Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 11:10

La robe rouge violacée, foncée, profonde, dense presque noire.

 

Un nez de violette, de mûres, de groseille, avec un léger boisé, expressif et complexe.

 

La bouche joue dans le même registre avec des fruits mûrs, de la violette, de la puissance et de la fraîcheur. Il a aussi de la minéralité et on retrouve la légère présence du boisé du nez. La finale et la persistance de belle longueur sont sur le fruité enrobé de toasté.

 

Un vin équilibré, déjà fort agréable à boire mais avec un beau potentiel d’évolution malgré ces dix ans!!

« Cornas  2007 - Domaine Auguste Clape »

Le Domaine Auguste Clape est une référence incontournable de l’appellation cornas dans la vallée du Rhône septentrional. La propriété de plus de sept hectares qui fait la part belle à la syrah en rouge, est dirigée depuis 1990 par Pierre Clape, le fils d’Auguste qui créa cette entreprise familiale en 1957.

 

Le Domaine Auguste Clape réalise à chaque millésime deux cuvées de cornas où la vinification se déroule en cuves béton suivie, d’un élevage en vieux foudres.

Les vins élaborés par la propriété nécessitent quelques années de garde pour s’exprimer au mieux. Très rares et très prisées, les cuvées du Domaine Auguste Clape font l’objet d’une attention toute particulière à chaque nouveau millésime.

Le Cornas 2007 est le grand vin du Domaine Auguste Clape dans l’exceptionnel millésime 2007.

Pour accompagner ce Cornas : Suprème de volaille et purée de patates douce

Pour accompagner ce Cornas : Suprème de volaille et purée de patates douce

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 10:19

La robe est d’un rouge grenat orangé et tuilée sur les bordures du disque. Légèrement trouble, présence de dépôts.

 

Le nez est sur des arômes de torréfaction et surtout de cacao, de champignons, humus et bois brulé. Ces notes tertiaires sont le signe de l’évolution du vin avec les années.

 

La bouche propose un bel équilibre général et une longueur correcte. Les tannins et la matière sont fondus mais présents. On ressent aussi l’alcool symbole de cette année 2000 marquée par la canicule. La persistance est sur des notes par de cacao et le café.

 

Ce Talbot 2000, pas gâté à sa naissance (Millésime difficile), nous livre tout de même une agréable partition, à l’image de l’Appellation Saint-Julien entre puissance et finesse, mais il arrive lui-aussi au bout de son mandat !!

 « Château Talbot 2000 »

 

CHATEAU TALBOT

est un domaine viticole de Le château Talbot102 hectares d'un seul tenant, il est classé quatrième grand cru (Classement de 1855).

 

Le domaine doit son nom à un chef anglais, du milieu du 15ème siècle, connu sous le nom de Connétable John Talbot. Le domaine a été acquis en 1917, comme le château Lafaurie-Peyraguey et le château Gruaud-Larose, par Désiré Cordier, un des plus importants marchands de vin de la place de Bordeaux, qui donna de l'ampleur à la renommée de Talbot pendant les presque 80 ans où il fut à la tête du domaine. Ses petites-filles perpétuent aujourd'hui la tradition.

 « Château Talbot 2000 »
 « Château Talbot 2000 »

Le domaine est situé au nord de celui du château Gruaud-Larose, et s'étend sur un sol de graves médocaines du quaternaire. Il est planté à 66% de cabernet sauvignon, 26% merlot, 5% petit verdot et 3% cabernet franc.

La densité de plantation des pieds de vigne est assez faible pour le Bordelais avec seulement 7 700 pieds par hectare (contre en général une moyenne de 9 000 pieds par hectare).

L'âge moyen des vignes pour le premier cru est de 35 ans.

 

Le vin est élevé traditionnellement dans des barriques à 50-60% de bois neuf pendant 18 à 24 mois.

 

Talbot produit un second vin rouge appelé Connétable de Talbot qui est produit à partir des vignes plus jeunes, et est élevé en fûts moins longtemps. Le domaine produit également un vin blanc sur 5 hectares, appelé Château Talbot - Caillou blanc, fait à partir de 80% de sauvignon et 20% de sémillon.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 12:37

Macon Pierreclos « Le Chavigne » 2008 - Guffens-Heynen

Robe dorée avec reflets vieil or. Marquée par l’âge.

Nez, l’évolution se fait sentir avec des arômes tertiaires de fruits confits (abricot et ananas) et de miel d’acacia.

La bouche aussi laisse apparaitre l’évolution avec plus de gras et de fruits confits mais il y a toujours de l’acidité et minéralité pour la fraîcheur ainsi qu’une bonne longueur. La finale est presque sucrée.

Très agréable à boire car il a atteint sa pleine maturité.

« Deux flacons pour un wek-end de Carnaval »

La Bernardine 2008 – Châteauneuf-du-Pape – M. Chapoutier

Belle robe pourpre intense.

Le nez est complexe et fin, riche en fruits rouges, confiture de fraise et framboises des bois, suivi de senteurs poivrés (Présence de la syrah).

La bouche est délicate, sur l'élégance du grenache mais ne manquant pas de corps. Elle s'exprime sur le fruit avec une finale finement épicée.

Un très joli flacon, à boire et à attendre

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 14:11

La robe est d’un rouge grenat encore foncé et dense mais aux bordures très légèrement orangées

 

 

Le nez est sur des arômes de fruits rouges et noirs (cerise griotte et groseille), mais des arômes de sous bois et de champignons sont également présents.

 

 

La bouche est dominée par l’acidité et le fruité (cerise) qui apporte de la fraicheur, puis avec l’aération elle prend du corps et de la rondeur grâce au boisé de l’élevage. La longueur est correcte et la finale est sur des notes acidulées.

 

 

Un vin de bonne composition, à attendre pour qu’il se dévoile encore davantage.

« Gevrey-Chambertin 2008 - Domaine de la Vougeraie »

Le Domaine est né de l’assemblage de plusieurs domaines acquis au fil du temps, et des premières vignes de la famille BOISSET unis sous une même bannière, symbolique d’un renouveau, d’une même philosophie.

 

 

Le Domaine de La Vougeraie naît en 1999, mais son histoire remontre à 1964 avec la première vigne, "Les Evocelles". C’est le père qui l’a acquise à ses tous débuts.

Ici, c’est dans son village qu’il aura ses premières terres, ces cinq hectares sur Gevrey-Chambertin, de l’appellation village aux grands crus, la palette est multicolore.

 

 

Les vins du Domaine de la Vougeraie sont disponibles à l’îlot vins à Cluny.

 

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 12:22

Robe jaune clair aux reflets vert-argent

 

 

Nez légèrement sur les fruits confits, la pomme. Il y a aussi des notes d'agrumes.

 

 

Bouche sur la rondeur grâce à un léger passage dans le bois pour apporter complexité et donner un peu de « gras ». Net, charnu et onctueux, ce vin possède un très bel équilibre avec une finale et persistance sur la fraicheur, la minéralité et les agrumes.

 

 

Bien que fort agréable à boire, ce 2014 devra attendre en cave pour donner tout son potentiel.

Il accompagnera parfaitement les crustacés (langoustines et homard), les coquilles Saint-Jacques et les poissons.

« Château de Pibarnon 2014 - Bandol »

Le Château de Pibarnon, propriété d’Éric de Saint-Victor, étend son vignoble exceptionnel de 50 hectares sur les plus hauts coteaux du terroir de Bandol, en Provence.

 

 

Le vignoble du Château est situé à quelques encablures de la Méditerranée, à 300 mètres d’altitude.

Les vignes, d'un âge moyen de 30 ans, dominent la vallée, accrochées de restanques en restanques sur des pentes formant un vaste et magnifique cirque à l’abri du mistral.

 

 

L’altitude élevée du vignoble lui vaut des nuits fraîches et une maturation lente des raisins pour une production qui se divise dans les trois couleurs, rouge, rosé et blanc.

 

Cépages : Clairette 45%, Bourboulenc 30%, Divers cépages locaux 25%

Château de Pibarnon

Château de Pibarnon

De restanque en restanque

De restanque en restanque

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 14:23

La robe est d’un joli rouge rubis d'une grande intensité.

 

 

Le nez est sur des arômes de fruits noirs (Cassis et groseille).

 

 

La bouche est sur la fraicheur et la minéralité avec une belle structure sur des notes de fruits noirs. La longueur est correcte et la finale fruitée avec une pointe de boisé.

Une jolie découverte.

 

 

Cépages : 25% Syrah, 25% Carignan, 25% Cinsault, 25% Grenache
 

« Les Fontanilles 2010 - Minervois - Domaine Gros-Tollot »

Vinificateurs hors pair reconnus sur les territoires de Bourgogne, Anne Gros et son mari Jean-Paul Tollot se sont associés pour produire des cuvées dans le Minervois. Dès le début de l’aventure, le résultat a été salué par la critique.

 

 

Vendanges manuelles, égrappage total à la bourguignonne, élevage de 50% des raisins en fûts pendant 12 mois, le reste des raisins reste en cuve, assemblage en cuve pendant 3 mois.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche