750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2022 2 09 /08 /août /2022 09:10

Le Saint-Amour est un vin d'appellation d'origine contrôlée produit à l'extrémité méridionale du département de Saône-et-Loire dans la région viticole du Beaujolais.

 

L'appellation couvre la commune de Saint-Amour-Bellevue, dans le vignoble du Beaujolais.

Elle est l'un des dix crus de ce vignoble, qui sont du nord au sud : le Saint-Amour, le Juliénas, le Chénas, le Moulin-à-Vent, le Fleurie, le Chiroubles, le Morgon, le Régnié, le Brouilly et le Côte-de-Brouilly.

 

Barman à Paris avant la guerre, Louis Dailly côtoie le monde du vin où il rencontre son épouse, Thérèse Bridet, elle-même originaire de Saint-Vérand à quelques kilomètres de Saint-Amour, son village natal. Ils se marient et reviennent à Saint-Amour pour exploiter le domaine familial.

« 9 Août, Saint-Amour, le vin du jour !! »

A l’époque des décrets des appellations des Crus de Beaujolais (1936), les vignes situées sur la commune de Saint-Amour sont encore en appellation Beaujolais-Villages.

 

Par militantisme et par conviction que le vin issu de ce terroir méritait par sa qualité de devenir un Cru à son tour, et avec l’aide de dirigeants de l’INAO, Louis Dailly s’est battu pour enfin faire signer le décret, acte de naissance du Saint-Amour le 8 février 1946.

Le Saint-Amour doit son nom, dit-on, à un soldat romain.

Les coteaux de Saint-Amour reçoivent un bon ensoleillement. L'altitude y varie de 250 à 470 mètres. Les coteaux orientés est et sud-est culminent à 300 mètres au Bourg.

Les ceps sont posés sur une arène de granite de Fleurie en décomposition. L'appellation couvre 320 hectares en 2017, ce qui représente 2 % de la superficie du vignoble du Beaujolais.

C'est le deuxième plus petit cru du Beaujolais, mais il est celui qui a la plus grande variété de terroirs (17 sont identifiés sur la carte des sols réalisées en 2014).

« 9 Août, Saint-Amour, le vin du jour !! »

Le cépage essentiel est le gamay noir à jus blanc ; trois autres sont autorisés comme cépages accessoires, limités à 15 % au sein de chaque parcelle, l'aligoté, le chardonnay et le melon.

 

On peut distinguer deux types de vins, selon les choix de vinification pratiquée par les vignerons.

Les premiers, de macérations plus courtes, sont plus légers, plus aromatiques, séducteurs et joyeux. Ils peuvent être consommés tôt après la récolte.

 

Avec une macération plus longue, ils seront plus charpentés et plus tanniques, plus gras aussi et ce seront des vins à « attendre », en moyenne 4 à 5 ans.

Grappes de Gamay

Grappes de Gamay

Cette différence jouera également sur la robe qui ira de rubis étincelante pour les premiers au pourpre profond pour les seconds. Jeune, il sera typé et complexe. Il dégagera de délicats arômes de fruits rouges, de pivoine et, parfois, de pêche et d'abricot.

 

Les vins plus charnus évoqueront le kirsch, les épices et le réséda. Quelle que soit la vinification adoptée, le Saint-Amour conjugue élégance et finesse. Vin très fruité, particulièrement agréable en bouche, il gagnera en puissance avec le temps. Les vins aux cuvaisons plus longues seront profonds et voluptueux.

 

Alors bonne dégustation, mais toujours avec modération.

Partager cet article
Repost0
21 mars 2022 1 21 /03 /mars /2022 14:34

Le 4 avril, un grand ancien fera son retour, le lignage. Ce cépage disparu du Val de Loire va être replanté par l'association Agir pour les cépages rares en Centre-Val de Loire et l'Association vigneronne des cépages rares du Berry et de la Sologne.

 

Au total, 80 plants prendront place au Clos du Tue-Bœuf, aux Montils (Loir-et-Cher).

"C'est un des plus anciens cépages sur lequel on a des sources, elles remontent au XVe siècle", explique François Bonhomme, président de l'Union pour les ressources génétiques du Centre-Val de Loire (URGC).

« Cépage oublié de la vallée de la Loire, le lignage va être replanté »

"Il était considéré comme un cépage noble à la Renaissance, à l'image du pinot noir. Il a petit à petit disparu car il était peu productif. Le lignage a un intérêt historique et il y a un intérêt hédoniste à goûter des choses inconnues", s'enthousiasme-t-il.

 

"On sait qu'il a de la finesse, et qu'il donne des notes florales et fruitées intéressantes". Patience avant de déguster: si tout se passe comme prévu, la première "micro cuvée" pourra se boire "d'ici quatre à cinq ans", précise M. Bonhomme.

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
25 février 2022 5 25 /02 /février /2022 11:11

Moins de quatre ans après son lancement, la start-up champenoise Cuvée Privée, qui propose d'"adopter" des pieds de vigne, revendique déjà 20.000 clients et une vingtaine de vignerons partenaires.

 

Le concept : offrir aux amateurs la possibilité "d'adopter" une parcelle emblématique chez un producteur "coup de cœur".

« En Champagne, "l'adoption" de pieds de vigne, ça marche ! »

En ouvrant cette entreprise Cuvée Privée, la Champenoise Marie Forget, elle-même fille de vigneron à Ludes (Marne), et ses deux cofondatrices et amies, voulaient rapprocher le producteur du consommateur, explique-t-elle.

 

Lorsqu'il "adopte" un cep du domaine choisi, le client reçoit chaque trimestre, contre 40 à 110 euros, une cuvée à son nom, accompagnée d'un résumé de l'actualité du domaine et d'explications détaillées du producteur.

 

De leur côté, les vignerons partenaires qui travaillent tous en viticulture raisonnée, en bio ou biodynamie, s'engagent à proposer régulièrement des visites du domaine, des ateliers et des dégustations.

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2021 4 14 /10 /octobre /2021 11:40

Se constituer une cave, pour le plaisir ou dans une optique patrimoniale, demande du temps et un peu d’investissement. Mais tout cela n’est pas insurmontable. Voici sept étapes que vous pouvez suivre, ce ne sont que des conseils et il y a autant de manières de faire qu'il y de caves...

 

1. Se fixer un budget, mensuel ou annuel. Inutile d’acheter frénétiquement 48 bouteilles de ce bon vin bu chez votre tante dimanche dernier. Soyez méthodique, organisé, rigoureux. Fixez-vous un budget qui rythmera l’échéancier de vos précieuses acquisitions.

 

2. Acheter par trois bouteilles (au minimum). Une pour la goûter, une pour la boire, une pour la conserver. C’est un principe de base, pour débuter tout du moins. Si vous pouvez acheter par six voire par douze, et ne pas tout boire d’un coup, c’est encore mieux.

« Constituer sa cave idéale en 7 étapes !!»

3. Suivre ses goûts. On vous dit que tel vin est incontournable mais vous ne l’appréciez pas ? Ne faites pas comme toute le monde, suivez vos goûts et votre instinct. Une cave n’est pas une vitrine de mode, elle est remplie pour être bue. Donc pensez plaisir, partage et convivialité.

 

4. Miser sur les valeurs montantes, le Beaujolais, Cahors, le Muscadet… Le vignoble fourmille de pépites insoupçonnées. Sortez des sentiers battus, soyez curieux et partez à la découverte des richesses de l’Hexagone viticole. Non seulement vous allez vous régaler mais vous y glanerez aussi de bonnes surprises en terme de prix.

 

5. Jeter un œil sur les ventes aux enchères et les sites de vente. Ces sites spécialisés, souvent conseillés par des pointures de la sommellerie ou des experts patentés, présentent de belles occasions, parfois des exclusivités et des raretés, surtout sur d’anciens millésimes. A des prix bien négociés en raison des volumes, ils peuvent être très intéressants.

 

6. Répartir entre blancs, rouges, effervescents, liquoreux. Voyez large, prévoyez tous types de vins afin de pouvoir boire en toute occasion. Accentuez légèrement la part de vos préférences.

« Constituer sa cave idéale en 7 étapes !!»

7. Mêler vins à boire et vins de garde. Une cave bien organisée doit contenir des vins pour le quotidien, et ceux destinés à la garde, que vous ouvrirez dans quelques années, voire dizaines d’années.

 

Et maintenant à vous de jouer pour de beaux moments de plaisir partagé et toujours avec modération !!

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2021 2 12 /10 /octobre /2021 15:29

C'est la rançon de la gloire", estime Roxane de Varine-Bohan, l'une des cinq juristes du service "préservation de l'appellation" à Epernay (Marne), aussi discret que stratégique, du puissant CIVC - qui défend 16.200 vignerons et 360 maisons de Champagne.

 

Préservatif, parfum, ou sodas estampillés "Champagne" : on trouve de tout parmi le millier de pièces saisies par les autorités et le service du CIVC qui lutte contre les contrefaçons et traque, partout dans le monde, les moindres utilisations abusives du nom.

« Usurpation du nom Champagne : "Notre travail est infini" »

Chaque année, en collaboration avec les autorités françaises et étrangères, il traite environ mille affaires, dans 80 pays. L'un des derniers dossiers s'est ouvert en juin, lorsque la Russie a adopté une nouvelle loi prévoyant que seuls les vins effervescents russes pourront s'appeler "Champagne", tandis que les champagnes français devront s'étiqueter en "vin pétillant".

 

En juin toujours, les douaniers du Havre saisissaient 750 bouteilles d'un  cola baptisé "Couronne Fruit Champagne" expédiées d'Haïti pour un restaurant en région parisienne.

"L'objectif n'est pas d'obtenir des dommages et intérêts mais d'interdire l'utilisation du nom champagne sur ce produit vendu dans les Antilles françaises et en Amérique du Sud", ajoute Roxane de Varine-Bohan. Le comité va lancer une action civile contre l'expéditeur et essayer de retrouver le fabricant.

 

Environ 120 pays dans le monde ont officiellement reconnu l'appellation champagne, dont la Chine, "qui la protège très bien", selon M. Goemaere.

 

La reconnaissance de l'appellation d'origine contrôlée (AOC) Champagne remonte à 1936, aboutissement de la mobilisation des vignerons du terroir champenois, soit 34.000 hectares de vignes aujourd'hui.

« Usurpation du nom Champagne : "Notre travail est infini" »

Depuis, la traque n'a plus cessé, le plus souvent dans l'ombre, quelquefois en pleine lumière comme dans les années 1990 quand le CIVC impose au groupe Yves-Saint-Laurent de retirer du marché son parfum "Champagne".

 

"Nous faisons un travail de fourmi contre les détournements de notoriété. Nous sommes intraitables", affirme Roxane de Varine-Bohan.

Dans le Valais suisse, la vieille commune viticole de Champagne en sait quelque chose. Lorsque, au début des années 1990, sa coopérative décide d'appeler ses vins blancs "Champagne" pour mieux les vendre, elle s'attire les foudres du CIVC qui l'attaque en justice. Le comité obtient gain de cause en 1999.

 

Même si en France, la douane a affirmé ne traiter actuellement qu'un "très faible nombre d'affaires relatives aux contrefaçons de champagne", peu de produits qui utilisent indûment le mot champagne échappent à la vigilance du CIVC.

« Usurpation du nom Champagne : "Notre travail est infini" »

"Tant que, partout dans le monde, le mot champagne sera aussi connu, il y aura de l'argent à se faire. Notre travail est infini", juge Charles Goemaere.

 

(Source AFP)

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2021 5 22 /01 /janvier /2021 10:02

Pourquoi la fête des vignerons se déroule-t-elle en France le jour de la Saint-Vincent, le 22 janvier ?

 

Parce que Saint-Vincent est le saint patron des vignerons ! Mais pourquoi lui et pas un autre ?

 

On est condamné aux hypothèses car la question n’a pas de réponse historiquement certaine. On sait que Saint-Vincent est un saint du III ème siècle, mort en 304, qui vécut dans le royaume d’Aragon et dont le martyr a été particulièrement pénible (il aurait été lacéré, écartelé, brûlé…).

 

D’ailleurs, certains ont fait un parallèle entre le sang du saint ainsi versé et le vin, incarnation du sang du christ dans l’eucharistie.

 

D’autres rapportent un épisode de sa vie au cours duquel il aurait miraculeusement démasqué un escroc : l’eau frauduleusement ajoutée se serait spontanément séparée du vin une fois le liquide renversé sur sa tunique.

« 22 janvier : Saint Vincent ou la fête des vignerons !! »

On peut aussi évoquer la version qui veut qu’en tant que diacre, il ait été chargé de verser le vin de messe dans le calice, ou encore celle qui veut qu’il ait été supplicié sur un pressoir.

 

Une explication plus historique établit qu’il aurait d’abord été le saint patron des vignerons de la région parisienne qui travaillaient sous la dépendance de l’abbaye de Saint-Vincent, future Saint-Germain-des-Prés.

Enfin, on fait souvent l’analogie phonétique entre « vin » et « Vincent ».

 

Quelle que soit la bonne version, la Saint-Vincent fait toujours l’objet de fêtes vigneronnes, dont la plus connue est la Saint-Vincent tournante en Bourgogne, une fête populaire qui a lieu chaque année dans une commune différente de la région.

 

(Texte extrait de Pourquoi le vin est-il rouge ?  Le vin en 100 questions – Editions l’Atelier du vin)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche