Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 23:05

Saint-Joseph-Guigal.jpgLe Domaine Guigal vinifie et élève dans ses caves à Ampuis, les Appellations septentrionales de la Vallée du Rhône.

L’élevage des grandes appellations méridionales Châteauneuf-du-Pape, Gigondas, Tavel et Côtes-du-rhône est également assuré dans ces mêmes caves.
Aujourd'hui, Philippe Guigal, œnologue, est la troisième génération à poursuivre l'œuvre familiale au service des grands vins de la vallée du Rhône.

 

Robe rouge noire sombre et très concentrée.

 

Nez puissant et complexe, à dominante de fruits noirs et d’arômes délicats de bois neuf.

 

L’attaque en bouche est puissante mais avec des tanins fins et élégants. Grande densité, beaucoup de corps et matière.

Un vin jeune qui demande à être attendu.

 

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 22:25

Chateau-Clement-Pichon-2006.JPGRobe rouge grenat foncée presque noire.

 

Nez sur les fruits noirs mûrs (cassis et groseille) avec du boisé et une pointe de végétal, voire d’épices.

 

Bouche sur le fruit (cassis), le boisé, de la puissance, de la minéralité, un peu court mais une belle persistance entre le fruit et le bois qui donnent une finale agréable.

Un vin un peu lourd qui va peut-être s’assagir avec le temps mais rien n’est vraiment sûr.

Un cru bourgeois honnête et très typé Haut-Médoc.

 

Situé aux portes de Bordeaux sur la commune de Parempuyre, l’histoire du Château Clément-Pichon remonte au XIVe siècle où il se dénommait La Motte Caupène.

 

Après la succession de plusieurs familles et le passage de Louis XIV à deux reprises sur ses terres, le château, suite à un incendie, est reconstruit par la famille Durand-Dassier en 1881.

 

Cette curiosité architecturale d’inspiration Renaissance a été acquise par Clément Fayat en 1976. Il y a intégralement recréé un vignoble de 25 hectares.

 

Encépagement : 50 % Merlot, 40 % Cabernet Sauvignon, 10 % Cabernet Franc.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 23:55

Duet.JPGComme je l’ai déjà dit, si je n‘ai jamais été convaincu par les vins rouges de la Maison Latour, je trouve que leurs cuvées en blanc sont d‘une qualité plus qu‘honorable aussi bien lorsqu‘elles sont produites en Bourgogne qu‘avec cette cuvée qui marie de façon plus que réussie le chardonnay(70 %) et le viognier(30 %).

Les qualités de l’un compensant les manques de l’autre. Le gras et la rondeur pour le chardonnay, les arômes floraux et de fruits confits pour le viognier.

 

La robe est d’un jaune pâle aux reflets vert argent, brillante et lumineuse. 

   

Le nez est sur des arômes de lacté avec de fleurs blanches et des fruits exotiques et une pointe de bois.

  

La bouche est sur la fraicheur. C’est un vin agréable à boire sans une grande complexité. Il  a de l’acidité et de minéralité mais on est surtout sur des agrumes, citron et pamplemousse, une longueur correcte, une persistance sur le gras et une finale où on retrouve la fraîcheur.

 

Un vin à boire en apéritif ou sur un plat simple. On la testé avec des crevettes acidulées à l’ananas.

 

Un vin avec un excellent rapport qualité/prix à moins de 10,00 €.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 22:53

Chablis-1er-Cru-Chanson-2006.JPGCouleur blanc or à reflets verts, brillante et lumineuse.

 

Nez sur les fruits confits (ananas, mandarine).

 

Bouche agréable entre gras et acidité pour un bon équilibre, de la fraicheur, une longueur correcte et une persistance sur les fruits exotiques.

Un Chablis bien réussi.

 

Cette très ancienne maison de Beaune, propriétaire du plus beau vignoble de premier cru de la commune dont le quasi-monopole des Fèves – le plus fin de tous –, avait beaucoup déçu dans les années 1970.

 

Les vins prématurément usés et secs manquaient cruellement de pureté.

Depuis les choses ont radicalement changé. Les vins rouges ont retrouvé une belle robe pourpre, des arômes d'une finesse enthousiasmante.

Les blancs ont considérablement gagné en fraîcheur.

 

Les prix ont su rester très raisonnables.

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 15:22

Chateau-de-Dassault.jpgUne robe rouge carminée profonde, un très léger liseré ambré.
 

Un nez puissant, riche aux notes de fruits noirs, de moka, de cacao.
 

Une belle présence au palais liée à une chair onctueuse, étoffée par des tannins soyeux, laisse encore augurer d'un avenir encore radieux pour celles et ceux qui auront encore un peu de patience pour profiter d'un grand vin mais il ne faudra pas attendre trop longtemps tout de même.

 

Château Dassault (28 hectares plantés) fait partie du Groupe Dassault depuis 1955. C'est Marcel Dassault lui-même qui a racheté le Château Couperie devenu Grand Cru Classé en 1969 et confirmé dans son classement en 2006. La propriété s'est agrandie en 2002 par l'acquisition du Château La Fleur Grand Cru Saint-Emilion (6,5 hectares plantés).

Environ 120000 bouteilles sont produites chaque année (80000 Château Dassault, 40000 du second vin D de Dassault) auxquelles s'ajoutent 20000 Château La Fleur (dont 6 000 du Second Vin de Château La Fleur). Le Groupe est également actionnaire, à hauteur de 5%, du prestigieux Cheval Blanc.

Le Château Dassault est conseillé en œnologie depuis 1973 par Michel Rolland et en viticulture par Louis Mitjavile depuis 2000. Laurence Brun dirige ce vignoble depuis 1995 et participe activement au maintien de cette propriété parmi les meilleurs des Grands Crus Classés de l'appellation.

L'AOC Saint-Emilion est située dans le Libournais sur la rive droite de la Dordogne et donne son nom à deux appellations : Saint-Emilion et Saint-Emilion Grand Cru. Le vignoble est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.

Cette AOC s'étend sur 5 600 ha et produit en moyenne 235 000 hl/an de vins rouges. Il y a quatre types de terrains à Saint-Emilion : des sols argilo-limoneux, argileux, calcaires composés d'alluvions de graves et de sables.

Le merlot représente 60% de l'encépagement aux côtés du cabernet franc et du cabernet-sauvignon. Amples et certes très divers selon leur terroir d'origine, les vins de Saint-Emilion ont du grain. Leur structure, étayée par des tannins solides, s'arrondit avec le temps et s'enveloppe, dans les bons millésimes, d'une chair savoureuse 

 

Nous l’avons dégusté avec des cailles rôties, l’accord était bien réussi !!

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 15:29

Chevalier-de-Lascombes.jpgBelle robe rubis  à grenat sombre.

 

Au nez on a un bouquet  plutôt fin et racé aux parfums fruités de cassis et de mûre, puis aux notes fraîches de fleurs et d’épices.

 

En bouche, le vin est souple et délicieux. Les tannins sont fins et la concentration idéale un vin agréable à boire dans sa jeunesse mais qui peut encore évoluer favorablement.

 

Cépage : Merlot 50% - Cabernet Sauvignon 45% - Petit Verdot 5%

 

Le second vin du Château Lascombes, Chevalier de Lascombes porte, comme son ainé, le nom du premier propriétaire du domaine le Chevalier Antoine de Lascombes né en 1625.

Situé dans l’appellation Margaux, il est issu des plus jeunes vignes et bénéficie des mêmes soins que le Grand Cru, ceux de l’œnologue Michel Rolland.

 

Voir ici un article sur le Château Lascombes

Repost 0
Published by Bacchus & Dionysos - dans Vins - visite et découverte
commenter cet article

Présentation

  • : "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • "Les Compagnons de la Grappe au Soleil"
  • : La vie d'un club de passionnés du vin en Martinique, nos dégustations, nos voyages, nos coups de coeur.
  • Contact

Recherche