Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 17:07

Comme je l’ai déjà dit, (et ceux qui me suivent depuis un certain temps sur ce blog, vont dire que je radote ou me suis chopé un sacré coup de soleil), si je n‘ai jamais été convaincu par les vins rouges de la Maison Latour, je trouve que leurs cuvées en blanc sont de grande qualité et avec la régularité en plus.

 

Et ce Puligny- Montrachet ne déroge pas à la règle, loin de là.

Avec cette bouteille, on a tout ce que j’aime et qui fait le charme des Bourgognes blanc quand ils ont pris quelques années.

« Puligny-Montrachet 2002 - Hameau de Blagny - Maison Louis Latour »

La robe se pare d’un joli jaune doré

 

Le Nez est sur des notes de brioche, de pain au beurre, de miel et fruits blancs confits. Expressif et complexe, on oublierait presque de le boire !!

 

La bouche est sur la finesse et l’équilibre, on retrouve les arômes du nez avec encore de l’acidité pour la fraicheur, une belle longueur et une finale fruitée.

 

Un pur moment de bonheur.

 

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 12:13

La robe est rouge grenat, encore foncée et dense mais marquée par l’évolution et présence de dépôts.

 

Le nez est sur des arômes des fruits surmuris mais aussi des notes de boisé et torréfaction, plutôt puissant et caractéristique des vins dits "nouveau monde".

 

La bouche, même si elle s'est beaucoup assagie avec les années, demeure marquée par ce style sur les fruits mûrs, la puissance et le boisé mais l'ensemble est moins exubérant que dans ses jeunes années et du coup il bien plus agréable à boire.

« Haras Elegance - Cabernet Sauvignon - 2001 - Chili »

Haras de Pirque est un domaine de 600 hectares dans la seule région du Maipo qui appartient à Eduardo Matte
Les vignes sont plantes près de la Cordillère, entre 550 et 660 m. d'altitude, le long du fleuve Maipo.

 

Même si le domaine n'est pas classe bio, il tend à le devenir de par ses pratiques œnologiques (a la vigne et dans les chais).
Leurs principaux vins sont le Haras Elegance, le Haras Character ainsi que 2 autres marques d'un niveau plus modeste rappelant l'autre passion de M. Matte, les chevaux.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 12:11

Robe rouge grenat, foncée et dense, très peu marquée par les années.

 

Nez de violette, crème de cassis, réglisse avec des notes épicées et boisées. Un nez complexe et expressif qui laisse présager un beau volume.

 

Effectivement la bouche est ample sur des tannins fondus, avec de la finesse et de l'élégance, une longueur correcte mais pas exceptionnelle mais compensée par une jolie persistance fruitée et boisée avec une finale épicée.

 

Ce 2003 est une très jolie réussite du Château, déjà fort agréable à boire mais qui pourra encore évoluer favorablement sur les années mais sans trop attendre tout de même!!

« Château Sociando-Mallet 2003, une jolie réussite »

Château Sociando-Mallet tient son nom du propriétaire des lieux au 17ème siècle, Monsieur Sociando, un nom plus tard complété par une certaine Madame Mallet qui fit l'acquisition du domaine au 19ème siècle.

 

Puis ce dernier passa de main en main jusqu'à son bienheureux rachat par Jean Gautreau en 1969. Dès lors, Château Sociando-Mallet ne cessa d'apporter, à chaque nouveau millésime, la preuve de son appartenance au cercle des meilleurs crus de l'appellation, bien qu'en marge d'un quelconque classement aujourd'hui : après avoir longtemps vu son vin figurer parmi l'élite des Crus Bourgeois du Médoc, le propriétaire refusa en 2003 de le faire entrer dans le champ de la révision du classement, estimant, probablement à juste titre, qu'il méritait plutôt le rang de Cru Classé.

 

Un terroir de graves exceptionnel - comme en témoigne le nom du lieu-dit d'origine « Terres Nobles » -, des vendanges et une tri sévère réalisées à la main, des cuvaisons longues en fûts de chêne neuf… tout semble en effet indiquer que l'on a affaire à un grand, et la dégustation le confirme.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 11:10

La robe rouge violacée, foncée, profonde, dense presque noire.

 

Un nez de violette, de mûres, de groseille, avec un léger boisé, expressif et complexe.

 

La bouche joue dans le même registre avec des fruits mûrs, de la violette, de la puissance et de la fraîcheur. Il a aussi de la minéralité et on retrouve la légère présence du boisé du nez. La finale et la persistance de belle longueur sont sur le fruité enrobé de toasté.

 

Un vin équilibré, déjà fort agréable à boire mais avec un beau potentiel d’évolution malgré ces dix ans!!

« Cornas  2007 - Domaine Auguste Clape »

Le Domaine Auguste Clape est une référence incontournable de l’appellation cornas dans la vallée du Rhône septentrional. La propriété de plus de sept hectares qui fait la part belle à la syrah en rouge, est dirigée depuis 1990 par Pierre Clape, le fils d’Auguste qui créa cette entreprise familiale en 1957.

 

Le Domaine Auguste Clape réalise à chaque millésime deux cuvées de cornas où la vinification se déroule en cuves béton suivie, d’un élevage en vieux foudres.

Les vins élaborés par la propriété nécessitent quelques années de garde pour s’exprimer au mieux. Très rares et très prisées, les cuvées du Domaine Auguste Clape font l’objet d’une attention toute particulière à chaque nouveau millésime.

Le Cornas 2007 est le grand vin du Domaine Auguste Clape dans l’exceptionnel millésime 2007.

Pour accompagner ce Cornas : Suprème de volaille et purée de patates douce

Pour accompagner ce Cornas : Suprème de volaille et purée de patates douce

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 10:19

La robe est d’un rouge grenat orangé et tuilée sur les bordures du disque. Légèrement trouble, présence de dépôts.

 

Le nez est sur des arômes de torréfaction et surtout de cacao, de champignons, humus et bois brulé. Ces notes tertiaires sont le signe de l’évolution du vin avec les années.

 

La bouche propose un bel équilibre général et une longueur correcte. Les tannins et la matière sont fondus mais présents. On ressent aussi l’alcool symbole de cette année 2000 marquée par la canicule. La persistance est sur des notes par de cacao et le café.

 

Ce Talbot 2000, pas gâté à sa naissance (Millésime difficile), nous livre tout de même une agréable partition, à l’image de l’Appellation Saint-Julien entre puissance et finesse, mais il arrive lui-aussi au bout de son mandat !!

 « Château Talbot 2000 »

 

CHATEAU TALBOT

est un domaine viticole de Le château Talbot102 hectares d'un seul tenant, il est classé quatrième grand cru (Classement de 1855).

 

Le domaine doit son nom à un chef anglais, du milieu du 15ème siècle, connu sous le nom de Connétable John Talbot. Le domaine a été acquis en 1917, comme le château Lafaurie-Peyraguey et le château Gruaud-Larose, par Désiré Cordier, un des plus importants marchands de vin de la place de Bordeaux, qui donna de l'ampleur à la renommée de Talbot pendant les presque 80 ans où il fut à la tête du domaine. Ses petites-filles perpétuent aujourd'hui la tradition.

 « Château Talbot 2000 »
 « Château Talbot 2000 »

Le domaine est situé au nord de celui du château Gruaud-Larose, et s'étend sur un sol de graves médocaines du quaternaire. Il est planté à 66% de cabernet sauvignon, 26% merlot, 5% petit verdot et 3% cabernet franc.

La densité de plantation des pieds de vigne est assez faible pour le Bordelais avec seulement 7 700 pieds par hectare (contre en général une moyenne de 9 000 pieds par hectare).

L'âge moyen des vignes pour le premier cru est de 35 ans.

 

Le vin est élevé traditionnellement dans des barriques à 50-60% de bois neuf pendant 18 à 24 mois.

 

Talbot produit un second vin rouge appelé Connétable de Talbot qui est produit à partir des vignes plus jeunes, et est élevé en fûts moins longtemps. Le domaine produit également un vin blanc sur 5 hectares, appelé Château Talbot - Caillou blanc, fait à partir de 80% de sauvignon et 20% de sémillon.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 12:37

Macon Pierreclos « Le Chavigne » 2008 - Guffens-Heynen

Robe dorée avec reflets vieil or. Marquée par l’âge.

Nez, l’évolution se fait sentir avec des arômes tertiaires de fruits confits (abricot et ananas) et de miel d’acacia.

La bouche aussi laisse apparaitre l’évolution avec plus de gras et de fruits confits mais il y a toujours de l’acidité et minéralité pour la fraîcheur ainsi qu’une bonne longueur. La finale est presque sucrée.

Très agréable à boire car il a atteint sa pleine maturité.

« Deux flacons pour un wek-end de Carnaval »

La Bernardine 2008 – Châteauneuf-du-Pape – M. Chapoutier

Belle robe pourpre intense.

Le nez est complexe et fin, riche en fruits rouges, confiture de fraise et framboises des bois, suivi de senteurs poivrés (Présence de la syrah).

La bouche est délicate, sur l'élégance du grenache mais ne manquant pas de corps. Elle s'exprime sur le fruit avec une finale finement épicée.

Un très joli flacon, à boire et à attendre

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche