du 18 mars 1998) pour les rouges et les rosés.

 

La création du vignoble sancerrois remonterait aux premiers siècles de notre ère.

À partir de 1886, le Sancerrois connut le terrible fléau du phylloxéra, qui détruisit la totalité du vignoble à la fin du 19ème siècle. Les vignerons replantèrent alors dans leurs parcelles en majorité du Sauvignon blanc, cépage particulièrement bien adapté au climat et aux terroirs.

 

Les vins blancs sont issus du seul cépage sauvignon. Les vins rouges et rosés sont issus du cépage pinot noir.

 

Le Sancerre blanc s'accorde bien avec les fromages de chèvre et en particulier avec le Crottin de Chavignol situé dans l'aire de l'AOC, avec des poissons, coquillages et crustacés. Son mariage est parfait avec des entrées chaudes légèrement épicées.

Les Monts damnés, à Chavignol

Les Monts damnés, à Chavignol

Les vins dégustés :

 

Sancerre Tradition 2016

Robe blanc clairs légers reflets dorés

Nez expressif agrumes pamplemousse et fruits confits

Bouche agréable, équilibrée sur des notes de fruits, agrumes, avec une bonne longueur et une persistance sur la fraicheur. Belle entrée en matière.

Note : 13/20

 

Sancerre « Clos de Beaujeu » 2016

Robe blanc clair légers reflets verts-dorés

Nez expressif fruits confits, mandarine

Bouche agréable, finesse et équilibre sur note fruitées, belle longueur et jolie fraicheur avec finale acidulée et fruitée. Bien

Note : 13,5/20

 

Sancerre « La Côte » 2016

Robe blanc clair légers reflets verts-dorés

Nez floral, fleurs blanches, expressif puis notes fruits confits

Bouche agréable, belle finesse et équilibre entre fraicheur et gras de fruits confits. Belle longueur, persistance fruitée. Très bien

Note : 14/20

 

Sancerre « Comtesse » 2016

Robe blanc clair légers reflets verts-dorés

Nez buis, agrumes et floral, très fin

Bouche superbe, finesse et équilibre entre tous les éléments, très belle longueur, fraicheur et finale fruits confits. Très bien

Note 15,5/20

 

Sancerre « Monts Damnés » 2016

Robe blanc clair légers reflets verts-dorés

Nez buis, fruits confits, miel, superbe et expressif

Bouche grandiose, équilibre fruité et fraicheur, très grande longueur, finesse, finale fruitée. Du très, très grand.

Note : 17,5/20

 

 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2020 2 30 /06 /juin /2020 08:15
Mercredi 1er juillet 2020 : « Domaine Bernard Baudry, à la découverte de l’appellation Chinon »

Bernard Baudry est issu d’une famille de vignerons basés à Cravant (Bourgogne, Franche-Comté). Avant de fonder son domaine, il se forme à la viticulture à Beaune, puis œuvre en tant que conseiller viticole, pendant cinq années, au laboratoire de Tours auprès de Jacques Puisais.

 

Le domaine Bernard Baudry voit le jour en 1975 avec 2 hectares de vignes. L’exploitation s’agrandit en 1982 et culmine à 30 hectares. La diversité des nouveaux terroirs (graviers, calcaires sableux, argilo-calcaire) invite le vigneron à effectuer des vinifications parcellaires.

Mercredi 1er juillet 2020 : « Domaine Bernard Baudry, à la découverte de l’appellation Chinon »
Mercredi 1er juillet 2020 : « Domaine Bernard Baudry, à la découverte de l’appellation Chinon »

Son fils Matthieu Baudry entame lui ses études dans le Mâconnais, puis dans le Bordelais. Il séjournera une année en Californie avant de rejoindre le domaine Bernard Baudry en l’an 2000.

 

Bernard Baudry recherche la dimension soyeuse et ciselée des chinons, tout en restant au plus près de leur expression de terroir.

Cette démarche, qu’il poursuit désormais avec son fils Matthieu, se double d'une certification bio.

Une philosophie qui leur inspire aussi la plantation de vignes non greffées, franches de pied depuis dix ans (à la suite des plantations des années 1980 de Charles Joguet), et l’implantation sur de nouveaux terroirs oubliés, tel l’excellent Clos Guillot à Chinon.

Domaine  Baudry Clos Guillot

Domaine Baudry Clos Guillot

Leur "Croix Boissée" (terroir argilo-calcaire de Cravant-les-Coteaux), bâti pour la garde, possède un supplément de velouté et parfois de sucrosité dans les années chaudes. Cette cuvée prend naturellement la tête des grands rouges de Touraine.

 

Domaine  Baudry La Croix Boissée

Domaine Baudry La Croix Boissée

Les vins dégustés :

 

Chinon « Les Granges » 2017

Robe rouge foncée presque noire, dense

Nez fruits rouges mais pas expressif (poivron)

Bouche avec belle fraicheur, fruitée et acidité, longueur moyenne et finale légèrement amère. A attendre

Note 13/20

 

Chinon « Les Grézeaux » 2016

Robe rouge grenat foncée légèrement tuilée

Nez notes de sous-bois, fruits rouges, poivron

Bouche agréable, finesse, belle longueur et finale fruitée. Bien déjà à boire mais pouvant attendre.

Note : 14,5/20

 

Chinon « Clos Guillot » 2015

Robe rouge grenat foncée légèrement tuilée, dépôts

Nez sous-bois et champignons, fruits confits

Bouchée fumée, bois de l’élevage, puis notes fruitées, bonne longueur, finale fruitée avec persistance acidulée. Bien

Note : 14,5/20

 

Chinon « Croix Boissée » 2015

Robe rouge foncée presque noire, dense

Nez sur notes fruitées mais plutôt fermé

Bouche tannins serrés voire astringents, bu beaucoup trop tôt, à attendre pour voir évolution.

Note : 13/20

 

Chinon « Croix Boissée » 2013

Robe rouge foncée presque noire, dense

Nez sous-bois et champignons, fruits confits

Bouche puissante tannins présents mais déjà plus fondus que pour le 2015, belle longueur avec finale fruitée. Si plus agréable à boire, il faut l’attendre plusieurs années pour apprécier tout le potentiel.

Note : 15/20

 

 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2020 1 02 /03 /mars /2020 11:36

Propriété de la famille Tempier depuis 1834, le vignoble obtenait sa première médaille d’or dès 1885 sous l’impulsion de l’aïeule Léonie qui fit construire la première cave.

Situés au cœur de l’Appellation Bandol, les 38 hectares du domaine Tempier s’étagent sur plusieurs parcelles  entre mer et pentes escarpées inondées de lumière.

Tempier est l’une des rares maisons de vignoble et de famille de la moitié du 19ème siècle à avoir conservé toute son authenticité. Ici, au domaine, on vit, comme depuis toujours au rythme des saisons, des travaux de vignes, des vendanges.

 

Mercredi 4 mars 2020 : « Le domaine Tempier à Bandol »

Le domaine Tempier est constitué d’une mosaïque de terroirs dont les principaux sont La Migoua au Beausset-Vieux, la Tourtine et Cabassaou au Castellet et la bastide au Plan du Castellet.

La bastide est l’âme du domaine dont les grands cyprès flottent comme les mâts d’un navire sur les vignes qui l’entourent, mais c’est aussi l’âme de la famille Peyraud.

Lucien Peyraud, « le précurseur du Mourvèdre » sera aux commandes de Tempier de 1941 à 1982. Lui succèderont ses deux fils François et Jean-Marie puis Daniel Ravier, aujourd’hui directeur du domaine.

Mercredi 4 mars 2020 : « Le domaine Tempier à Bandol »

Les vins dégustés :

 

Bandol Blanc 2016

Couleur blanc reflets or vert, brillante & lumineuse

Nez floral, miel et légèrement boisé

Bouche agréable, équilibré entre acidité er fuité, belle longueur, finale sur les agrumes et fruits confits (gras) avec de la fraicheur. Bien

Note : 14/20

 

Bandol 2014

Couleur rouge foncée dense

Nez un peu fermé quelques notes boisées et sous-bois

Bouche équilibrée sur les fruits rouges confits, bonne longueur, finale acidulée, cerise et boisée. A attendre.

Note : 13,5/20

 

Bandol « Migoua » 2014

Couleur rouge foncée dense

Nez de fruits noirs avec des notes boisées

Bouche sur bel équilibre et finesse, belle longueur, persistance et finale fruitées (pruneaux) avec de la fraicheur (alcool - 14,5°). Très bien à boire et à attendre.

Note 14,5/20

 

Bandol « Tourtine » 2014

Couleur rouge foncée dense

Nez confit (cerise et pruneaux)

Bouche finesse, agréable, bel équilibre et bonne longueur, finale acidulée et fraicheur, persistance fruitée. Très bien à boire et à attendre.

Note : 15/20

 

Bandol « Cabassaou » 2014

Couleur rouge foncée dense

Nez fermé

Bouche un peu marquée par âge ou oxydation, plus souple avec des notes tertiaires (sous-bois et champignons). Bonne longueur mais donne impression d’un vin à boire.

Note : 13,5/20

Mercredi 4 mars 2020 : « Le domaine Tempier à Bandol »
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2020 5 31 /01 /janvier /2020 11:25

Le Côtes-du-Rhône est une AOC située sur les rives droite et gauche du Rhône. Il fait partie de l'ensemble géographique et économique formé par le vignoble de la vallée du Rhône. Les étés sont chauds, hivers longs et rigoureux.

 

Les niveaux d'ensoleillement et de pluviométrie varient considérablement d'une année sur l'autre, rendant extrêmement vulnérable la qualité comme la quantité de chaque millésime. Autre contrainte, les gelées de printemps, qui ont longtemps pesé comme une menace redoutée sur les récoltes.

Cépage Roussanne

Cépage Roussanne

 

Ils s'étendent de Vienne au Nord jusqu'à Avignon au Sud. Le vignoble se répartit en deux régions :

  • Les côtes-du-rhône septentrionales (de Vienne à Valence)
  • Les côtes-du-rhône méridionales (de Montélimar et Bourg-Saint-Andéol à Avignon)

La surface de production est de 73 000 hectares. La production annuelle est en moyenne de 3,5 millions hectolitres (465 millions de bouteilles) et provient de 7000 exploitations, dont la superficie moyenne est de 10 ha. Seules 2000 de ces exploitations sont des caves particulières ; les autres sont regroupées en coopératives

 

L'appellation côtes-du-rhône, créée par un décret de 1937 se répartit sur 44 000 hectares de six départements (Rhône, Loire, Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard).

 

Deux appellations produisent exclusivement du vin rouge : Cornas et Côte Rôtie.
 

 

Mercredi 5 février 2020 : « Les cépages des côtes du Rhône blancs »

Quatre ne font que des vins blancs : Château Grillet, Condrieu, Saint-Péray et Muscat de Beaumes-de-Venise.

 

Les Côtes-du-Rhône sont divisées en 4 appellations :

  • Côtes-du-Rhône
  • Côtes-du-Rhône Villages
  • Côtes-du-Rhône Villages avec nom de commune
  • Appellations locales (ou crus) des côtes-du-Rhône

Les Cépages

La marsanne est un cépage blanc originaire de la région d’Hermitage où elle est appelée marsanne blanche.

En Valais (Suisse), la marsanne est appelée ermitage. Elle est souvent associée avec la roussanne pour donner des vins capables de bien vieillir. Les vins sont puissants, de faible acidité et développent des arômes floraux et de noisette au vieillissement.

Il s'est également bien implanté à Cassis et en Savoie. C'est aujourd'hui l'Australie qui en a fait son fer de lance avec 80% de l'encépagement mondial.

Cépage Clairette

Cépage Clairette

 

La roussanne est un cépage blanc à jus blanc de la vallée du Rhône et du sud de la France. Entre en particulier dans l'encépagement de l'Hermitage et du Châteauneuf-du-Pape blancs.

En Savoie, la roussanne est appelée le bergeron. Le vin issu de ce cépage est l’AOC Chignin-Bergeron (ou Bergeron), par association du nom de la commune d'origine (Chignin) et du nom local du cépage (bergeron), ce qui le distingue de son voisin l’AOC Chignin.

 

La clairette est un des plus anciens cépages du Sud. Elle est typiquement méridionale.

Cépage de faible acidité, il était autrefois utilisé dans le vignoble du Languedoc-Roussillon comme base pour le vermouth. La clairette est utilisée dans la plupart des côtes-du-Rhône blancs ainsi que dans les rosés de Tavel.

Curieusement, ce cépage a été rendu célèbre par la Clairette de Die, bien que ce vin pétillant et doux soit composé de 75 % de muscat blanc à petits grains (au minimum) et de 25 % de clairette (au maximum).

 

Hermitage

Hermitage

Le Viognier est un cépage blanc qui n'a été originellement cultivé que dans les côtes-du-Rhône septentrionales. Après avoir failli disparaître, il est devenu depuis le dernier quart du 20ème siècle une des variétés les plus appréciées au niveau mondial.

Le viognier donne un vin blanc fin de grande qualité, gras, onctueux, très parfumé, avec des notes florales (violette) et fruitées (mangue, abricot) très développées. Dans son apogée, il dégage des touches de musc, pain d'épices et tabac. Sensible à l'oxydation, c'est un vin à boire jeune.

 

Les vins  dégustés :

 

Marsanne 2017 - Domaine M. Chapoutier

Couleur jaune or brillante & lumineuse

Nez floral, fleurs blanches, agrumes

Bouche sur l’alcool, la sucrosité, longueur moyenne, finale entre acidulée et fraicheur.

Note : 12,5/20

 

Saint-Péray « La Belle de Mai » 2017 - Domaine J-L. Colombo

Couleur jaune or brillante & lumineuse

Nez fruits confits, boisé, notes florales

Bouche agréable sur les fruits confits, bonne longueur, finale sur le gras. A boire et à attendre

Note : 13,5/20

 

Châteauneuf-du-Pape « Le Miocène » 2018 - Domaine du Grand Veneur A. Jaume

Couleur jaune avec reflets verts-or, brillante & lumineuse

Nez miel, fruits confits

Bouche agréable sur les fruits confits, abricot, bonne longueur et finale fruits confits. Très bien.

Note : 14,5/20

 

Hermitage « Chante-Alouette » 2017 - Domaine M. Chapoutier

Couleur blanc vert dorée, brillante & lumineuse

Nez miel, fruits confits

Bouche légèrement perlante, fraicheur, sur les fruits mûrs confits, belle longueur avec finale agrumes et fraicheur. Très bien

Note : 15/20

 

Condrieu « la Combe de Malleval » 2018 - Domaine J-L. Colombo

Couleur blanc reflets jaune or, brillante & lumineuse

Nez raisins mûrs, fruits confits, expressif

Bouche superbe, tout en finesse et fraicheur, très belle longueur sur des notes de fruits mûrs et amande. Superbe à boire mais pouvant attendre.

Note : 16/20

 

 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2020 1 06 /01 /janvier /2020 18:41

Pour débuter l’année « deux mille vins », les Compagnons ont décidé de s’offrir une  dégustation un peu exceptionnelle, histoire de bien préparer nos futures rencontres mensuelles.

Mercredi 8 janvier 2020 : « Débuter l’année en fanfare !! »

Les vins dégustés :

 

Champagne Billecart-Salmon Brut Réserve

Robe jaune blanc aux reflets dorés bulles fines

Nez brioché, fleurs blanches, finesse

Bouche soyeuse, très Chardonnay, légèrement sucrée, finale fruitée. Très bien

Note : 16/20

 

Verrines de poêlée de la mer aux petits légumes croquants

 

Meursault 1er cru Perrières 2007 - Domaine Albert Grivault

Robe jaune dorée marquée par l’âge

Nez fruits confits légèrement oxydatif, évolution

Bouche marquée par l’âge, fruits confits mais avec de la fraicheur pour éviter la lourdeur, pointe oxydative comme pour le nez, finale fruits très mûrs. Bien mais à boire.

Note : 14/20

 

Velouté de giraumon aux coquilles Saint-Jacques et pointes d’asperge  au vinaigre de vin

 

Le petit Cheval 1998 - Saint-Emilion Grand cru

Couleur rouge grenat, orangée en bordures

Nez sous-bois, champignons, torréfaction & café.

Bouche finesse & élégance, tannins et matière fondus mais présents, un peu court, finale sur les fruits sur muris. Bien mais à boire.

Note : 15/20

 

Les Forts de Latour 1999 - Pauillac

Couleur rouge grenat foncée, pas ou peu de traces d’évolution

Nez animal, champignons, truffe & torréfaction

Bouche superbe, finesse & élégance, corps et matière fondus et intégrées, très belle longueur, finale torréfiée et fruits noirs confits. Superbe. A boire avec un peu de potentiel.

Note : 17/20

 

Carruades de Lafite 1999 – Pauillac

Couleur rouge grenat sombre, pas d’évolution

Nez fermé puis fruits noirs (groseille) et torréfaction, bois précieux et havane

Bouche plus puissante mais avec élégance et fraicheur, donne l’impression d’être plus jeune, fruité et fraicheur sur tannins et corps présents mais ronds. Belle longueur et finale fruitée. Bien mais pouvant attendre.

Note 16,5/20

 

Poularde farcie sauce moutarde, gratin de giraumon et haricots verts

 

Château De Malle 1990 - Sauternes

Couleur jaune orangée à tuilée, très marquée par l’âge

Nez miel, fruits confits (abricot et coing)

Bouche superbe sur le sucre des fruits mûrs, belle longueur, bien avec encore beaucoup de temps devant lui.

Note : 15/20

 

Galettes des rois

 

Superbe dégustation qui laisse présager que 2020 sera un grand cru pour les Compagnons.

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2020 1 06 /01 /janvier /2020 16:26

Chaque premier mercredi du mois, les Compagnons se réunissent pour partager leur passion du vin autour d'un thème, découverte d'un terroir, les vins d'un propriétaire ou d'un château, dégustation verticale pour apprécier un vin sur différents millésimes ou encore dégustation horizontale afin d'apprécier les qualités d'un même millésime chez des propriétaires différents.

Domaine  Baudry La Croix Boissée

Domaine Baudry La Croix Boissée

Domaine Zind-Humbrecht : « Une référence du vignoble alsacien »
Muscat Grand Cru Goldert 2012
Riesling Heimbourg 2015
Gewurztraminer Grand Cru Goldert 2011
Riesling Clos Häuserer 2015
Gewurztraminer Grand Cru Hengst 2012

 

Domaine Joblot: « Star de Givry »

Givry 1er cru « Bois Chevaux » 2017

Givry 1er cru « Clos du Cellier aux Moines » 2017

Givry 1er cru « Clos Marole » 2017

Givry 1er cru « L’Empreinte » 2017

Givry 1er cru « Servoisine » 2017

 

Le Domaine Tempier - Bandol : « Ou le Mourvèdre porté à son sommet »

Bandol 2016

Bandol 2014

Bandol « Migoua » 2014

Bandol « Tourtine » 2014

Bandol “Cabassou” 2014

Domaine Tempier - Bandol

Domaine Tempier - Bandol

Domaine Jean Foillard : « Retour à Morgon »

Morgon 2014

Morgon « 3,14 » 2013

Morgon « Corcelette » 2013

Morgon « Côte de Py » 2014

Morgon « Vieilles Vignes » 2013

 

2014 : « Une horizontale en cinq régions et cinq cépages »

Clos La Gaffelière -Saint-Emilion Grand Cru

Morgon - Domaine Jean Foillard

Pommard - Domaine Joseph Drouhin

Saint-Joseph - Domaine Jean-Louis Chave

Cigalus - Provence - Domaine Gérard Bertrand

 

Domaine Gérard Boulay : « Mettre en valeur les meilleurs terroirs de Chavignol »

Sancerre Tradition 2016

Sancerre Clos de Beaujeu 2016

Sancerre Monts Damnés 2016

Sancerre La Côte 2016

Sancerre Comtesse 2016

Gérard Boulay - Sancerre

Gérard Boulay - Sancerre

 

Stéphane Ogier : « le virtuose d'Ampuis »

Viognier de Rosine 2017 & 2018

Saint-Joseph Le Passage Blanc 2018

Condrieu La Combe de Malleval 2018 & 2016

 

Domaine Bernard Baudry : « A la découverte de l’appellation Chinon »

Chinon Croix Boissée 2013

Chinon Clos Guillot 2015

Chinon Les Granges 2017

Chinon Les Grézeaux 2016

Chinon Croix Boissée 2015

 

Domaine J. A. Ferret : « Le monstre sacré du sud bourguignon »

Pouilly-Fuissé Autour de la Roche 2017

Pouilly-Fuissé Tête de Cru Les Perrières 2017

Pouilly-Fuissé Tête de Cru Clos des Prouges 2017

Pouilly-Fuissé Tête de Cru Le Clos 2017

Pouilly-Fuissé Hors-Classe Les Ménétrières 2017

Domaine J A Ferret

Domaine J A Ferret

2008 : « Un millésime de référence en Bourgogne »

Beaune « Clos des Mouches – Domaine Joseph Drouhin

Gevrey-Chambertin « Les Craipillots » Domaine Jack Confuron-Cotétidot

Morey-Saint-Denis Domaine Des Lambrays

Morey-Saint-Denis 1er cru «  Les Loups » Domaine Des Lambrays

Nuits-Saint-Georges 1er cru « les Vignes Rondes » Domaine Jack Confuron-Cotétidot

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche