Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 10:49

Une qualité disparate. 1997 n’est pas un grand millésime. Les Médocs et les Graves n’ont rien à voir avec les 1996.

 

Les Pomerols et les Saint-Émilion souffrent de la comparaison avec les beaux 1995. Les vins sont généralement "légers", peu concentrés et présentant souvent des tannins assez verts. Un millésime à boire jeune.

 

Seule une région a parfaitement réussi son affaire, le Sauternais. On tient là les meilleurs Sauternes depuis la trilogie 1988, 89 et 90.

 1997

Les vins dégustés

 

Les Allées de Cantemerle - Haut Médoc

Robe rouge grenat foncée, peu marquée par l’âge

Nez boisé, champignons, puissant, truffe, sous bois

Bouche agréable, tannins légèrement desséchants, finale souple, manque de corps et matière, persistance sur le boisé et le fumé. A boire.

 Note : 13/20

 

Virginie de Valandreau – Saint-Émilion

Robe rouge grenat, foncée et dense

Nez sous bois, cerise, poivron, épices, finesse

Bouche soyeuse, bel équilibre, finesse, belle longueur, finale sur le fruit, bien.

Note : 14,5/20

 

Les Pagodes de Cos – Saint-Estèphe

Robe rouge grenat, foncée et dense

Nez végétal, poivron, herbe coupée, tabac, lierre

Bouche superbe, finesse, très belle longueur, matière et tannins fondus, rond, grande classe.

Note : 16,5/20

 

Carruades de Lafite - Pauillac

Robe rouge grenat, foncée et dense

Nez animal, étable, puissant, puis havane, bois précieux, plus agréable

Bouche avec beaucoup de puissance, matière et corps présents, bonne longueur, persistance sur le boisé, bien mais à attendre pour plus d’équilibre et rondeur.

Note : 15,520

 

Les Forts de Latour - Pauillac

Robe rouge grenat,  violacée, foncée et dense

Nez finesse, sous bois, terre humide, champignons, classe et élégance

Bouche superbe, beaucoup d’équilibre, tannins et matière fondus mais présents, belle longueur, persistance sur le havane et bois précieux, finale café.

Note : 17/20

 

Les trois derniers bouteilles démontrent avec brio l’adage que c’est dans les millésimes difficiles que l’on reconnaît le travail des grandes maisons.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Dégustations 2008
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche