Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 14:15

L’AOC Morgon fait partie des crus du Beaujolais. Le vignoble bénéficie d’une exposition Est sur les pentes douces du Mont de Py. Sa superficie est de 1 110 hectares.

Le terroir est soumis à trois influences climatiques : océaniques tempérées par la Loire, méditerranéennes en été, et continentales en hiver.

Cette appellation produit à peu près 56 000 hectolitres de jus par an. Bien qu’issus du même cépage (Gamay), les vins de Morgon sont complexes à l’image des sols composant leur terroir. Ils sont de couleur ocre rouge en raison du manganèse qui compose leurs sols.

Mercredi 6 avril 2016 : « Les Morgon du Domaine Marcel et Mathieu Lapierre & Domaine Jean Foillard »
Mercredi 6 avril 2016 : « Les Morgon du Domaine Marcel et Mathieu Lapierre & Domaine Jean Foillard »
Mercredi 6 avril 2016 : « Les Morgon du Domaine Marcel et Mathieu Lapierre & Domaine Jean Foillard »

On peut dire de ces vins qu’ils « morgonnent » lorsqu’ils présentent des caractéristiques aromatiques bien spécifiques (sherry) apportées par le schiste décomposé, appelé localement « roche pourrie ».

Les vins les plus structurés sont vinifiés par élevage sous-bois. Les arômes de ces rouges sont de fruits à noyaux, avec des notes épicées importantes et des notes de kirsch. Ces vins sont longs en bouche et, en vieillissant, acquièrent ces fameuses notes de sherry, tout en gagnant en amplitude. Ils ont pour cela un très bon potentiel de garde.

 

Présentation des deux domaines

C’est au début du XX siècle que Michel Lapierre s’est installé à Villié-Morgon, comme maître de chais. A la fin des années 50, Camille Lapierre, son fils se tourne vers la vente en bouteille et agrandit le domaine.

En 1973, Marcel Lapierre reprend le flambeau et, très rapidement, sous l’influence de Jules Chauvet, chercheur reconnu, il décide de revenir à des méthodes de culture douce – biologique, biodynamie – et à des vinifications non-interventionnistes pour laisser parler le fruit et le terroir.

Marcel Lapierre

Marcel Lapierre

Depuis 2005, Mathieu Lapierre a rejoint son père sur le domaine qui couvre aujourd’hui 13 hectares, dont 2 sur la célèbre Côte de Py, pour une production d’environ 80 000 bouteilles par année.

L’encépagement est exclusivement constitué de gamay noir à jus blanc, d’un âge moyen de 60 ans. Les vignes sont cultivées sans désherbants ou engrais chimiques mais en ayant recours à la bouillie bordelaise.

Marcel Lapierre aime à dire que « les vins doivent être guidés pour exprimer leur terroir ».

 

Le domaine familial Foillard est dirigé, depuis 1981, de main de maître par Jean Foillard, véritable référence en beaujolais sur l'appellation Morgon. Le vignoble compte environ 8 hectares de vignes assises sur la fameuse Côte de Py, avec un terroir de schistes granitiques de décomposition caractéristique du cru.

Jean Foillard

Jean Foillard

Depuis toujours, Jean Foillard est un fervent adepte de méthodes de culture et de vinification probes, produisant des vins naturels et précis, sans fioriture, issus de raisins cueillis très mûrs.

Le vignoble est cultivé selon les principes de la culture bio depuis 25 ans, les récoltes sont manuelles, et les cuvaisons s'effectuent durant 2 à 3 semaines à basse température et sans levurage, en vendanges entières.

Mercredi 6 avril 2016 : « Les Morgon du Domaine Marcel et Mathieu Lapierre & Domaine Jean Foillard »
Mercredi 6 avril 2016 : « Les Morgon du Domaine Marcel et Mathieu Lapierre & Domaine Jean Foillard »

Les vins dégustés :

 

Morgon 2014 Jean Foillard

Couleur rouge rubis assez foncée et dense

Nez de fruits rouges, épices, poivre blanc, plutôt complexe et expressif

Bouche agréable sur l’acidité et fraicheur, bonne longueur et finale fruitée.

Note : 13/20

 

Morgon 2014 M & M Lapierre

Couleur rouge violacée claire

Nez floral, fougère, herbacée, assez expressif

Bouche équilibrée sur le fruité avec belle longueur. Finale fruitée (cerise).Un joli vin.

Note : 15/20

 

Morgon « Camille » 2014 M & M Lapierre

Couleur rouge violacée claire

Nez de fruits rouges

Bouche entre acidité et fraicheur avec une longueur correcte. La finale est sur le fruit. Pour l’instant trop jeune, à attendre pour plus de plaisir car grand potentiel.

Note : 14,5/20

 

Morgon « Marcel » 2014 M & M Lapierre

Couleur rouge grenat foncée et dense

Nez finesse, fruits rouges mûrs, cèdre (bois)

Bouche cherry, fruits sur muris. Equilibre et finesse. Belle longueur et finale fruitée. Superbe vin déjà fort agréable à boire mais sera encore mieux dans quelques années.

Note : 16/20

 

Morgon « Côte de Py » 2013 Jean Foillard

Couleur rouge rubis foncée et dense, presque noir

Nez herbacé, champignons, sous-bois, expressif & complexe

Bouche à l’identique du nez sur des notes herbacées et champignons, très équilibrée et belle finesse. Longueur remarquable et finale boisée, superbe. Un grand vin.

Note : 17/20

Partager cet article

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Dégustations 2016
commenter cet article

commentaires

Fabymary POPPINS 06/04/2016 17:30

Très bien ce billet on a envie de les connaitre, bises

Bacchus & Dionysos 06/04/2016 17:46

Merci. On espère que la dégustation de ce soir sera à la hauteur de nos attentes!!
Bisous

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche